UA-29881888-1

Avertir le modérateur

05/05/2011

Ben Laden, dernier indien ?

 

Winter, le 5 mai 2011

www.mai2012.fr

« geronimo le maudit »

Les américains sont des gens déconcertants. Il y a onze ans, un fou furieux leur casse leur tours jumelles et depuis, une traque sans faille a lieu.

Geronimo_IV[1].pngSur le vol Rio Paris AF447 , la France met deux ans à retrouver deux boites noires perdues dans un océan immense... et profond... autant chercher un grain de sable dans le désert...Et pourtant.... Onze ans... Deux ans...

On a du mal à comprendre qu'il soit si compliqué de retrouver une personne qui vit, rencontre des gens, donne des ordres, communique, a une fortune à gérer, des ennemis, des amis, une famille richissime, des enfants ... et habite dans une des zones les plus scrutées de la planète en cette période d'après septembre 2001.

Dans un autre genre, quelle idée est donc passée par la tête de nos amis d'outre atlantique d'appeler l'opération d'élimination de Ben Laden « Géronimo ».

Peut-être à cause de la chanson de Renaud, « geronimo le maudit », le nom de Geronimo (leader apache rebel et fin tacticien) est associé chez nous au massacre de Wounded Knee :  En 1890, les états unis décident d'une opération de grande envergure qui aura pour but - de leur aveu même - de plier les derniers indiens sioux au mode de vie américain. Au bout de soixante et onze jours de siège, les forces américaines donnent l'assaut et massacrent près de 150 sioux, mettant ainsi fin à une lutte qui aura duré 400 ans.

155160-oussama-ben-laden[1].jpgGeronimo, de son côté, instigateur de la lutte appaches, se rendra finalement dans des conditions occultes, puis se convertit au christianisme et meurt en 1909.

Quand à sa tombe, on dit que Prescott Bush le grand-père de l'ancien président George Bush lui-même aurait participé à sa profanation vers 1918 afin de récupérer de crâne pour son club universitaire à Yale. Sur la photo ci-dessous, ou voit le petit fils, george w bush (au premier rang à gauche) poser à côté de ce qui est censé être le crâne de geronimo supposément volé par le grand père.

(image prise sur le site : http://www.topinambours.net/article-22985640.html)

 

90 ans plus tard, les apaches se battent toujours pour tenter de récupérer le supposé crâne de Geronimo qui est la mascotte du très élitiste club de l'université de Yale, Skul & Bones

Pas très heureux, tout cela..

skullbush[1].jpg

 

 


 

09:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : skule, bones, yale, bush, ben laden, taliban, abbottabad, geronimo, pakistan, obama, fbi, cia | | |  Facebook

03/05/2011

la cache secrète de ben laden


Winter, le 3 mai 2011

www.mai2012.fr

« Ben Laden, pas évident à trouver»

Une villa - en fait un vrai bunker - construit en plein centre ville, sur une parcelle dont la grandeur apparait immédiatement aux yeux. Beaucoup de choses ne tournent pas rond dans ce lynchage .

villa ben laden.jpg

Tout d'abord, le temps pour le retrouver ne colle pas.

Il suffit d'aller sur google earth : En mars 2001, rien du tout dans ce coin de ville. Sur les photos de Juin 2005 apparait une forteresse dont les murs se voient depuis une altitude de 2 kilomètres. Pour l'oeil exercé, il est évident qu'il s'agit d'un batiment fortifié. En plein centre ville, à quelques kilomètre d'une capitale sur laquelle tous les satellites espions, dans cette période d'après Septembre 2001 devraient être braqués. Donc, il est curieux qu'une modification dans cette région, entre 2001 et 2005, ait pu passer inapperçu.

On nous présente ensuite une personne - Ben Laden - qui fuit la technologie et qui aurait été retrouvé grâce au fait que la CIA est été intriguée qu'un batiment aussi luxueux n'ait pas de connexion internet. Sur les photos de son bunker on voit tout un ensemble d'antennes qui le font ressembler à un qg militaire.

Sur google earth, 34°10' 33, 69 Nord et 73°14'39,91 Est. Ou alors vous tapez Abbottabad, puis Villa Ben Laden.

Pas très crédible, cette course au grand mamamouchi du terrorisme international caché en pleine capitale...

OsamabinLAdenAbbottabadCompound2[1].jpg

Le dernier point risible, c'est que pas une photo du cadavre est été produite. Ca tombe en plus très bien...il est mis à la mer. Personnellement, je lui aurais mis une balise argos au pied...

On dirait plutôt que le Pakistan à laché son hôte indésirable, plutôt que la CIA l'ait vraiment débusqué... La vraie question, c'est : en échange de quoi ?

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu