UA-29881888-1

Avertir le modérateur

07/04/2012

Les vrais clients du service public.

http://www.mai2012.fr/.

Winter, le 7 avril  2012

 « La gare St Lazare».

Après 10 ans  de travaux, la gare St Lazare est désormais magnifique.

Merci à la SNCF qui prouve ainsi qu’elle investit pour les usagers, ou, comme elle les appelle, ses « clients ».

1673117_3_a872_la-gare-saint-lazare-a-paris-a-ete-renovee_ab481facb08ff71832afafd1b8328d61.jpgMais qui sont les « clients » de la SNCF ? Sont-ce vraiment les « usagers » ?

Chantier de la gare St Lazare : 250 millions d’euros de travaux. 450 000 usagers par jour. La dernière rénovation date de 1930, soit pas bien loin d’un siècle, ou, dit d’une autre manière: trois générations de voyageurs …

Rapporté à la personne transporté, avec un amortissement industriel dont durée s’exprime en dizaines d’années, l’investissement est totalement nul. Le profit, lui, sera colossal pour la société Klépierre (filiale de BNP Paribas), qui a obtenu pour 40 ans la gestion des 80 boutiques. Et l'on notera au passage qu’alors qu'à la gare, les peintures ne sont pas encore sèches, Klépierre, vient juste, afin de permettre à la BNP de respecter les accords de Bâle III qui concernent la régulation des activités à risque des banques, de céder pas loin d’un tiers de son capital (28,7%) à la tentaculaire SPG : Simon Property Group, une gigantesque société américaine de gestion immobilière. (On comprend que 80 boutiques, en plein centre ville, avec une zone de chalandise qui concerne tous les jours 450 000 clients, ce n'est pas exactement ce qu'on appelle une activité à risque...)

Le Cœur St Lazare se veut la vitrine du développement de la SNCF.  En vérité, le tour de passe-passe de BNP Paribas démontre qu’au lieu de retourner aux usagers de la SNCF, les profits de cette grosse opération immobilière serviront, une fois de plus, mais comme bien souvent dans une France quipontoise,houillon,sncf,guillaume pépy,rénovation de la gare st lazare,sondages,calendrier,ump,mai 2012,services publics,transports,élections présidentielles,victoire de sarkozy,victoire de mélenchon,victoire de hollande,europe ecologie,eva joly réserve la retraite par capitalisation aux seuls fonctionnaires (Prefond retraite...), à alimenter les retraites des américains, qui sont en définitive les seuls et vrais clients de la SNCF. Pour s'en assurer, il suffit d'examiner les cours de l'action du SPG, le Simon Group Property.

Et pendant ce temps, pour l’usager, le prix du passe Navigo grimpe toujours en flèche. Dans ma belle ville de Pontoise, les escalators de la gare sont en panne depuis dix ans. La passerelle qui en enjambe les onze voies est en ruine. Assez logiquement dans un monde où l’usager paie tandis que  le client profite, les seuls espaces soigneusement entretenus en sont les panneaux publicitaires, les caméras de surveillance et les machines qui permettent de valider les coupons de transport. Paradoxe suprême de la société libérale prônée par Notre Bon Suzerain, même les machines servant au voyageur racketté à s'acquitter de sa dîme ne sont pas entretenues avec le soin qu’il conviendrait !

PICT0016.JPGEn 1937, il y avait 42 700 kilomètres de voies ferrées. On en compte plus de 25% de moins 75 ans plus tard !  Ce sont toutes ces voies que vous pouvez voir à l’abandon un peu partout  au cœur de nos villages, dans nos campagnes, mais aussi parfois en plein centre ville, engluées dans le macadam d’une société du pétrole pas cher qui a privilégié le bitume au chemin de fer….

 C’est cela, la réalité du développement de la SNCF, pas la vitrine de la Gare St Lazare.

 

31/01/2012

Amis banquier lève ton verre, et surtout, ne le renverse pas ...

http://www.mai2012.fr/.
Winter, le  31 Janvier 2012
«Plus c’est gros, plus ça passe»
Fort de leur premier succès auprès de la BCE, avec l’obtention d’un premier prêt de 489 d’euros le 22 décembre dernier – le plus gros prêt de l’histoire de la finance -  on apprend ce matin que les banques voudraient demander auprès de l’établissement européen… un prêt de mille milliards d’euros. Vous avez bien lu : mille milliards …
On nage en plein délir.
Pour comprendre ce que cela représente, s’il l’on estime qu’il y a sur la planète six milliards d’individus, cela fait 166 euros par tête d’humain. Le seul problème de ce chiffre astronomique, c’est que sur la terre, le nombre de personne vivant avec moins de un dollar par jour est supérieur à un milliard…
Ce chiffre est tout simplement colossal, et n’a aucune relation avec une quelconque réalité économique, mais si l’on tente d’en trouver une, il s’agit de dix fois la capitalisation boursière d’Intel, cinq fois la capitalisation boursière d’IBM etc etc… Tout ceci n’a strictement aucun sens.
Mais comme dit l’adage, plus c’est gros, plus ça passe…

25/11/2011

Nucléaire : On n'a rien compris...

 «Nucléaire»

 http://www.mai2012.fr/

 Winter, le 25 Novembre 2011

 Eric Besson ne comprend pas grand-chose. Ca, on le sait depuis longtemps : C’est un ancien socialiste. Cela explique sans doute que Hollande propose un plan de sortie du nucléaire à 35 ans…

 Soyons pragmatiques.

 Au japon, il y a peu, 46 réacteurs nucléaires produisaient un tiers de la consommation d’energie électrique du japon, 10 réacteurs étaient arretés et 2 en construction.

 Après « l’accident » de Fukushima, pour reprendre le terme de Besson, notre sémillant ministre de l’énergie, partisan inconditionnel du nucléaire,  le Japon, troisième pays producteur d’énergie nucléaire du monde, un peu contraint, a éteint un certain nombre de réacteurs.

 Aujourd’hui, quelques mois après la catastrophe, il ne reste que 11 réacteurs commerciaux qui fonctionnent.  Vous avez bien lu, onze, sur quarante six...

 Question : « Les japonais, troisième puissance nucléaire du monde, sont ils morts ? »

 Réponse : « Cela se saurait » : Les ascenseurs fonctionnent à Tokyo, dans la troisième puissance nucléaire mondiale, les buildings restent (un peu) illuminés, les routes restent (un peu) allumées...

Pendant ce temps,  en France , le PS nous propose un plan de sortie du nucléaire à l’échelle de 2050.

 Ce serait drôle si ce n’était tragique. Pauvre Hollande, comme il est à plaindre, avec ses deux neurones...

 Pourquoi ? Car tous ces gens ne comprennent pas :

 1)   Que le nucléaire est sans doute l’énergie la plus simple et la moins chère qui pourrait exister, pour peu que tous les parasites qui profitent de la non maitrise de cette technologie soient éliminés ;

 2)    Que sans Areva et les brigands qui l’entourent, le nucléaire serait sans doute la solution de l’avenir ;

3)    Mais surtout et avant tout, qu’en abandonnant le nucléaire après moins d’un demi siècle d’usage, nous perdrons toutes les compétences sur un marché qui sera le démantellement des installation existantes et qui est prévu pour durer au moins aussi longtemps qu’il a duré à ce jour, soit cinquante à cent ans... En d'autres termes, l'opportunité économique du nucléaire n'est pas sur la production actuelle, mais sur la manière de se débarrasser de cette technologie monstrueuse ; nous l'avons ; nous la subissons ; autant faire du profit pour s'en débarrasser...

 4)   Car en perdant les compétences sur le nucléaire, nous perdrons de manière irreversible la maitrise d’une technologie qu’on peut à ce jour considérer comme diabolique : En somme, en abandonnant le nucléaire, nous nous en rendrons définitivement et jusqu'à ce que mort s'en suive esclaves...

Car dans vingt ans, il sera aussi difficile de trouver un expert en énergie nucléaire qu’il l’est aujourd’hui de trouver un chaudronnier, à la petite différence qu’un rayonnement nucléaire dure plus longtemps qu’une fuite d’eau et que les conséquences ne sont pas exactement les mêmes…

Et là , dans vingt ans, c'est seulement à ce moment qu’on se rendra compte qu’on n’a rien compris au marché du nucléaire…

Espérons que nous ne nous soyons pas transmutés d'ici là...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu