UA-29881888-1

Avertir le modérateur

02/07/2011

Mai2012 : Yves Calvi et DSK : la probable relaxe. Alors, DSK président ?

http://www.mai2012.fr/

Winter, le 2 juillet 2011

«DSK : il a beaucoup d'argent, je sais ce que je fais»

Où l'on apprend que dans l'affaire de viol présumé qui oppose Mme Diallo à M. Strauss Kahn, on s'achemine vers une relaxe.

Dans l'émission « c dans l'air », présentée par Yves Calvi sur Arte, le 1er Juillet 2011, la question du retour en politique de DSK est posée.

alg_cyrus_vance.jpgLes invités en présence, Dominique Reynié, professeur à Sciences-po, Olivia Cattan, Présidente de « Paroles de Femmes », et Gérard Grundberg, politologue,  s'accordent à mettent en évidence le fait que, même si Dominique Strauss Kahn pourrait être libéré, les français ne pourraient voter en faveur d'un individu qui traine un tel voile d'immoralité. En somme, la question de son retour en politique ne pourrait pas se poser.

Cette vision est étonnement restreinte pour des gens aussi bien éduqués.

Car, si l'on exclut une manipulation de grande envergure, quel est le fond de l'affaire: une personne, M. Strauss Kahn, comme d'autres seraient accro à la coke, serait accroc au sexe. L'agora semble le savoir depuis des années, et malgré différentes alertes, à aucun moment la  moralité de M. Strauss Kahn ne sera remise en cause, la qualité de son travail étant systématiquement primée. Dans les médias, il restera même, jusqu'à cette malheureuse affaire du 14 mai, le non candidat déclaré idéal pour rassembler le peuple de gauche et l'on ira jusqu'à lui prédire un avenir de prochain président.

L'affaire Strauss-Kahn éclate et voici que s'effritent avec les espoirs de ceux qui en avaient leur héraut.

On s'achemine vers une relaxe, et, d'un seul coup d'un seul, si l'on écoute entre les non-dits le consensus tacite établi entre ces invités d'origine et de convictions diverses mais ayant en commun la conviction profonde de penser analyser avec justesse l'opinion, le seul qui supporterait l'immoralité d'un monde qui a jusqu'à présent supporté la sienne serait le prévenu lui-même.

L'analyse est un peu courte et étonnement restrictive.

Dans notre société , il devient de moins en moins évident que les faiseurs d'opinion soient encore attendus par les citoyens dans l'appréciation de ce que doit être la morale; cette affaire les dépasse complètement et ils ne le comprennent pas : A l'heure où la crise du système frappe gravement les plus fragiles, ceux-ci savent faire la différence entre les problèmes de fond et les détails : n'en déplaise aux défenseurs des droits des femmes, l'affaire DSK n'en est qu'un.

 

15/05/2011

DSK inculpé de tentative de viol

Winter le 15 Mai 2011

http://www.mai2012.fr/

«Pour les présidentielles, il faut faire la queue»

Dominique Strauss Kahn a un problème avec les femmes. On le sait depuis un certain temps. Berlusconi aussi... Et bien d'autres plus près de chez nous...

Hier, il se fait inculper de tentative brutale de viol présumé et séquestration d'une femme de chambre dans un hotel sofitel à New York ce samedi, puis aurait quitté précipitamment l'hôtel, oubliant entre autre son téléphone portable. Quatre conséquences majeures :

1) Son contrat de travail prévoit une clause de licenciement du FMI en cas d'atteinte à l'image de l'institution, ce qui est le cas, et  pour la deuxième fois. (2008 à Davos)

2) Il va être contraint de rester sur le sol américain et donc, de manière immédiate, ne pourra pas participer lundi 16 mai  à une réunion importante sur la zone euro.

3) DSK, s'il est coupable, ne peut concourir aux primaires du PS.

4) A moins d'un an des élections présidentielles françaises, cela redistribue les cartes sur la table. On voit assez mal comment il pourrait être présidentiable, ne serait ce que parcequ'il n'aura pas le temps nécessaire pour se consacrer à sa campagne.

Cette histoire est simplement incroyable. Elle arrive juste après la photo prise avec la posche de son conseiller en communication, Ramzy Khiroun cadre de Lagardère.

Les choses deviennent donc assez compliquées pour 2012, et la voie royale est ouverte à Marine Lepen.

Sauf si...

Sauf s'il est montré qu'il s'agit d'une manipulation contre DSK. Auquel cas, il est gagnant haut la main et cela ferait penser à l'affaire de l'observatoire.

On a du mal à comprendre, compte tenu des moyens de DSK, comment, si cette histoire est réelle, il ne pourrait pas acheter sa supposée victime.

Donc, il y a beaucoup de choses étonnantes dans cette histoire. Mais DSK est peut être simplement fou ? Allez savoir ...

Ma maman me disait toujours que l'avenir appartient à celui qui se lève tôt. DSK n'a pas connu ma maman.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu