UA-29881888-1

Avertir le modérateur

10/08/2011

les médias aux bottes du CAC40

 http://www.mai2012.fr/

Winter, le 10 Aout 2011

 «De la maitrise du pouvoir sur la presse»

Vous avez sans doute remarqué que, quelle que soit la chaine de tv que vous regardez où la chaine de radio que vous écoutez, on vous sert toujours la même soupe, à peu près dans le même ordre, de sorte que si vous zappez d’une chaine à l’autre, vous pouvez reconstituer un journal complet : un peu comme au mc donald où, en prenant les reliefs de chaque convive, on peut reconstituer un menu complet, jouet inclu.

Est-ce vraiment à cause de l’AFP que nous avons une telle homogénéïté dans la désinformation ?

Chaque quatrième mercredi du mois, se tient à l’automobile club de France, au 10 place de la concorde, la réunion d’un club un peu particulier : « le club du siècle ». Relativement inconnu du quidam, ce club très élitiste, regroupe 580 personnes parmi les gens qui comptent en France, sans vraiment de considération pour leur couleur politique, puisqu’on y trouve aussi bien l’ensemble des patrons du CAC 40 que Jean-Christophe le Duigou, le BHL de Bernard Thibault, le patron de la CGT , Martine Aubry, Eric Woerth, Nicole Notat, et bien évidemment sa cohorte de ministres.

Alors, pourquoi n’entend on jamais parler de ce club qui édite quatre journaux particulièrement confidentiels, le  « bulletin quotidien », « la correspondance économique », « la correspondance de presse » « la correspondance de la publicité », chacun à quelques centaines d’exemplaires sans pour autant avoir fait faillite, et ceci … depuis 1944 ? Ce n’est pas uniquement parce que le prix de l’abonnement à ces lettricules est prohibitif…

C’est tout simplement parce qu’à ce club, on y trouve Colombani, July, Joffrin, Duhamel, Adler, Assouline,  et bien d’autres, qui viennent ainsi tous les mois prendre leurs directives du pouvoir.

L’élitisme est poussé à un tel paroxysme que quiconque s’aviserait de cracher dans la soupe se verrait exclu sans autre forme de procès de ces gueuletons mensuels, perdant ainsi l’exclusivité de ces informations de première balle, qui modèlent ce qui sera diffusé deux mois plus tard dans les médias.

Manque de pot, internet aidant, la liste très discrète des membres du Club du Siècle a fuité il y a quelques mois sur twitter. Email, téléphones portables, fonctions, tout y figure.

Nos hommes de pouvoir ne comprennent pas vraiment bien que le monde a totalement changé depuis 1981 et l’avènement du Personal Computer (PC, marque déposée par IBM), rapidement suivi par l’extension de l’internet : La révolution numérique est en marche. Nul ne sait vraiment où elle va s’arrêter.

09/03/2009

Lille Lyon : Bus à l'aller, Train au retour

Winter le 9 Mars 2009

  http://urbanitasmagories.blog.20minutes.fr/

«un train peut en cacher un autre»

Samedi dernier, on lâchait les lions au Stade de France. A la sortie du match, les romains quittaient l’arène. Une troupe de jeunes lillois, voulant sans doute prendre un raccourci pour rejoindre le bus, s’est retrouvée sur une voie de RER dans des circonstances que l’enquête précisera. Bilan : 2 morts – s’ils en avait une , paix à leur âme - et 11 blessés dont plusieurs graves.

Quand on dit « blessé grave» suite à une rencontre ferroviaire, dans la nov-langue du journaliste, en général c’est quand même « assez » grave : Celui qui a déjà assisté à ce type d’accidents sait qu’en pareille circonstance, le matériel de premier secours c’est avant tout le sac : plastique pour les morceaux de gens et papier pour les badauds qui assez spontanément font don de leur repas de la veille.

Cet accident, à souligné le patron de la SNCF, est particulièrement rare. Cette défense avant l’heure est que Guillaume Pepy qui sait déjà que vraisemblablement la SNCF sera lourdement condamnée pour défaut de clôture de la voie, défaut d’entretien de clôture ou de porte, ou autre.

Si ceci devrait s’avérer, ce serait particulièrement dramatique. En effet, la SNCF a des obligations assez draconiennes concernant la mise en sécurité de ses installations dans et aux abords zones habitées.

Mais comment un groupe composé pour partie d’adultes peut être assez débile pour s’aventurer à côté de voies ferrées en région parisienne, où il y a des trains partout : le fait d’être supporter d’un club de foot ne semble pas être une condition suffisante en soi, et c’est ce que l’enquête devra expliquer.

Je ne suis pas un soutien inconditionnel des chemins de fer, loin de là (voyez mes autres articles), mais je pense que si la SNCF était condamnée, dans ce cas, ce serait la porte ouverte au n’importe quoi, car cela signifie que demain, il faudra grillager le dessus des voies pour éviter que les avions ne se posent dessus.

Alors, en réponse à ce tragique accident, on parle déjà d’installer des caméras infrarouge sur les voies ferrées aux abords du stade de France, stade dont les concepteurs ont été assez débiles pour , de manière délibérée, ne pas prévoir de parking pour les cars : Bien évidemment, ces caméras seraient financées par les « usagers » de la sncf,  ceux qu’on appelle maintenant les « clients ». En tant qu’usager boiteux de la SNCF et ayant du mal à monter les escaliers, devoir payer pour des abrutis quand la gare de Pontoise ne trouve pas d’argent pour remplacer ses escalators en panne depuis 7 ans ou plus me fait particulièrement mal.

La société va mal, très mal, mais si tous les abrutis du monde se donnaient un jour la main pour faire une grande farandole le long  des voies de RER en pleine journée, cela irait sans doute beaucoup mieux.

10:56 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : accident, rer, pepy, sncf, stade de france, st denis, outreau, pontoise | | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu