UA-29881888-1

Avertir le modérateur

12/10/2011

Nucléaire en centre ville : les silences de la SNCF

 http://www.mai2012.fr/

Winter, le Vendredi 12  Octobre 2011

 «des rayons dans l’arrière train »

Voici 20 jours que je prends tous les jours un train qui m’emmène dès potron-minet de Pontoise à la gare du Nord, et ce matin même, au petit déjeuner, je m’extasiais devant la régularité des trains : sur 20 voyages, un seul retard… Mais voici qu’au retour pour mon domicile,  mes statistiques brutalement s’effondrent et qu’il me faut relativiser : Plus de train sur la ligne H, plus de train sur la ligne J plus de train sur le RER B plus de train sur le RER D. Le bazar le plus complet règne en gare du Nord, assorti d'une cohu indescriptible dans les souterrains d'accès adjacents, heureusement ponctuée des habituelles annonces incipides de la SNCF («merci de votre compréhension»)

Puis un petit texto d’un ami : « rentres pas St Lazare, je suis bloqué depuis deux heures en gare d’ermont… », que je reçois alors que j’étais déjà en gare du Nord.

Je comprends vite que le système D doit prévaloir… Je prends le RER E et file directement en gare St Lazare.. Des messages informent qu’une panne informatique perturbe la circulation des trains…Nos ingénieurs seraient aussi mauvais que cela ?

A St Lazare… point de train pour Pontoise dans des conditions acceptables, c'est à dire dans un délai raisonnable, et dans lequel on puisse monter sans risquer d'y laisser sa vie...

Je me rabats sur Cergy (j'ai la chance d'avoir de multiples possibilités pour, une fois ma vie gagnée, regagner mon foyer...)

Sur une banquette,  un vieux journal de « métro » délaissé et frippé ne demande qu’à se faire prendre ; j’en saisis l’occasion, découvrant ainsi qu’un convoi de déchets hautement radioactifs devait emprunter en début de soirée, une portion du RER (hé oui, en plein centre ville…), donc précisément à l’heure et à l’endroit où « les problèmes informatiques » ont généré des « perturbations »…( «Merci de votre etc...»)

Il ne fait pas être grand clair pour comprendre que ceci est directement lié à cette pagaille monstre...

1)    Soit  la SNCF dont on connait depuis la deuxième guerre mondiale le côté "Collabo" a bloqué le trafic pour laisser passer ces convois

2)    Soit Sud rail a exercé son droit de retrait

3)    Soit des activistes ont réalisé des sabotages ou des actions d'entrave, de l’intérieur de la SNCF, comme par exemple sur le système informatique, ou de l’extérieur 

Voilà. Je ne pense pas qu'une autre explication puisse être raisonnable. Ce qui est irritant, c'est que tout ceci se passe dans l'ombre, sans transparence, et surtout en se foutant ouvertement  des "usagers" qu'on appelle "clients"  que lorsqu'ils paient leur abonnement de transport...  Il faut dire que ce n'est pas tres rassurant de savoir  qu'en pleine seine saint denis, un train rempli de déchets hautement dangereux et radioactifs a stationné plusieurs heures au milieu des gens...Le train est passé, mais si cela vous amuse, vous pouvez reconstituer son parcours avec un simple compteur geger, vendu sur intervet pour quelques dizaines de dollars...

 

 

 

S'il ne fallait qu'une raison pour montrer l'hérésie de la filière nucléaire, celle ci en serait une excellente.

plus d'info dans ce petit article  de Mediapart

30/09/2011

lorsque la région abandonne les infrastructures

 

http://www.mai2012.fr/

Winter, le 30 Septembre 2011

 «De la bonne gestion des fonds publics»

La gare de ma petite ville de Pontoise  - ville labellisée d'art et d'histoire - voit passer chaque jours des milliers de voyageurs. En effet, elle est reliée à Paris Nord, St Lazare, Creil, et au RER A.

Malgré l’augmentation inexorable du prix du coupon Navigo, elle est depuis des années dans un état de délabrement la faisant rivaliser avec certaines gares de pays du tiers monde ; la promesse affichée des réparations les plus élémentaires, initiée il a plus de dix ans et chaque année reportée à l’année suivante (Vous connaissez la musique : « la SNCF vous prie de bien vouloir l’excuser… Merci de votre compréhension ») tourne désormais au ridicule : Les escalators ne fonctionnent plus, autant pas manque d’entretien préventif que par défaut de réparation curative. Certains immeubles sont en ruine, la passerelle qui enjambe les 13 voies est dans un état de délabrement qui la rend dangereuse. L’immense parking, pour partie abandonné voit à la saison des pluies - chose particulièrement insolite - son dernier étage se transformer…en une immense mare à grenouille, peu connue des pontoisiens car soustraite à leur vue par le hasard de la configuration des lieux.

Les travaux de nettoyage les plus ordinaires ne sont plus assumés régulièrement, et il est plus confortable pour le chaland, par nature fainéant de la cervelle, de s’insurger devant la saleté de ses voisins  (forcément des sales étrangers…) que de réfléchir sur ce qu’il adviendrait  corelativement de ses propres toilettes si lui-même ne les nettoyait pas tous les jours…

Ce matin pourtant à la gare, dès potron-minet, un détail insolite captait mon attention.

Devant un panneau publicitaire, un vigoureux noir d’une société de nettoyage sous-traitante, dans une ferveur toute à son honneur, s’attachait, armé d’un balai savonneux qu’il tenait promptement en main,  à en faire briller le plexiglass.

J’attendais mon train tout en scrutant les gestes rapides et précis de cet homme au travail, mon œil mal réveillé oscillant de haut en bas, égaré par l’aspect surréaliste du contraste entre  un parterre crasseux, perclus de mégots abandonnés,  asphyxié par les herbes folles s’invitant sans vergogne dans ses lézardes goudronnées et l’éclat métallique du cadre d’aluminium maintenant rutilant du panneau de réclame.

C’est qu’il faut que cela brille, la publicité, puisqu’elle permet de participer à l’économie de la gare, tandis que laisser le quai à la proie des ordures n’empêchera pas la SNCF d’encaisser le montant des cartes d’abonnement.

Comme le disait la publicité, « le progrès ne vaut que s’il est partagé par Jean-Claude Decaux. ».

Vous êtes en bonnes mains, ne craignez point demain.

14/01/2009

La grève

Winter Le 14 Janvier 2009

  http://urbanitasmagories.blog.20minutes.fr/

 

« Du bon usage de la pagaille (Suite)»

Après une journée de grève folle, je ne résiste pas au plaisir de publier cette petite photo prise sur un écran indicateur de la SNCF.

SNV85342.JPGLa dernière phrase est à lire avec délectation.

Merci ô joyeux cheminot

Dont la prose me fait rire

Quelle vigueur dans tes mots

Qui fait craindre le :

« trafic normal, (…) prévoir cependant des perturbations »

Comme disait Coluche, y a de plus en plus de cons chaque année, mais cette année, on a l'impression que ceux de l'année prochaine sont déjà là.

19:41 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pontoise, sncf, sud rail, grève, trains, st lazare | | |  Facebook

23/06/2008

La SNCF vous aide au quotidien

 Dans le train

Winter Le 23  Juin 2008  http://urbanitasmagories.blog.20minutes.fr/

« Faciliter (entre deux grèves)  les déplacements des Franciliens, c’est l’ambition de la région Ile de France »

La date de ces notes, notules et notations est importante

Or, il advint que, le 23 juin 2008

Dans le train, une petite affichette attire mon œil. Il s’agit d’un placard de la région il de France, qui fait passer en substance le message suivant

« parceque vos déplacements sont importants (blablablablablabla) la Région Il de France (blablabla) Rénovation des trains (blablabla)

DE PLUS, DEBUT 2004, A BORD DE CHAQUE VOITURE, UN SYSTEME D’INFORMATION VOCAL ET VISUEL AFFICHERA EN TEMPS REEL LA DESTINATION DU TRAIN ET DES GARES DESERVIES

Faciliter les déplacements des transiliens, c’est l’ambition de la Région Ile-de-France »

C’était donc cela, l’explication de l’énigme, la révélation suprême, le pourquoi du comment,  l’aboutissement de la quête du gral du banlieusard ! Je ne comprenais pas pourquoi, depuis quelques temps, sur la ligne que je prends tous les matins, à la même heure, avec les mêmes personnes qui tentent de profiter de leur heure et demi de transport quotidien pour achever une nuit écourtée par le retour de la veille, et qui prennent la même ligne depuis trente ans, d’un seul coup d’un seul, sans qu’on puisse y comprendre mais, le conducteur s’était mis à énoncer à chaque station d’une voie vive et assurée dans un système de phonie plus ou moins vétuste la liste des stations restant à parcourir : C’tait le dispositif d’information vocal en temps réel destiné à me faciliter mes transports quotidiens, c’était POUR ME FACILITER LA VIE.

C’est ensuite que j’ai constaté la présence du dispositif visuel : une affichette au dessus des portes des voitures, symbolisant par un succession de points alignés en rang d’oignon sur un trait bleu l’enchainement des stations.

La SNCF est formidable, et la région ile de France aussi : et c’est bien normal, puisque mon abonnement SNCF me coûte 8300 Francs par an, soit presque … deux mois de loyer ! Vu comme cela, ça fait réfléchir, non ?

Pendant ce temps, à la gare de Pontoise, fore l’œuvre du temps, il ne se passe rien : Les escalators sont toujours en panne depuis la fin du siècle dernier. Toutefois,  la SNCF organise quotidiennement sur ses emprises alentours sous l’œil bienveillants des usagers – ou plutôt des « clients », ainsi qu’on le dit du libidineux allant aux filles de petite vertu - et  qui ne sont mêmes plus choqués par quoi que ce soit, le fameux concours pontoisien du plus beau dépotoir, avec en alternance la présentation de l’entrepôt en ruine ou du parking brûlé selon que l’on porte son œil sur la gauche ou sur la droite.

« Faciliter les déplacements des Franciliens, c’est l’ambition de la région Ile de France »

Ou comme aurait dit un illustre menteur de président: « les promesses n’engagent que ceux qui y croient ».

20:08 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : greve, cheminots, sud rail, huchon, sncf, cgt, sarko | | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu