UA-29881888-1

Avertir le modérateur

14/04/2012

La bonne gouvernance

http://www.mai2012.fr/.

Winter, le 14 Avril 2012

«De la réalité de la crise».

On ne gouverne bien que sous la peur. Qu’ils soient démocrates ou tyrans, tous les politiques qui se sont succédé depuis que l’homme est homme le savent, et Notre Bon Suzerain nous fait au quotidien une exceptionnelle démonstration de la permanence de ce principe.

S'il fallait ne prendre qu'un seul exemple, ce serait l'évocation du fait qu'en France, il y a plus de 27 millions de personnes qui n'ont jamais connu autre chose dans leur vie que le plan vigi-pirate, régime d'exception mis en place par Giscard, qui n'a d'autre vocation que d'imposer un ordre policier à notre société «moderne».

C’est l’appétit d’autre chose qui fait le génie de l’Homme, et qui permet de faire évoluer la société. Mais « évolution » ne va pas de paire avec « gouvernance », car l’évolution est l’antichambre de la révolution.

Ainsi l’homme politique, par définition conservateur, n’a jamais manqué d’imagination pour inventer des peurs propres à juguler l’appétit d’autre chose de ses congénère, depuis Vigipirate, crise financière,bâle iii,mai 2012,ump,sondages,calendrier,présidentielles,1er tour,victoire de mélenchon,victoire de sarkozyl’invention de « l’Exode », en passant par celle de « Jésus », des religions et esprits malins divers, jusqu’au réchauffement climatique, et, aujourd’hui, « la Crise. », dont le traitement doit être notre nouvelle religion.


Certes, la remarque peut paraitre déplacée lorsque des millions de personnes se retrouvent sans rien pour manger, et l’on pourrait me rétorquer que la crise est là et bien réelle. Mais « réelle » ne veut pas dire « naturelle » : la nature ne vit que par rééquilibrages successifs, tandis que l’homme politique n’a d’autre obsession que d’entretenir des déséquilibres permanents, les seuls qui lui permettent de justifier sa position de prédateur.


Tous les événements économiques que nous vivons ne sont que billevesées dont l’unique objectif est d’asservir les gens pour faire une société docile.

Le prochain président aura-t-il le courage de faire cet aveu ?

Rien n’est moins sur. C'est pour cela qu'il ne nous sert pas à grand chose.

 


07/04/2012

Les vrais clients du service public.

http://www.mai2012.fr/.

Winter, le 7 avril  2012

 « La gare St Lazare».

Après 10 ans  de travaux, la gare St Lazare est désormais magnifique.

Merci à la SNCF qui prouve ainsi qu’elle investit pour les usagers, ou, comme elle les appelle, ses « clients ».

1673117_3_a872_la-gare-saint-lazare-a-paris-a-ete-renovee_ab481facb08ff71832afafd1b8328d61.jpgMais qui sont les « clients » de la SNCF ? Sont-ce vraiment les « usagers » ?

Chantier de la gare St Lazare : 250 millions d’euros de travaux. 450 000 usagers par jour. La dernière rénovation date de 1930, soit pas bien loin d’un siècle, ou, dit d’une autre manière: trois générations de voyageurs …

Rapporté à la personne transporté, avec un amortissement industriel dont durée s’exprime en dizaines d’années, l’investissement est totalement nul. Le profit, lui, sera colossal pour la société Klépierre (filiale de BNP Paribas), qui a obtenu pour 40 ans la gestion des 80 boutiques. Et l'on notera au passage qu’alors qu'à la gare, les peintures ne sont pas encore sèches, Klépierre, vient juste, afin de permettre à la BNP de respecter les accords de Bâle III qui concernent la régulation des activités à risque des banques, de céder pas loin d’un tiers de son capital (28,7%) à la tentaculaire SPG : Simon Property Group, une gigantesque société américaine de gestion immobilière. (On comprend que 80 boutiques, en plein centre ville, avec une zone de chalandise qui concerne tous les jours 450 000 clients, ce n'est pas exactement ce qu'on appelle une activité à risque...)

Le Cœur St Lazare se veut la vitrine du développement de la SNCF.  En vérité, le tour de passe-passe de BNP Paribas démontre qu’au lieu de retourner aux usagers de la SNCF, les profits de cette grosse opération immobilière serviront, une fois de plus, mais comme bien souvent dans une France quipontoise,houillon,sncf,guillaume pépy,rénovation de la gare st lazare,sondages,calendrier,ump,mai 2012,services publics,transports,élections présidentielles,victoire de sarkozy,victoire de mélenchon,victoire de hollande,europe ecologie,eva joly réserve la retraite par capitalisation aux seuls fonctionnaires (Prefond retraite...), à alimenter les retraites des américains, qui sont en définitive les seuls et vrais clients de la SNCF. Pour s'en assurer, il suffit d'examiner les cours de l'action du SPG, le Simon Group Property.

Et pendant ce temps, pour l’usager, le prix du passe Navigo grimpe toujours en flèche. Dans ma belle ville de Pontoise, les escalators de la gare sont en panne depuis dix ans. La passerelle qui en enjambe les onze voies est en ruine. Assez logiquement dans un monde où l’usager paie tandis que  le client profite, les seuls espaces soigneusement entretenus en sont les panneaux publicitaires, les caméras de surveillance et les machines qui permettent de valider les coupons de transport. Paradoxe suprême de la société libérale prônée par Notre Bon Suzerain, même les machines servant au voyageur racketté à s'acquitter de sa dîme ne sont pas entretenues avec le soin qu’il conviendrait !

PICT0016.JPGEn 1937, il y avait 42 700 kilomètres de voies ferrées. On en compte plus de 25% de moins 75 ans plus tard !  Ce sont toutes ces voies que vous pouvez voir à l’abandon un peu partout  au cœur de nos villages, dans nos campagnes, mais aussi parfois en plein centre ville, engluées dans le macadam d’une société du pétrole pas cher qui a privilégié le bitume au chemin de fer….

 C’est cela, la réalité du développement de la SNCF, pas la vitrine de la Gare St Lazare.

 

Ca va mal finir....

 http://www.mai2012.fr/.

 Winter, le 1er Avril 2012

  « Ca va mal finir…».

 Chacun l’aura compris, les chiffres fournis par les hommes politiques sont souvent farfulus, la plupart ne sachant pas compter. Ainsi, Xavier Bertrand nous apprend ce matin qu’un militant UMP peut être fier du bilan de Nicolas Sarkozy.

 La base de données EUROSTAT, qui reprend tous les indicateurs européens, est en accès libre sur le net.

 Petite analyse rapide sur quelques indicateurs choisis, au sein de l’Europe des 27:

 Chômage de longue durée  de 2007 à 2010 :

  Europe : 3,2% France , 3,4% Roumanie  2,6% 

 La France est dans le milieu du peloton

 Chômage des 15/25 ans sur les dix derniers mois

 Europe : 9,84% France 9,78% . Roumanie 7,42%

 La France est au milieu du peloton

 Chômage total sur les dix derniers mois:

  Europe : 9,84 % France 9,84 % Roumanie  7,42% 

 La France est dans le milieu du peloton

 Un indicateur très intéressant, c’est le taux de risque de pauvreté : sans rentrer dans le détail de son calcul, il nous indique si on risque d’aller mieux ou moins bien…

 Entre 2005 et 2010, ce taux est resté stable dans toute l’Europe.

 Il est en forte diminution en Roumanie

 Depuis 2008, en France il en augmentation significative et constante.

 Quoi qu’en pense Xavier Bertrand, il faut comprendre cet indicateur de la manière suivante : « Depuis 2008, cela va plutôt assez mal en France. »

 Tous ces indicateurs sont en consultation libre : on peut les télécharger sur internet http://epp.eurostat.ec.europa.eu/portal/page/portal/stati...)

  On peut continuer comme cela sur tous les indicateurs majeurs. On peut les mettre simplement sous excel et réfléchir dessus, faire des moyennes, calculer des tendances : Ce n’est pas très compliqué, c’est même à la portée d’un Xavier Bertrand. Et on aurait tort de se gêner. On se dit alors que – qui que ce soit qui soit élu – rien ne risque d’être pire qu’une nouvelle mandature de Sarkozy.

 On se dit aussi qu’il est formidable qu’une institution comme l’Europe permette de mettre à disposition de ses citoyens de réels éléments de décision.

 Sarkozy, lorsqu’il s’ était présenté, avait fait un programme axé sur 15 points, que l’on peut l’apprécier diversement, selon qu’on a voté ou non pour lui, mais qui avait le mérite d’être une feuille de route. Sur aucun de ces points il n’a tenu parole. Il ne tiendra pas d’avantage parole sur toutes les promesses qu’il est en train de faire.

 Toutefois, ceci n’est pas gravissime, car comme nous l’avait justement dit Chirac, les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

 Non, ce qui est gravissime, c’est l’entreprise quasiment terroriste de casse du lien social et de sanctuarisation des communautarismes que Nicolas Sarkozy a entretenue, développée et  systématisée depuis le début de son mandat et dont il est en train d’accélérer le mouvement, avec une fougue hystérique. C’est très exactement le contraire de ce que l’on attend d’un capitaine de navire en période de tempête, d’où que vienne le gros temps.

  « Ca va mal finir », avait prédit François Léotard, que l’on ne peut sans doute pas qualifier l’abruti. Le bougre avait sans doute raison…

 

01/04/2012

Abstention massive

 mai 2012

 Winter, le 1er Avril 2012

  « Dernière ligne droite».

 Les sondages se suivent et donnent tous Hollande vainqueur au deuxième tour, ce qui rend tout espoir électoral vain. C’est un peu comme si l’élection était confisquée aux électeurs.

 Les semaines qui arrivent vont devenir insupportables.

 La tension devrait pourtant monter dans les bars, dans les trains et dans les lieux publics.

 Hors, si l’on écoute nos concitoyens, il n’est pas compliqué de comprendre que s’ils s’intéressent en nombre à la politique, l’élection en tant que telle ne les motive pas. Amusez vous à lancer un débat dans un wagon ou au comptoir d’un bar, la mayonnaise prend immédiatement. Puis posez à la cantonade la question de savoir qui va voter, et un grand blanc s’en suit, comme si l’abstention était un choix aussi honteux que peut l’être celui d’un candidat d’extrême droite et qu’il conviendrait, pour sa la pérennité de propre respectabilité, d’en laisser l’expression au secret de l’isoloir…

 C’est ce qu’on entend dans le train du matin. Mais les hommes politiques ne fréquentent pas les gars et ne prennent sans doute pas la mesure de l’état de l’opinion : Lorsque les citoyens sont imprégnés de l’idée qu’ils n’ont pas d’action sur les hommes qui les gouvernent, alors là, effectivement, tout devient possible.

 Le risque est d’avoir un taux d’abstention record, rendant périlleuse l’inscription en légitimité du futur président, d’une part, et imprévisible le résultat du 23 avril de l’autre. 

 Il est donc du devoir de chaque papa, chaque maman, chaque voisin, de se transformer en agent de propagande et d’expliquer à ses enfants, à ses voisins, à ses proches, ses collègues pourquoi il faut voter, et que, pour qui que ce soit que l’on vote, il faut faire l’effort de mettre son petit papier dans l’urne.

 L’intérêt de voter est assez simple : ne laisser personne décider à sa place.

Ne recommençons pas le coup de l’élection de Chirac, avec un président qui fut élu avec un score que même dans démocraties les plus corrompues, on n'aurait jamais osé imaginer.

24/03/2012

Le vote utile

Mai 2012.

Winter le 24 Mars 2012

«Elections»

Mélenchon peut il faire du mal à Hollande ? Non, pas pour les présidentielles. Amusez-vous, prenez un tableur et simulez : En partant d’hypothèses qui mettent à quasi égalité Sarkozy et Hollande aux alentours de 28%, en ajoutant que Mélenchon peut faire au minimum 10%, et en supposant que sa progression se fasse au détriment de Hollande même dans des proportions pouvant aller jusqu’à 60%, cela ne change rien.

Certes, au premier tour, Sarkozy peut passer devant Hollande, mais cela ne change rien au résultat du deuxième tour.

Il faut d’abord remarquer qu’il y a peu de compétiteurs : Seuls dix n’ont pas jeté l’éponge. On constate que l’UMP a déployé des efforts dignes de l’ex-URSS afin que les voix ne s’émiettent pas : Exit, chasse pêche nature & tradition exit Noel Mamère, exit Cheminade et tous ces petits partis qui auraient pu grignoter des voix à la droite…

Eva Joly est sans doute le pire candidat qui soit pour représenter les écologistes. Non que ces idées ne soient pertinentes et que sa démarche soit propre ;  mais dans une société de l’image, à l’évidence, ses lunettes rouges ne suffisent pas à la rendre sympathique, et c’est bien dommage. Daniel Cohn Bendit aurait été candidat, les cartes auraient été complètement boulversées...

Quand au NPA et à LO, ce sont des partis moribonds… Sur l’offre politique, le seul parti vraiment classé à droite, hors l’UMP est le FN….

Donc, si l'on regarde les choses en face, le concept de "vote utile" a atteint sa limite en 2012.

C'est interessant car cela permet de remettre le vote à la place qu'il n'aurait jamais du perdre, c'est à dire à celle d'un choix de société.

 

12/03/2012

Petits moyens, petits budgets, petites idées

 http://www.mai2012.fr/.

 Winter, le 12 mars 2012

 La pertinence de vos recherches vous a fait atterrir sur ce blog : Mai2012.  On se demande pourquoi je suis le seul à  avoir pensé à déposer ce nom de domaine ?

C'est qu'en 2008, j'ai lu le livre de François Léotard "Ca va mal finir" et je me suis dit : "Ce mec est un visionnaire", un vrai, parceque c'était une vision de l'intérieur, les pires....

 Mais aujourd'hui la crise est là. Et j'ai besoin de me refaire. Alors je mets en vente ces 4 superbes noms de domaine, idéals par les temps qui courent, et plutôt sacrément bien référencés sur Google.fr :

        MAI2012.FR

        MAI2012.COM

        MAI2012.ORG

        MAI2012.EU

 Pour l'anecdote, j'ai fait une proposition au front national : Le lendemain, il a ouvert "enmai2012.fr". C'est moins sexy, mais c'est bien essayé.

Je l'ai proposé aussi à Strauss Kahn, à Washington : Le lendemain, il avait des bracelets chromés.... Pas de bol, non ?

Faites moi une offre par mail avant le 6 mai !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu