UA-29881888-1

Avertir le modérateur

13/12/2016

Pour la bonne compréhension, faites l'effort de lire jusqu'à la fin, si jamais il y a une fin... Merci

Marcel Renard en gare de Pontoise le 13 Décembre 2016

(sur un article du 10 mars 2012, 18 Avril 2015, 28  décembre 2015.)  

«Elections et service public : Les électeurs vous remercient de votre compréhension»

 En 2008, Marcel Renard avait écrit un petit article sur la gare de Pontoise sur le thème :  Le coupon du passe Navigo augmente tous les mois, mais les investissements, eux,  sont en berne.

 C'est un rpontoise, houillon, gare, umpoman Photo… au fil des années, et la SNCF qui toujours vous remercie de votre compréhension. La société est ainsi faite, aujourd’hui : Vous pouvez toujours emmerder tout le monde et en permanence pour peu que vous lui demandiez de la compréhension.

 Cette photo, c'est fin 2007 : Cela faisait tellement d'années que ces cinq escalators de la gare de Pontoise ne fonctionnaient plus qu'il devenait irritant que, de surcroit,  la SNCF nous demande toujours de la compréhension.

pontoise , houillon, région, sncf,

C'est-à-dire qu'en 2006, on nous avait déjà promis un remplacement des installations pour 2007, et que, bien sûr, on n'avait rien vu...

Et puis voici que l'année 2008 s'avance. Sur le même petit panonceau qui date déjà un peu, la SNCF s'excuse des escalators en panne et nous promet un remplacement pour 2009. En nous remerciant toujours de notre compréhension. A ce stade, on comprend bien, même si on est un peu énervé. Mais on est brave. On acquiesce. "Gentiment, gentiment", disait Feu-Coluche...

Puis le mois de Mars 2008 arrive, et finalement, on se dit que ces escalators ne seront jamais remplacés. Sans doute mettra-t-on des cordes à noeud à la place ? Pas evident pour les handicapés, mais bon, grosse crise, petit budget.

On comprend. On est toujours très brave....

pontoise, houillon, gare, ump

Le temps passe et la compréhension avec.

Et puis un beau jour, miracle ! un nouvel escalator est arrivé : Beau comme un verre de blanc en été sous le soleil de provence. On ne met pas la photo, cela pourrait calmer l'ardeur de la SNCF...

Car il en reste encore quatre à changer. Mais bon, lorsque l'on a attendu douze ans pour changer un escalator, on peut avoir suffisamment de compréhension pour attendre encore 48 ans de plus pour changer les quatre restants.....pontoise , houillon, région, sncf,

Et la SNCF, elle, continue à nous remercier pour notre compréhension. Là, cette photo est prise en Mars 2012, toujours au même endroit. En Mars 2012, voici déjà bientôt douze ans que, avec sa façade policée, la SNCF nous remercie de notre compréhension. Ce qui est étonnant, c'est que les "usagers" sont devenus des "clients", mais qu'on les prend toujours autant pour des cons. Simplement, on est d'avantage polis avec eux...

Car il faut lui reconnaitre une qualité, à la SNCF. Elle est polie, et cela c'est formidable. Cela va dans le sens du discours de Sarkozy sur la République : La République, c'est le respect des autres : Tu peux emmerder la terre entière, dire d'un côté que tu as une politique d'accessibilité  - c'est pour le respect de la différence, tu comprends ? - mais de l'autre de strictement ne rien faire. C'est possible. Tu peux ne rien faire, mais, attention, il faut toujours ne rien faire poliment...

Allez, encore une petite dernière pour la route, prise en Mars 2012 : Sur cette photo, les escalators sont tellement plein de compréhension à l'égard des choses de la nature qu'ils acceptent de se laisser pousser de la mousse dessus... Etonnant, non ?

pontoise , houillon, région, sncf,

... Les années passent. Les élections passent. A Pontoise comme à la SNCF, l'immobilisme s'installe en méthode de gouvernement. Comme disait je ne sais plus qui, en tapant toujours sur les mêmes, tu limites arithmétiquement le nombre de mécontents. Donc là, on tape sur les handicapés, c'est facile, il n'y en a pas beaucoup...

Et puis voici que d'un seul coup d'un seul, un sursaut, un frémissement, une sorte d'excitation : las !  Force est de constater que c'est juste la pancarte qui se réveille !

Ici, c'est en 2013. Nous sommes au même endroit, mais on sent que ça frémis, que ça bouge.

CARF, FRET, pontoise,houillon,huchon,région il de france,stif,navigo,sncf,casse des services publics,sondage,élections présidentielle,mai 2012,calendrier,ump,victoire de,sarkozy,hollande,mélenchonEn effet, exceptionnellement, cette année, les travaux sont prévus pour la rentrée 2013 ! C'est tellement merveilleux. On en pleurerait presque. Un conte de fée !

Malheureusement, à la rentrée 2013, rien ne s'est passé : Les fées, c'était une fausse alerte, sans doute une erreur, un dérapage de marqueur. Vous savez, cela peut arriver. Mais, nous autres, petites gens, savons faire preuve de compréhension, nous laissons nos élus dans leurs voitures de fonction et prenons nos escalators qui fonctionnent toujours en mode manuel...

Aussi, lorsque en fin 2013, on nous annonce que finalement les travaux seront reportés pour 2014, on finit pas se dire que ça doit être normal, que c'est le mode de fonctionnement standard du Service Public lorsque l'usager se transforme en client, que c'est une forme d'abâtardissement du capitalisme, mais que aux prochaines élections, cela ira mieux...

...Normal....

Mais on est content quand même. Car on a un petit panonceau qui vient illuminer notre quotidien terne de banlieusard, un petit panonceau qui annonce des réparations pour le 31 Janvier 2014. C'est super ! Janvier ! Et on a non seulement le mois, mais aussi le quantième ! le 31 ! De la planification fine, en somme, rarement vu à la SNCF !

pontoise,houillon,huchon,région il de france,stif,navigo,sncf,casse des services publics,sondage,élections présidentielle,mai 2012,calendrier,ump,victoire de,sarkozy,hollande,mélenchonHélas ! On avait mal lu. Il s'agissait juste de la réparation des machines à payer. Celles-ci, il est vrai qu'elles ne restent pas longtemps en panne ; rapport à l'usager qui, libéralisme oblige, s'est transformé en client...

Et puis on arrive vers Septembre 2013, et rien ne s'est toujours passé...

Octobre pousse Septembre, puis Novembre pousse Octobre et Décembre pointe son nez avec ses marches glissantes et ses rampes verglacées....

Et puis Janvier 2014.

Et là, le miracle de Noël se reproduit en gare de Pontoise : A ce stade, l'on doit remercier Bénédicte Tilloy, qui, d'une main de fer, gère le réseau Transilien :

pontoise,houillon,huchon,région il de france,stif,navigo,sncf,casse des services publics,sondage,élections présidentielle,mai 2012,calendrier,ump,victoire de,sarkozy,hollande,mélenchonEn effet, l'on sent que cela frémit. Il va se passer quelque chose. Il y a déjà eu un escalator de réparé. C'est un bon signe, un bon oracle....

Voici le temps de la fin de l'année 2014. Les travaux sont proches.

Quel plaisir, quelle satisfaction, quel bonheur de voir que la SNCF s'est occupé des handicapés, de ceux qui ont mal aux jambes, pour lesquels il est difficile de monter les escaliers.

Que l'on eu juge : alors que l'on fête la galette des rois 2015  c'est maintenant pour le 31/12/2015 que sont planifiés les travaux.

C'est vraiment formidable !

pontoise,carf,fret,gisors,serqueux,rff,argenteuil

Toute l'année 2015 passe, avec tous les événements tragiques que l'on sait. Chacun s'occupe à être "Charlie" un peu partout. Et puis .....

.... Et puis voici qu'arrive le 28 Décembre 2015, et Marcel Renard reprend sa plume, interrompue par cette année 2015 compliquée et où la seule bonne nouvelle du point de vue déplacements en Ile de France fût la chute du prix du pass Navigo pour les banlieusards des zones éloignées. Badinter avait supprimé la peine de mort, Jean-Paul Huchon aura instauré le passe navigo à 70 balles, ce qui reste surtout un cadeau pour les entreprises plus que les usagers qui eux le repaieront dans leurs impôts... petites ambitions, petits bricolages...C'est la politique du 21ème siècle...

A la rentrée 2015, après les élections régionales qui ont vu le pouvoir local basculer à droite, sur les escalators en rade, la petite pancarte était toujours là, augurant de réparations pour le 31 Décembre 2015.

Alors forcément, on attend la Saint Sylvestre avec impatience, en se disant que Valérie Pécresse (droite) , elle, elle va faire mieux et plus vite que Jean-Paul Huchon (gauche), un démarrage sur les chapeaux de roue ....Noël 2015 arrive... Les travaux sont toujours planifiés pour la fin de l'année....Dans quatre jours... il va falloir faire vite....Mais on sait de quoi l'ex-UMP est capable.  

L'œil attentif remarquera sur la photo les traces de scotch marron qui se sont empilées pendant ces deux dernières décennies, tout autour du panonceau. C'est que lorsqu'on n'a pas pas la moindre volonté politique  de réparer, on a encore moins celle de nettoyer, et c'est bien compréhensible : Tous les professionnels de la pancarte qui vous remercient de votre compréhension vous le diront : Le scotch marron, c'est ce qu'il y a de pire à enlever. Il faut frotter avec le l'acétone, et c'est pas évident. C'est un projet à part entière que d'enlever les traces de scotch marron. Il faudrait en discuter en commission, de l'opportunité de faire un projet pour enlever les traces de scotch marron.

Mais il nous reste encore 3 ou 4  jours avant le miracle de Noël pontoise,carf,fret,gisors,serqueux,rff,argenteuil,transilien,ligne_h,ligne_j,sncfne se réïtère en gare de Pontoise, et comme il n'est de pire homme que celui qui ne veut croire, nous veillons avec la foi du charbonnier ancrée au plus profond de notre âme.

De son côté, l'escalator qui avait été échangé, quai n°12, affiche une petite mine : "Remise en service prévue le 30 Décembre 2015". Et pourtant, il est flambant neuf comme un camion de pompier.

A ce point, Marcel Renard ouvre une petite parenthèse : Nous sommes le 11 Février 2016, notre escalator du quai n°12 à toujours des petits soucis, mais, pas de problème : A chaque soucis, la SNCF a toujours une pancarte...là réparation est annoncée pour le 12 Février 2016 : Planification fine s'il en est...C'est hallucinant : on parle d'une installation neuve, qui coûte un bras au contribuable, et qui ne respecte pas non plus ses jambes...Toujours en panne...Serait-ce à cause des vandales ? Même pas ! L'explication officielle, c'est parce que ces escalators supportent mal d'être dehors. C'est sur qu'un escalator à l'intérieur, ça marche mieux.... Et même lorsqu'il n'y a pas d'étage à monter, c'est encore plus fiable...

Et puis voilà, une nouvelle année : 2016 . Une nouvelle fois, le Miracle de Noël se reproduit en gare #Transilien de Pontoise. Regardez jeunes gens, jeunes filles : c'est toujours magique : A l'heure où le carrosse de Cendrillon se transforme en citrouille, pof.... la pancarte des escalators fait + 1 sur l'année prévue de réparation....Renard le savait avant tout le monde; avec dans la voix l'accent d'un Rocco Siffredi qui aurait fini d'un seul coup tout son stock de bromure, l'agent SNCF l'avait prévenu : "Qu'il ne s'inquiéte pas, ma pancarte est déjà prête pour l'année prochaine"... Pour la planification des travaux, on est maintenant en Décembre 2016....

Alors, on prend rapidement une petite photo. On envoie un petit mail à la patronne de Transilien pour lui rappeler combien ses ouailles se foutent de la gueule du monde, un petit mail à son député qui prétend influer sur des projets d'intérêt nationaux (le Fret entre le Havre et Valenton) alors qu'il n'arrive même pas à faire quelque chose pour ses cinq escalators escalators en rade depuis 16 ans, ni même maintenir de la lumière sur la passerelle SNCF....

 

pontoise,carf,fret,gisors,serqueux,rff,argenteuil

Alors forcément, il arrive un moment où, à force de remplacer l'action publique par la stigmatisation de l'impolitesse, les gens finissent pas devenir méchants, parfois très méchants.

C'est précisément pour cela que la claque de Mai 2012 fût terrible pour Sarkozy. C'était prévu mais lui ne la voyait pas venir, sans doute un peu à cause du conte sur les habits de l'empereur. Vous savez, l'empereur était nu, un malin lui avait vendu une robe d'un tissu mystérieux que seul les sots voyaient aussi sa cour faignait la cécité. Et bien pour Mai 2012, il n'y avait vraiment aucun mystère.

 

Comme dans la démocratie grecque, où les représentants étaient tirés au sort, on attendait beaucoup de Hollande, élu Président par hasard. Mais l'on est bien obligé de s'apercevoir que rien n'a changé, à ce détail petit détail troublant : tout semble encore plus dur qu'avant pour les plus faibles : Et même avec beaucoup de compréhension, les mots ne suffisent désormais plus pour le petit peuple qui, désemparé, se tourne désormais pour notre plus grand malheur à tous vers ce diable de Front National.

C'est ce que prédit cet article depuis 7 ans.  La situation économique n'a pas grand chose à voir avec tout ceci. Ce n'est pas de la divination : Il suffit de regarder autour de soi et de s'intéresser à l'Histoire de France.

Cette catastrophe annoncée est simplement inscrite dans la logique de nos politiques publiques. Seule l'inaction de nos hommes politiques dopée par une vision qui dépasse rarement le terme du mi-mandat est la cause de l'effondrement de notre pays ; Lorsque les hommes en responsabilité n'ont que cure de bâtir une offre idéologique, alors le petit peuple se la crée lui-même... parfois pour le meilleur mais souvent pour le pire... Il est urgent de se ressaisir.

Et nous voilà repartis....

Effectivement, nous sommes maintenant le 29 Février 2016. La  droite est désormais bien installée au pouvoir de la Région, laquelle a dans ses prérogatives Transports et Accessibilité, faut il le rappeler ?

Cela fait maintenant bientôt 17 ans que nos escalators sont en rade en gare de Pontoise, et que la Région nous promet d'année en année une remise en service pour l'année suivante. On avait finit par apprendre les pancartes par cœur, à en guetter leur évolution à la Saint Sylvestre. Mais voilà, il y a du changement : Une nouvelle forme de pancarte voit le jour.

Je vous la laisse découvrir : On touche vraiment le fond... Au début, ce soir-là, lorsque je l'aperçue, je crus vraiment cru que c'était l'œuvre d'un plaisantin, un gag, en quelques sortes. A priori non : Les esprits qui ont eu cette brillante idée pensent que cela peut passer.

Et là, je me tourne un peu apeuré vers les politiques : Là, franchement, mes amis, vous déconnez sérieusement. Je ne veux pas être un cassandre, mais si vous ne réagissez pas, je crains que cela se termine assez mal pour vos mandats respectifs, et pour l'avenir de nos enfants....

 

pontoise,carf,fret,gisors,serqueux,rff,argenteuil,transilien,ligne_h,ligne_j,sncf

 

On comprend la planification : Ce placard a été affiché un 29 février 2016. Mais, un 29 Février, cela n'arrive qu'une fois tous quatre ans. Du coup, ça fout tout le grand programme de la planification des travaux en l'air... Alors forcément, on ne sait plus si les travaux démarreront en 2018 ou en 2019...

Mais nous voilà rassuré : dans le cadre de l'aménagement du quartier de la gare, à la mairie, on nous a assuré que la rénovation de la passerelle était prévue pour 2018. La rénovation inclut bien sûr les escalators, et les conditions d'accès aux personnes à mobilité réduite.

Mais comme on arrive en fin d'année 2016, les étiquettes vont bientôt changé sur les escalators. Alors, vite, c'est bientôt les législatives ; on prend un petit témoignage de cette incurie : Valérie Pécresse nous avait inventé le coup de l'audit de sécurité  pour justifier son inaction et paf, vlà-t-y pas qu'ils recommencent. Inutile de préciser que la photo qui prévoit les travaux pour le 13/12/2016 a été prise.... à la date indiquée sur le pannonceau...pontoise,carf,fret,gisors,serqueux,rff,argenteuil,transilien,ligne_h,ligne_j,sncf

Et ne concerne qu'un seul escalator... Au final, depuis 17 ans, seul 40% du matériel a été réparé...

Autant dire que ce sont des rapides, à SNCF Réseaux (Oui, parce que, depuis le début de cette note, il y a bientôt huit ans, la SNCF a eu le temps de changer de raison sociale....

Merci de votre compréhension...

 

14:08 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pontoise, carf, fret, gisors, serqueux, rff, argenteuil, transilien, ligne_h, ligne_j, sncf | | |  Facebook

05/10/2015

Pass NAvigo à gogo

Marcel Renard

Le 05/10/2015

«Passe Navig’hop»

J’œuvre à Paris. Forcément, comme plus d’un demi-million d’autres de mes semblables, je passe presque tous les jours en gare du Nord. Le soir, c’est toujours un peu la bousculade. Les statisticiens étant plus connus pour leur appétence pour le café que leur ingéniosité à décrire le monde réel, le nombre de tourniquets n’a pas été calibré pour une telle affluence, et il suffit que, dans cette béchamel bigarrée et bruyante en conséquence de raisons aussi diverses qu’improbables, une personne soit bloquée pour qu’aussitôt des grumeaux sourdent.

On a les ingénieurs qu’on mérite : En Russie, les portiques ferroviaires marchent dans le bon sens : c’est-à-dire que si on ne présente pas sa carte magnétique, la porte qui est toujours en position ouverte se referme lors brutalement et non le contraire, comme chez nous. Les russes sont des gens rationnels : ils ont compris il y a fort longtemps que traiter l’exception est plus économique que traiter la norme. De cette manière, leurs portillons ne sont que rarement sollicités, la circulation s’en trouve fluidifiée et les coûts de maintenance également adoucis. Mais chez nous les ingénieurs de la SNCF ne voyagent sans doute pas assez et n’ont pas encore compris ce qui parait pourtant évident : Donc, ils ont conçu des portillons qui prennent quelques secondes pour s’ouvrir à chaque fois - coin coin - , et de temps à autre ne s’ouvrent pas - Bzzzzin . Comme souvent, une mauvaise analyse conduit à une mauvaise solution.

Ce soir, je fais la queue pour pouvoir me faire confirmer par la machine que mon pass navigo est bien en règle et donc par là même pouvoir accéder à mon train. C’est la cohue, et ainsi que la tartine tombe toujours du côté de la confiture, la file d’à côté avance toujours plus vite que la mienne.

Devant , fait la queue un homme qui n’a sans doute pas pu s’acquitter de son forfait mensuel de transport. On le voit à des petits rien qu’il s’agit d’une de ces personnes qui doivent en début de mois – puisque nous sommes le premier lundi du mois – faire le choix entre les cigarettes ou la carte de transport : Le costume fripé dissimule timidement la manche blanche dont manchette élimée laisse apparaitre une main couperosée sentant bon l’alimentation de troisième classe.

Le pauvre a sa fierté.

Et notre homme, dans un simulacre d’urbanisme de classe moyenne, dans ce geste si familier du banlieusard, fait mine de tendre sur le lecteur magnétique une carte qui n’a rien à voir avec un pass de transport – c’est l’intention qui compte - , espérant profiter du délai accordé par la machine au voyageur précédent pour passer dans la foulée. Les ingénieurs appellent cette pratique l’hameçonnage. Cela aurait pu passer inaperçu si notre homme avait mieux apprécié  la corpulence de l’antépénultième qui, freiné dans son élan par l'étroitesse du passage  laissa notre condamné à demi coincé dans la guillotine du portique.

Derrière moi, les gens s’empilent, aussi poussais-je le pauvre diable afin de le faire passer sur mon pass, que je validais in petto.

Nous passons donc en sandwich, pendant qu’à ma droite, sur le portique d’à côté, la guillotine se referme brusquement sur le bras gauche d’une voyageuse, qui, destabilisée, s’appuie sur son bras droit, lequel est en train de passer son pass magnétique sur la borne, envoyant par la même devant sa propriétaire son pass qui, au lieu de butter sur les portes – ce qui aurait permis à notre voyageuse de récupérer son bien - part  dans une course élégante et précise à mi chemin entre la savonnette et le palet de hocket, s’immiscer dans l’interstice que dans sa grande âme l’ingénieur à ménagé entre les deux portes afin d'éviter au chaland qui voudrait resquiller de se retrouver sectionner en deux, effectue quelques galipettes en l’air et vient atterrir … dans ma poche droite, de laquelle je m’empresse de l’extraire pour le remettre à cette voyageuse, qui, étonnée mais pressée, me remercie et file vers son escalator.

Comprenez bien qu’il vous a fallu 5 minutes pour arriver à ce point de mon texte mais que dans la vraie vie du banlieusard, il ne s’est passé que deux à trois secondes, ce qui confère à la scène un côté particulièrement comique.

Enfin, de mon point de vue.

Car cela n’a fait rire ni le resquilleur devant moi, ni la maladroite.

…Les gens ne sont pas observateurs…

C’est sans doute ce qui explique pourquoi, depuis que le poinçonneur des lilas a rendu son tablier, les portiques marchent à l’envers…

13/05/2015

Fret à Pontoise et ailleurs : L'inquiétude grandit sur toute la ligne

Marcel Renard

Le 13/05/2015

«Fret d’Argenteuil à Serqueux : Des points rouges sur la ligne»

Le 18 Mai 2015, au Dôme de Pontoise, à côté de l’Hôtel de Ville, se tiendra à 19h30 une réunion d’information organisée par la SNCF concernant la mutation de la ligne Argenteuil-Serqueux en ligne de fret ferroviaire. Toutes les villes et villages de la ligne sont affectés à des proportions variables

A Conflans, les riverains s’exaspèrent et créent un collectif (https://www.facebook.com/conflansriverainslignej)

A Herblay, les riverains craignent l’extention de cette voie ferrée (http://www.gazettevaldoise.fr/2013/06/07/les-riverains-de-la-ligne-j-craignent-aussi-le-fret-ferroviaire/)

Apontoise,carf,transilien,sncf,rff,ligne,paris,normandie,gisors,serqueux,chars,osny,nuisances,riverains Pontoise, un collectif s’est créé (https://sites.google.com/site/alertesripostesfret/). En 2013, des pontoisiens s’inquiétaient déjà de ce que ce sujet était passé sous silence par la municipalité (http://www.pontoisensemble.asso.fr/spip.php?article683)

A Santeuil, les villageois ont manifesté leur colère. (lien : http://www.santeuil.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=133:rff-sncf-contre-les-trains-de-fret-le-combat-s-organise-dans-le-val-d-oise&catid=82:actualites&Itemid=510)

A Osny, la municipalité a affrété un bus pour permettre aux Osnyssois de venir à la réunion à Pontoise (http://www.osnypourvousavecvous.com/pages/le-probleme-du-fret-par-rail.html)

A Gisors, les riverains s’inquiètent également de ce que les trains ne ralentissent pas au passage de l’agglomération, obligeant le ministre des transports à intervenir (http://www.limpartial-andelys.fr/2014/02/02/ligne-serqueux-gisors-alors-que-les-riverains-sinquietent-des-nuisances-sonores-possibles-du-fret-le-ministre-des-transports-repond-au-maire/)

A Forges les Eaux, les riverains s’inquiètent du bruit : Faudra-il contruire un mur anti bruit de Conflans à Forges les Eaux ? (http://www.paris-normandie.fr/detail_communes/articles/29...)

A Ferrière en Bray, les habitants s’insurgent contre la suppression du passage à niveau. (http://www.leclaireur-ladepeche.fr/2015/05/03/cartes-suppression-des-passages-a-niveau%C2%A0-les-alternatives-presentees/)

On pourrait multiplier les exemples : On le voit, tout le long de la ligne, les réactions sont nombreuses. Un projet qui semble important, mal ficelé, sur lequel les élus ne communiquent que finalement très tardivement, alors que le projet est dans les cartons depuis 4 ans. Tout ceci exaspère tout le monde.

La réunion du 18 Mai Prochain à Pontoise risque de faire autant de bruit que les trains qu'elle nous promet. Il va falloir distribuer des boules Quies...

 

11/05/2015

Avis sur la ligne Serqueux-Gisors, le délibéré du 6 mai

Marcel Renard

Le 11/05/2015

«Le rapport de l'Autorité Environnementale sur ce projet de ligne de Fret, qui va pourrir la vie des Pontoisiens, mais pas seulement»

Que dit l'AE, dans son délibéré du 6 mai, concernant la transformation de notre ligne de Chemin de Fer en ligne de Fret ?

Pour lire le rapport complet  cliquez ici

Rendez vous le 18 Mai à 19h30 au Dôme de Pontoise (à côté de l'hôtel de ville).

 

 

21:25 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pontoise, fret, chars, gisors, serqueux, carf, conflans, transilien, sncf, marchandises | | |  Facebook

10/05/2015

L'Autorité Environnementale invite la SNCF a se préocuper de l'environnement

Marcel Renard

Le 10/05/2015

«Quand RFF bricole, ça donne la ligne Pontoise-Gisors-Serqueux»

Article à lire, en prévision de la réunion qui aura lieu le 18 Mai 2015 à Pontoise, salle du Dôme (à côté de la mairie) qui montre que le projet de RFF de transformer la ligne Argenteuil Pontoise-Gisors-Serqueux en ligne de Fret a été bricolé. En effet, le projet à été sévèrement toqué le 7 mai 2015 par l’Autorité Environnementale.

http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/3121003/breves+normandie/ligne-serqueux-gisors--l-autorite-environnementale-demande-de-revoir-la-copie#.VU-1K_ntmkr

Lire ici  l'avis de l'Autorité Environnementale :  http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/CP...

Ce document permet entre autre d'apprendre pour les plus curieux d'entre nous ... que Réseau Ferré de France n'existe plus et a été intégré à la SNCF depuis le 1er Janvier 2015...

...Et que l'autorité environnementale "recommande enfin de mieux préciser la façon dont le maître d’ouvrage prend en compte, dans son analyse socio-économique, les effets environnementaux du projet. " . En d'autres termes, cela signifie que l'étude des impacts environnementaux (bruits & vibrations, suppression des passages à niveaux) a été bâclée. On ne savait... Maintenant, c'est écrit.

Une raison supplémentaire de venir nombreux et nombreuses le 18 Mai à Pontoise à 19h30 au Dôme.

 

06/05/2015

Fret d'Argenteuil à Serqueux, par Gisors et Pontoise. Mais pas que....

Marcel Renard

Le 06/05/2015

«Fret de Gisors à Pontoise. Une grossière erreur»

Dans son article précédent, sur la réunion qui se tiendra le 18 Mai 2015 au Dôme de Pontoise (à côté de la mairie) à 19h30, (lien ici) , Renard a fait une grossière erreur.

fret,transilien,pontoise,gisors,serqueuxMais, à sa grande surprise, cette erreur d’appréciation, Renard pense ne pas être le seul à l’avoir commise. Renard  pense même qu’elle a été commise bon nombre, et peut être même à commencer par RFF....

Effectivement, un lecteur assidu de Marcel Renard lui a fait remarqué qu’il n’avait listé dans les communes impactées par le projet de ligne de Fret d'Argenteuil à Serqueux que celle où il y avait des gares. Renard, Chenapan ! En effet, Renard s’est appuyé pour faire cette liste sur les plans de dessertes des transiliens.

Erreur de Renardeau débutant !

Car bien évidemment, si une ligne de chemin de fer permet d’aller d’une gare à l’autre, entretemps, elle traverse des villages qui n’ont pas forcément de gares ! fret,transilien,pontoise,gisors,serqueuxEt c’est précisément ces villages qui risquent de pâtir encore plus que nous autres de la transformation de la ligne Pontoise Gisors Serqueux en autoroute ferroviaire.

Donc, entre Pontoise et Gisors, les communes impactées sont les suivantes

Pontoise, Osny, Courcelles, Mongeroult, Boissy, Us, Santeuil, Brignancourt, La Villetertre, Liancourt, Chaumont, Triechateau, Gisors.

Et de Gisors à Serqueux

Gisors, Eragny, Sérifontaine, Talmontier, Neuf-Marché, Saint Pierre des Champs, Ferrières en Bray, Cuy Saint Fiacre, Haussez, Le fosse, Forges les eaux, Serqueux.

Oui, effectivement, cela fait pas mal de monde, si Renard n'en a pas oublié au passage du convoi....

Renard remercie son lecteur, corrige et rappelle donc que RFF promet de mettre du bordel dans le poulailler, d'Argenteuil à Serqueux, en passant, mais pas que, par Pontoise et Gisors, sur toute la ligne et pas uniquement sur les perchoirs.

15:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pnvf, vexin, fret, transilien, pontoise, gisors, serqueux | | |  Facebook

05/05/2015

Fret, de Pontoise à Gisors, RFF : «Croix de bois, chemin de fer, si j'mens, j'ai en enfer».

Marcel Renard, le 05/05/2015

«Chemins de fer et chèques en bois»

Le 18 Mai 2015, aura lieu à Pontoise, salle du Dôme (à côté de la mairie), à 19h30, une réunion d’information organisée par Réseaux Ferrés de France.

Il s’agit d’informer sur la mise en place de ce qui, sur le papier, est un itinéraire de délestage de Fret pour la ligne de Paris Le-Havre, mais qui, dans la réalité, se transformera en autoroute ferroviaire.

On peut déjà avoir une idée des problématiques en lisant la version de RFF , qui se fait fort d’aborder le projet tronçon par tronçon alors qu’il faut le voir dans sa globalité, du Havre à Argenteuil : http://www.modernisation.ligne-serqueux-gisors.fr/faq

serqueux,fret,pontoise,carf,gisors,ligne,transilien,rff,trains,marchandise,nuisances,réunion,18 mai,le havre,région ile de franceIl est nécessaire de venir nombreux à cette réunion, pour représenter un réel contre-pouvoir. Certaines communes, comme Osny, ont déjà organisé un service de car pour faire venir ceux qui se sentent concernés et il faut encourager les maires et associations des villes et villages sur la ligne à faire de même.

Les communes impactées sont :

D’Argenteuil à Pontoise : Argenteuil, Cormeilles-en-Parisis, Herblay, Conflans, Herblay, St Ouen l’Aumône, Pontoise,

De Pontoise à Gisors : Pontoise ; Osny, Boissy l’aillerie, Mongeroult, Us, Santeuil, Chars, La Villetertre,Liancourt, Chaumont, Trie-Château et Gisorsserqueux,fret,pontoise,carf,gisors,ligne,transilien,rff,trains,marchandise,nuisances,réunion,18 mai,le havre,région ile de france

De Gisors à Serqueux :  Gisors, Eragny sur Epte, Droitecourt, Sérifontaire, Talmontiers, Boucheville, Neufmarché,  Gournay, Ferrières, Forges les eaux.

De Serqueux à Motteville (où l’itinéraire alternatif rejoindra l’itinéraire « classique » Paris-Le Havre), tout un ensemble de villages sont également concernés.

Toutes ces communes verront défiler, de jour comme de nuit des convois de marchandise pouvant faire jusqu’à un kilomètre de long, à raison de 25 par 24 heures, parfois fonçant à tombeau ouvert à travers leurs villages

Pour répondre à ces inquiétudes, un collectif s'est créé : voir ici son site.

En tant que riverains de la ligne, que reproche-t-on à ce projet ?

Déclenché en 2009, un an après les élections municipales, il a été passé sous silence. On le comprend aisément : en période électorale, il vaut mieux éviter les sujets brûlants. Alors, lorsque sont advenues les élections municipales de 2014, ce projet n’a pas été d’avantage évoqué, sinon par quelques riverains avec les moyens dont ils disposaient alors, c'est à dire maigres. Les concertations se sont réduites à des réunions où les représentants de RFF et élus étaient souvent plus nombreux que les riverains, premiers concernés. Alors que nous sommes copieusement abreuvés de communications de toutes sortes, nous n’avons jamais reçu dans nos boites à lettre une seule note d’information sur ce dossier.

…. Que nous avons découvert de projet en décembre 2014, quatre mois avant les élections municipales. Nous avons commencé à consulter des dossiers, à nous informer, et avons découvert l’ampleur du projet et ses conséquences.

Résumé en quelques mots, le port du Havre veut retrouver une place importante en Europe. Il a besoin d’augmenter ses capacités de fret ferroviaire. Des quatre scénarios étudiés, celui retenu traverse nos communes. Etonnamment, c’est le scénario le plus court. Pour que le projet soit acceptable, il aura fallu rendre le moins cher possible ce scénario le plus court et pour cela, en minimiser l’évaluation des impacts en bâclant les études : A titre d’exemple, le nombre de logement pour lesquels RFF devra faire des isolations phoniques semble se réduire à chaque présentation.

Les nuisances

Elles sont simples : Les trains de marchandise font du bruit, pas un peu de bruit, mais beaucoup de bruit, fonctionnent au diesel, et surtout engendrent des vibrations sur leserqueux,fret,pontoise,carf,gisors,ligne,transilien,rff,trains,marchandise,nuisances,réunion,18 mai,le havre,région ile de frances infrastructures jouxtant les voies, jusqu’à une distance de plusieurs centaines de mètres en fonction de la topographie des lieux. Les riverains mais aussi les communes ont donc toutes les raisons de s’inquiéter pour les dégâts qui seront causés au bâti, surtout pour la section de voie ferrée qui longe la vallée de la Viosne, puisque les habitations sont souvent construites sur une épaisse couche de glaise qui, comme le ferait une couverture que l’on secoue, amplifie les vibrations de la voie.

Avoir des trains de cette nature circulant de jour comme de nuit – mais de tout évidence beaucoup plus la nuit que le jour tant la ligne J est saturée – représente le gage certain pour les riverains de voir transformé leur sommeil dans les beaux villages du Vexin français en cauchemar permanent.

Ces trains pourront être amenés à transporter toutes sortes de produits dangereux pour lesquels la raison conseillerait d’éviter les grandes villes.serqueux,fret,pontoise,carf,gisors,ligne,transilien,rff,trains,marchandise,nuisances,réunion,18 mai,le havre,région ile de france

Enfin, des aménagements devront être faits, car il est nécessaire de supprimer un certain nombre de passages à niveau. Rien qu’à Pontoise, c’est deux passages qu’il faudra supprimer, et couper ainsi la ville en deux. A Forges les Eaux, les habitants ont déjà manifesté leur colère.

Que demandons nous, en tant que riverains et contribuables ?

Que les études d’impact soient reprises à zéro, avec une réelle concertation de la population. Que l’on évalue les conséquences des fermetures des passages à niveaux, que les mesures de bruit, de vibration, soient correctement réalisées, sur des périodes réelles, dans des conditions réelles et non comme elles l’ont été à ce jour, que l’impact sur les moins values des bâtis soit calculé, que les mesures compensatoires soient correctement chiffrées, que les seuils de rentabilités pour la circulation du fret soient clairement énoncés, et, au final, que les coûts réels soient évalués et non que la ligne la plus courte soit transformée en ligne la moins chère, puisqu’à l’arrivée ce sera le contribuable qui paiera, car, à ce jour, les promesses de RFF ressemblent quand même à un chèque en bois.

 

29/04/2015

Les trains de fret de Gisors à Argenteuil : du bonheur assuré pour les pharmaciens

Marcel Renard

Le 29/04/2015

«RFF ne nous veut que du bien, dormez en paix braves gens. Enfin, essayez...»

On a acheté une maison à côté de la gare. Etre à côté de la gare, c’est super. Bon, quand on apprend qu’on va avoir des trains de marchandise qui vont passer, forcément, on fait un peu la moue. Quand on apprend que ce seront des diesels, là, directement, on pense à Chirac : « Ajoutez le bruit et l’odeur »…

Enfin, pour se consoler des trains, il n’y en aura que 25 par jour, nous dit-t-on. Promis, juré craché.

Là, on respire. Le monsieur de RFF, on peut lui faire confiance, il arbore une mise d’honnête homme.

Et zut !  Enfin, malgré tout, restons objectifs : Cela ne fait que un peu plus de un train par heure. pontoise,fret,sncf,carf,transilien,gisors,serveur,lnpn,argenteuil,paris-normandieUn rapide calcul nous amène à comprendre que l’on pourra dormir par tranche de cinquante minutes.

Finalement, c’est acceptable : Pour dormir ses huit heures, en se levant à 6h30 le matin, il suffira de se coucher à 20h30. C’est juste une question d’organisation. Et puis, surtout, ça nous évite le journal de TF1. Et ça, ça n’a pas de prix… Alors finalement....

Et puis, d’un seul coup, on réfléchit, et on se dit : « Mais, bon sang, mais c'est bien sûr ! La journée, il n’y aura jamais assez de créneaux disponibles pour faire passer des trains de marchandise : Déjà que les trains de Paris à Pontoise sont obligés quasiment systématiquement de faire une halte rallongée à Saint Ouen l’Aumône pour attendre que le pont se libère….Les 25 trains, c’est donc pour la nuit, pas pour le jour….Et on se dit alors que globalement, on est en train de se faire embobiner comme il le faut par RFF»

Et là, il reste deux options possibles:pontoise,fret,sncf,carf,transilien,gisors,serveur,lnpn,argenteuil,paris-normandie

Les plus fervents d’entre nous peuvent implorer Sainte Rita , patronne des causes désespérées, tout en courant sur des lits de braise comme le font les pieux sri lankais, puisque deux dieux valent mieux qu'un.  Car du coup, ce n’est même plus par tranche de 50 minutes que l’on va devoir dormir, et l'on songe à déménager…

Les autres peuvent venir manifester leur flamme inextinguible envers le monsieur de RFF le Lundi 18 Mai à 19h30 à Pontoise salle du Dôme.

 

23/04/2015

FRET à PONTOISE : du BOUCAN sur le PONT

Marcel Renard

Le 23/04/2015

« Voilà pourquoi lors de la réunion du 18 Mai 2015, à 19h30 au Dôme de Pontoise, il faudra imposer à RFF des études sérieuses d’impact sonore et non les bricolages effectués jusqu’à présent. »

Pontoise se construit. D’un peu partout. La ville va passer de 30 à 40 000 habitants dans les prochaines années. Dans le centre gare, cela fleurit : C’est Nexity, qui construit sur l’emplacement des anciens abattoirs, un autre programme sur le côté Nord de la gare….Tout cela fait beaucoup de remue-ménage.

De 1989 à 2000, une occasion immobilière nous avait poussés à quitter Pontoise pour Saint Ouen l’Aumône.

A cette époque, Réseaux Ferrés de France avait refait le pont ferré de Saint Ouen l’Aumône. C’était magique. On avait réveillé les trois enfants en pleine nuit pour venir en pyjama, voir la pose du pont : Reposant en hauteur, sur des immenses barges , stocké sur le coté de la rivière, le pont fût tracté par des câbles afin de pivoter à 90 degrés puis venir par le travers de la rivière, pour enfin être descendu par un système de barges immergées et venir reposer sur ses piles. Le résultat de travaux de plusieurs années en une manipulation d’une seule nuit !

Ce que l’on ne savait pas, à l’époque. C’est qu’il y aurait le projet de transformer cette portion de voie ferrée qui va d’Argenteuil à Motteville en passant par Pontoise, Gisors puis Serqueux en voie de fret.

Quel rapport, me direz vous, avec cette sortie noctambule ?

 C’est simple.619_001[1].jpg Un train de marchandise, cela fait du bruit. Pas un peu de bruit, mais beaucoup de bruit. Et lorsqu’un train de marchandises passe sur un tablier métallique, le « beaucoup de bruit » devient « un bruit d’enfer ».

Ainsi, on a du mal à imaginer qu'au moment de la construction du pont neuf, RFF ignorait le devenir de cette ligne. Ceci posé, l'amnésie permettait à RFF des économies substantielles puisqu'une structure béton, qui aurait été largement plus adaptée à un passage marchandise, implique des moyens financiers sans commune mesure.  Et oui, tout cela coûte des sous…Ajoutez que les ingénieurs de Réseaux Ferrés de France ont eu l’intelligence de mettre un appareil de voie (c’est-à-dire un « aiguillage ») sur le pont métallique, lequel amplifie de manière insupportable pour les riverains le 'tac tac'  au passage des aiguilles. Alors, imaginez ce que cela sera lorsque des trains d'un kilomètre de long passeront au beau milieu de la nuit : Depuis le Chou jusqu’à Saint Martin, vacarme assuré dans toute la vallée.

Le petit plus : Les  Boules Quies pour les gens qui vont investir dans la résidence Bellerive, de Nexity, à Pontoise, sur Pont_sur_l'Oise[1].JPGl’emplacement des anciens abattoirs, et ceux qui ont eu l’infortune d’investir dans les résidences à St Ouen l’Aumône, en aval du pont ferroviaire. Le côté sympa, c'est qu'à Bellerive, il y aura une résidence de vieux, et la plupart sont souvent sourds. Ce n'est donc qu'à moitié pécher...

Enfin, sourds ou pas, lors de la réunion du 18 Mai 2015, à 19h30 au Dôme de Pontoise, il faudra imposer à RFF des études sérieuses d’impact acoustique et non les bricolages effectués jusqu’à présent.

 

08/05/2012

Mourir pour des idées

 Mourir  pour des idees

Les urbanitasmagories de Winter le 27 février 2010

 mai2012

«Mourir pour des idées, d’accord mais de mort lente»

Vous connaissez tous ces quelques vers de Brassens qui conclut « moi j’ai failli mourir de n’en avoir point-z-eues »

Je me suis livré à un exercice sans doute inédit sur l'offre politique actuelle : J’ai examiné une vingtaine de sites officiels de divers partis et, puisqu'il faut bien un critère pour choisir,  j’ai regardé comment était structurés les onglets de la page d’accueil, du premier au dernier, avec dans l'idée qu'en principe on met en premier les choses les plus importantes.

J’ai tout mis dans un tableau excel, (lien ici) j’ai bu une bonne bière et j’ai rigolé, car en commençant cet article, je ne m'attendais absolument pas à ce résulat : Tous ces gens sont sans doute conseillés par des imbéciles. Jugez plutôt :

Premier constat : Aucun ne met sur le premier onglet « nos idées », « nos convictions », ou quelque chose de similaire…. Voilà. Du point de vue idéologique, on est assez mal parti. C'est un peu comme si, à l'entrée du mac do, au lieu du menu, on mettait la fiche suiveuse du nettoyage des toilettes. Bon, mais chacun sa logique...

Et puis un petit constat générique : A quelques exceptions près, pour adhérer, c’est toujours à la fin. On dirait que tous ont peur de solliciter de nouveaux membres.

Enfin, on a le sentiment qu'aucun parti n'a vraiment réfléchi sur son "business model", c'est à dire son offre, comment il adresse ses militants actuels ou futurs, et que les sites ont été réalisés par des p'tits jeunes très doués en PHP ou HTML, mais auquels il manque un peu de bouteille. Pourtant, quand on regarde les budgets, qui ne ressemblent pas à des indemnités de stagaires, (je pense au site de l'UMP) on est en droit de se poser des questions.

Suivent ici en vrac quelques remarques, mais si le sujet vous intéresse, prenez le temps d'aller télécharger ici mon tableau, vous pourrez en faire de pires :

Les sites du  PS et du FN sont les seuls à avoir placé « idées » dans les 3 premiers onglets. Mais en troisième position seulement : il faudrait pas exagérer. Détail amusant, l’un et l’autre ont placé en deuxième position la présentation des équipes. On espère que cela portera plus chance au PS que ça n’en a porté au FN.

La palme du site pourri revient sans conteste à Europe Ecologie, avec toute la sympathie que j’ai pour ce mouvement, c’est absolument n’importe quoi : il s’agit juste d’un trombinoscope style « copains d’avant ». Là je pense qu’il doit y avoir une grossière erreur de message, on n’y comprend rien.

Le site du Front National est pas mal non plus : Ils ont du prendre un fournisseur d’accès en dépôt de bilan car il faut être très patient pour y accéder.

Le site de l’UMP est à regarder de près, compte tenu de la position de ce parti en France : l’UMP, c’est avant tout l’action : ils mettent donc l’action en deuxième quand le PS les met en quatrième.

Mais bon, ils mettent les enjeux après l’action. Ce doit être le mot d’ordre : On gigotte, on s'agite, on fait, et pis on voit après.

Le site du Modem est sympa aussi. Ne cherchez pas ici de logique racoleuse : l’onglet le plus intéressant s’appelle « Modem ». Comme cela, c’est bien, on sait qu’on est sur leur site, pas sur celui de la Redoute.

A noter le site du Parti Chrétien Démocrate  qui met dans son 9eme onglet, « Agir », tandis que dans une sympatique  tentative pour capter une jeunesse qui n’en a sans doute rien à faire de la messe, ils mettent en 7eme un onglet « facebook ». Finement joué, les cathos, ce sont vraiment des gros malins !

Le site de génération écologie est sympa aussi : ils nous ont fait un petit pot pourri de tout de qui se fait, avec onze onglets (c'est juste un peu trop). Mais quantité n’étant pas qualité, n’y cherchez pas les « idées » plus qu’ailleurs, ils ont oublié le concept. Ils sont forts, ces écolos !

Un p’tit mot sur le facteur de Neuilly,  qui a mis l’onglet « c’est possible » en quatrième position. On sent le mec qui y croit !

J’suis allé faire également un tour sur le (nouveau) site de désir d’avenir. Là, c’est gaguesque à pleurer : « Idées » : 8ème position . 1ère position « Ségolène Royal ». Elle a fait encore plus fort que Le Pen qui ne se met qu’en deuxième. On marche sur la tête. Moi qui croyait être de gauche…

Allez faire un tour chez les autres, c'est tout aussi grotesque : Cap 21, Le rassemblement pour la Francele truc de Melenchon,  les verts  (Décidemment, les écolos ont un vrai problème avec Internet)  sans oublier le Vicomte de Vendée, et j'en passe des meilleurs. Le PCF et Lutte ouvrière sont sans doute les sites les moins pires (et encore)  car ils ont le mérite de faire passer un message simple.

Voilà. Loin de moi l'idée d'avoir écrit un thèse, mais la matière est sans doute là ! Moi, je crois que si je voulais faire passer mes idées sur le net, je pense que je m’y prendrais autrement. Mais je ne suis pas le conseiller spécial en communication internet de ces partis.

A moins que tous ces gens ne souhaitent pas qu’on sache qu’ils n’ont pas d’idées.

 

12:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fret, transilien, pontoise, sncf, carf, train, marchandises, serqueux, gisors | | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu