UA-29881888-1

Avertir le modérateur

25/02/2012

UMP et philosophie de comptoir

Winter, le 25 Février 2012

www.mai2012.fr

«La France en mouvement... brownien (1)»

Le 13 décembre 2011, l' Assemblée Nationale avait adopté en deuxième lecture la création du fichier des données biométrique. La loi sur la « protection de l’identité » prévoit, à partir de 2012, la mise en place d’une carte d’identité contenant des informations biométriques, munie d’une puce « commerciale » facultative, et la création d’un fichier d’une ampleur jamais égalée en France.

1242505416.jpgEn Allemagne, il y a quelques temps, nos amis d’outre Rhin  avaient déjà il y a quelques temps rationalisé l’identité.

Vendredi dernier,  Notre Bon Suzerain a entamé sa campagne électorale par un hymne au travail. En cinquante cinq  minutes, l’homme qui, en cinq ans, a mis la France au chômage , a réussi a  prononcer plus de cent fois le mot « Travail ». Très beau tour de passe-passe, mais regardons un peu plus loin :

Dans cette diarrhée verbale sans grand sens, un mot a retenu toute mon attention  : C’est le mot  « travail obligatoire » pour les bénéficiaires du RSA. Pourquoi pas « Service de Travail Obligatoire » ? Cela sonnerait plus juste. Ainsi, les bénéficiaires des minima sociaux se verraient imposer un service de « travail obligatoire » de quelques heures par semaine.

Le « STO », cela nous rappelle les bonnes heures de l’occupation, et cela nous permet de faire le lien avec le point de départ de cet article. Je rappelle pour les plus jeunes que le STO, c'était, pendant l'occupation de la France par les Allemands, l'obligation faite à certains français d'aller travailler en Allemagne afin de remplacer la main d'oeuvre boche qui partait au front. ...

http://www.laintimes.com/wp-content/uploads/2010/02/sto.jpg

Avec cette idée débile de « travail obligatoire », en seulement dix huit lettres, Notre Bon Suzerain nous expose toute la philosophie de comptoir de ses conseillers. La formule est tordue, vicieuse et blasphématoire,  et de plus, échappe à toute logique rationnelle. On pourrait en débattre pendant des heures, mais voici simplement quelques réflexions qui me viennent en vrac sous le coup de la colère :

Dire que le travail pour certain va être obligatoire, c’est laisser penser que pour les autres, il est facultatif. C’est non seulement faux, mais c’est en plus complètement stupide : Vous  connaissez beaucoup, vous, des personnes pour lesquelles le travail est facultatif ? Et même lorsqu’ils sont assez riches pour qu’il le soit, ils ne peuvent s’empêcher, au golf l’après midi, de parler business…

Rendre obligatoire le travail pour les bénéficiaires des minima sociaux, c’est laisser penser qu’ils sont fainéants : Mais si l’on prend les intermittents du spectacle par exemple, dont le mode de calcul des allocations est fait pour rendre très riches ceux qui se font en quelques heures de spectacle des fortunes, comme ceux qui gravitent autour de la cour Sarkozy, ne peut on pas dire que le système est construit pour encourager leur fainéantise ? Et ceux qui sont au RSA sont ils vraiment des fainéants ? A voir avec quelle ardeur les manouches font du porte-à-porte pour couper les arbres à l’automne, on peut vraiment en douter.

Dire que l’on va obliger une certaine catégorie de personnes à travailler, c’est dire qu’on va les punir de n’être que des parasites, c’est dire également que le travail est une punition : Et pourtant, c’est tout le contraire du projet de Sarkozy qui, en principe, nous explique que l’esprit d’entrepreneur  est une chance pour l’homme… L’obligation de travail : Encore une idée de théoricien au rabais.

Enfin, bien évidemment, parler du travail en le déconnectant de la valeur ajoutée est une absurdité : Le travail ne peut pas être une fin en soi : Cela         fait quatre mille ans que la bible nous explique (mais peut être Sarkozy ne lit pas la bible) que le travail est une punition (la chute du jardin d’eden dans la génèse).

63837924[1].jpgLe travail, c’est avant tout la punition infligée à  l’Homme qui veut s’approprier la nature : C’est là toute la métaphore du mythe de la Génèse.

En affirmant  le « travail obligatoire » pour une minorité, Notre Bon Suzerain tente-t-il de se mettre à la place du Dieu qui infligea à l’Homme pécheur l’exode du jardin d’Eden ? Ainsi, après Eve la pécheresse, les nouveaux pécheurs seraient les bénéficiaires du RSA ?

En affirmant  le « travail obligatoire » pour une minorité , Sarkozy le déclare de facto « facultatif » pour la majorité, et se livre à un exercice de haute portée  philosophique qui ne va pas réellement avec la taille de son costume et qui est en totale contradiction avec les valeurs qu’il est supposé incarner.

Voila l’état des réflexion de ces hommes qui nous gouvernent encore pour deux mois…

Cela fait un peu peur, non ?

======

(1) le mouvement brownien est une modélisation mathématique des interactions aléatoires entre les grosses et petites particules immergées  dans un fluide, qui permet de prévoir l'état d'un fluide, par exemple en thermo-dynamique. On utilise l'expression pour décrire une agitation permanente; fatiguante, répétée, ou l'on ne comprend pas vraiment grand chose mais qui est cencée aboutir à un résultat.

19/02/2012

Allègre : Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien vomir ?

http://www.mai2012.fr/.
Winter, le  19  Fevrier 2012


«Le temps des faux culs»


J’ai beaucoup de respect - j'avais veux-je dire - pour Claude Allègre, entre autre par rapport à l’audace dont il fait montre pour, en opposition avec le partie de la pensée unique, tenter de démontrer que le réchauffement climatique n’a pas grand-chose à voir avec l’activité humaine. Bon, c'est vrai que lorsqu'il le fait il accumule les erreurs, mais il a au moins l'audace de le faire.


Claude Allègre a annoncé aujourd'hui qu’il rejoignait le camp de Nicolas Sarkozy.


Claude Allègre, qui , pendant tant d’année a porté les espérances du peuple de gauche, a annoncé qu’il rejoignait le camp de celui qui ouvrit son règne par un hommage à la classe fortunée et le termine en leur offrant la TVA dit « sociale ».

Eric Besson avait fait pareil avant lui. Mais à la différence d’Eric Besson, Claude Allègre est une personne de culture, une personnalité scientifique, un personne qui réfléchit, se renseigne et calcule.


Alors, quel calcul a donc fait le triste Allègre ? Un peu de pouvoir, un petit portefeuille de porcelet replet ? Triste homme, triste destinée ; et encore plus de tristesse à l'égard de ceux qui en le prenant comme ministre, n'ont pas su voir la graine de mauvaise herbe, les germes de félonnie.

Le plus ridicule de l’histoire, c’est la déclaration qui assortit son retournement de veste : Si DSK avait été candidat, il aurait opté pour son camps nous apprend-il !

Il devient urgent de se débarrasser de ces « hommes » « politiques ».

Sans aller jusqu'à là, pour Allègre, il ne faudra pas oublier de le raser à la libération.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu