UA-29881888-1

Avertir le modérateur

16/06/2011

Belgique : un an sans gouvernement

 http://www.mai2012.fr/

Winter, le 13 Juin 2011

«Histoires belges»

Les belges fêtent leur première année sans réel gouvernement : Aucune décision majeure ne peut être prise. Quel en est le résultat ?

Durant cette année l'état de droit à progressé, puisque la Belgique est rentrée dans le top 10 de l'accès à la justice (9ème sur 66 pays, ) (1)

Elle est 10ème sur 66 pour le degré d'ouverture du gouvernement (La France est 15ème)

La prévision de croissance du PIB (2) pour 2011 pour la Belgique est de 1,6, alors que c'est 1,2 en France, alors que la France à connu une récession en 2010, ce qui n'était pas le cas de la Belgique ; Le PIB par tête est de 26 600 euros . En France, c'est en gros celui de la Belgique d'il y a dix ans (24 700 euros en 2001) (2)

Le taux de chômage est de 8,1 % en 2010 , à comparer avec celui de la France qui est pour la même période de 9,5 % (2). De plus, il est quasiment tout le temps depuis mai 2010 inférieur de 2 points à la moyenne des quinze de l'Europe. (4)

A se demander si cela sert d'avoir un gouvernement...

Sources :

(1) « World Justice Project Rule of Law Index »)

(2) : Eurostat 2011

(3) : Eurostat 2011

(4) : banque nationale de belgique. (ONEM, EUROSTAT)

 

27/04/2011

Mai 2012 : Voter ? Pas Voter ?

Winter, ce Dimanche 24 Avril 2011

www.mai2012.fr

 « En mai, voter, pas voter ? Un chiffre à retenir : 364»

Dans la Grèce Antique,  on tirait au sort les gouvernants.  Cette pratique, pourtant très anciennement ancrée dans les sociétés aristocratiques et religieuses,  avait été présentée par Aristote comme concomitante à  la naissance de la démocratie, et c'est désormais cette thèse qui est devenue officielle dans nos sociétés démocratiques.

Peu importe. Ce qui est intéressant dans cette histoire, c'est l'enseignement de Platon qui nous dicte qu'il y a péril à attribuer le pouvoir  à qui le cherche.

Ce dimanche, la Belgique n'avait plus de gouvernement depuis 364 jours. De notre côté, il nous restait exactement 364 jours avant le premier tour des élections présidentielles. Nous allons rentrer dans une absence de gouvernement pendant un an, puisqu'il faudra que nos têtes de liste se consacrent entièrement à la quête du prochain mandat.

Puisqu'on parle de mandat, il convient de rappeler qu'un mandat n'est pas un chèque en  blanc, et que son heureux récipiendaire devient par là-même obligé de qui l'émet. Mais il se trouve que nos gouvernants ont oublié le sens du mot mandat, trop absorbés qu'ils sont par le chaos financier orchestré par leurs amis boursicoteurs...

Donc la Belgique n'a pas de gouvernement... Et nous ? Que va-t-il se passer dans 364 jours ?  A ce jour, nous avons une vingtaine de prétendants à la magistrature suprême; Vingt, cela fait beaucoup : 100 % des voix coupé en 20 paquets, cela fait une part par tête de premier de la classe aux alentours de  5%, ce qui revient à dire qu'il ne faudra pas être très brillant pour être au deuxième tour... Mais, côté positif, cela veut dire également qu'avec un taux d'abstention de 28% comme en 2002, environ un million et demi de personnes va décider du sort de 63 millions de français.

Hors, c'est précisément dans ce cas qu'il faut aller voter car vous avez alors les SUPER POUVOIRS : Car cela revient à dire que lorsque vous glissez un bulletin dans l'urne, vous en glissez en vérité 40 ! Du bourrage d'urnes tout à fait légal ! Ainsi, une famille de 5 français qui vote représente alors 200 personnes ; et dans ma commune de 30 000 personnes, il suffirait de 150 familles de 5 personnes votant pour représenter tout la cité,

ou encore....364 couples !

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu