UA-29881888-1

Avertir le modérateur

31/12/2010

bonne année et bonne grippe.

 

Winter, le 30/12/2010

www.mai2012.fr

«Dis tonton, pourquoi tu tousses ? »

On se souvient des exploits de Roselyne Bachelot et de sa gestion fabuleuse de la lutte contre le grippe H1N1 en 2009.

Les stocks de vaccins sont restés dans les placards ou vendus aux plus offrants. 5 millions de doses ne passeront pas avril 2011. Coût de l'opération, plus de 868 Millions d'euros pour moins de 6 millions de personnes vaccinées, soit 144 euros par tête de pipe. Une paille, monseigneur, me direz vous, mais ce n'est pas perdu pour tout le monde.

En effet, il est difficile de ne pas faire le lien entre ce fiasco et le fait qu'à ce  jour, les vaccinations contre la grippe saisonnière ont chuté d'environ 10 % par rapport à une année « classique ». C'est donc bon pour la sécu...

Mais la grippe est là, qui fait chaque année entre 1500  et 2 000 morts, dont 90% de plus de 65 ans - ce qui reste une manière simple de résoudre le fragile équilibre des caisses de retraite.

Statistiquement parlant, cette reluctance du pékin moyen à se faire vacciner risque donc de provoquer cette année entre 150 et 200 morts supplémentaires.

Dit d'une autre manière, compte tenu du fait que la grippe H1N1 a été - selon les estimations - entre 3 et 5 fois moins mortelle que la grippe saisonnière, les personnes que la politique de Roselyne Bachelot a permis de sauver  vont peut-être ne pas passer l'hiver ; une application simple du principe qui consiste à reprendre de la main gauche ce qu'on donne de la main droite.

Voilà, rude est la loi des grands nombres, et il y a sans doute des jours où il ne fait pas bon être ministre, mais certains jours plus que d'autres...

Bonne année 2011 à tous ceux qui toussent et aux autres.

 

18:39 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : twitter, grippe, h1n1, a, roselyne, bachelot, prophylaxie, symptomes, bilan, 2009 | | |  Facebook

28/12/2007

wifi,micro-ondes et télévision : même combat !

Winter le 28 Décembre 2007 http://urbanitasmagories.20minutes-blogs.fr/ 

" On ne le répetera jamais assez : il y a un véritable danger à être trop exposé aux ondes radio. Pourquoi ? A l'heure ou Roselyne Bachelot appelle les parents à la prudence sur l'utilisation de téléphones portables pour les enfants, la réponse est sans doute moins triviale qu'on l'imagine (enfin la mienne...)"

 

Quand j’étais petit, dans les années 60, il n’y avait pas au domicile familial de télévision

Moi, le jeudi après midi, j’allais voir Zorro chez une voisine sympathique & accueillante qui avait l’immense privilège d’avoir un récepteur d’ondes télévisuelles .

Mes parents, fort catholiques, et voyant dans l’arrivée de cette nouvelle technologie l’œuvre de Satan, refusaient avec virulence l’ immiscion des émissions cathodiques, au prétexte qu’elles allaient nous dégrader le cerveau . L es journaux de l’époque qu’on pouvait lire à la maison donnaient quand à eux des conseils pour ne pas s’abîmer les yeux en regardant la télévision, pour éviter que les enfants ne veillent devant le « poste », etc…

L orsque le lendemain à l’école mes copains, eux,  racontaient le film de la veille, je ne pouvais qu’écouter car le soir j’avais juste le droit de lire dans mon lit jusqu’à 20h30 de la littérature choisie, plutôt orientation bayard presse que pif gadget, car  pif c’était de la littérature communiste .

Ce n’est donc seulement qu’une fois nous eûmes tous, frères et sœur, quitté le nid familial que mes parents firent l’acquisition d’un poste récepteur de télévision .

Plus tard, le micro onde est arrivé, et on a dit la même chose sur l’impact des ondes; mes parents n’ont jamais acheté ce type d’appareils .

Mes parents étaient décédés, et l’arrivée du téléphone portable a remis au goût du jour cette théorie qui veut que l’émission des ondes ait un impact sur le cerveau des gens .

Aujourd’hui, c’est le wifi qui est en passe d’être accusé .

Que penser exactement ?

Et bien, après des années de réflexion, je pense que la télévision est une œuvre globale d’abêtissement du genre humain . Il suffit pour s’en convaincre de regarder la qualité des émissions de TF1, M6, L CI etc… . On est dans le domaine du n’importe quoi, avec des animateurs dont le niveau intellectuel à l’instar de leurs émissions frise l’indigence, et se prennent pour les maîtres du monde .  Mais le plus incroyable, c’est que les gens paient très cher des abonnements et des  redevances, et en redemandent : pour preuve que mes parents avaient raison . L a télévision rend fou .

Dans mon foyer, nous avions, comme beaucoup, une télévision dans la salle à manger . Les horaires des repas étaient quasiment dictés par ceux des chaînes de télévision, on se couchait tard avec le sentiment le matin d’avoir gâché une partie de sa vie .

A la faveur d’un déménagement, nous mîmes la télévision dans une pièce dans laquelle nous ne sommes pas obligé de passer, une sorte de bibliothèque . En fait, nous constatons désormais que la famille – enfants compris - ne regarde jamais la télévision, ou uniquement pour voir des émissions qu’elle souhaite voir . Nous ne nous couchons pas plus tôt, c'est-à-dire que l’heure et demi que nous perdions auparavant devant la télévision, nous (enfants compris) la consacrons à autre chose : sur une famille de cinq personnes, cela fait globalement par an 122 jours d’utilisés à meilleur escient : la lutte pour les 35 heures par semaines, à côté, fait pâle figure, non ?

Pour ce qui concerne le four à micro ondes, je ne sais pas si les ondes qu’il émet sont nocives . Ce que je constate, c’est que si je donne à mon chat deux boites de paté, l’une cuite au four et l’autre cuite au micro onde, une fois refroidies, il mangera systématiquement celle cuite au four . Pourquoi ? Je n’en sais strictement rien . Mais ce n’est pas parce que mon chat se précipite sur telle ou telle marque de croquette que ce serait également bon pour moi . Néanmoins, ce qui est sur, c’est que le four à micro ondes, en privilégiant la rapidité sur la qualité, laisse à la famille plus de temps pour regarder la télévision . Cqfd .

On peut se poser la même question sur le téléphone portable, qui est devenu un outil totalement indispensable de notre vie moderne . En vérité, lorsque je suis dans le train en revenant du travail ou dans les toilettes chez moi en train de répondre à mes emails sur mon blackberry, la légitimité de la question trouve toute sa quintessence :

Mes parents n’avaient il pas raison ? L ’utilisation des machines émettant des ondes n’asservit elle pas les gens plutôt que de les affranchir ?

& la grande astuce de toutes ces machines qui permettent soit disant de gagner du temps, c’est qu’en nous permettant de faire beaucoup plus de chose, elles nous font travailler incomparablement plus qu’on début du 19eme siècle, quoi qu’en disent les statistiques qui se focalisant uniquement sur la durée du travail sont incapables de quantifier l’énorme fatigue intellectuelle induite par l’accomplissement d’un nombre toujours plus grand et plus varié de tâches, nous donnant en cela l’alibi intellectuel à nous  divertir (au sens ou Pascal l’entendait) à la vision d’émissions de télévision totalement débiles, et hop, la boucle est bouclée .

C’est en cela que la télévision rend fou . Il est à craindre que le même raisonnement s’applique rapidement à l’internet .

13:25 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ondes, micro-onde, wifi, portable, télévision, tf1, roselyne | | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu