UA-29881888-1

Avertir le modérateur

24/02/2010

Espérance de vie & Progrès

La vie, la mort et tout le bazar

Les urbanitasmagories de Winter le 24  février 2010

  www.mai2012.fr



«on vit plus vieux aujourd’hui qu’hier»


Tout le monde le sait bien, on vit plus vieux aujourd’hui qu’hier.

« Tout le monde le sait bien ». En général, lorsqu’un argumentaire commence de cette manière, il y a gros à parier que votre locuteur aura substitué la connaissance à la réflexion.

Ici,  derrière cette évidence de façade, se cache une machine redoutable à légitimer le progrès.

Car lorsque l’on parle d’ « espérance de vie », l’homo sapiens moyen comprend « espoir », et très naturellement, le propos glisse de l’allongement de la vie à l’allongement de sa vie, c'est-à-dire d’une notion de médiane à une notion de possible, c'est-à-dire d’extrême.

Il est frappant de constater - si tant est qu'on puisse le savoir au moins de manière approximative - que la durée maximum de vie ne semble pas vraiment avoir augmenté en trente siècles. Sans remonter jusqu’à l’hypothétique Mathusalem, dont la Genèse nous dit qu’il aurait vécu jusqu’à 969 ans,  il y a plus de 23 siècles le philosophe Thales mourrait à l’âge de 78 ans, Socrate fut condamné à mort lorsqu’il avait 71 ans, Platon mourut à l’âge vénérable de 79 ans. Plus près de nous, Charlemagne dont tout le monde sait qu’il fut couronné en l’an 800 décéda à l’âge de 72 ans

Il y a plus de dix siècles , mourrait à l’âge de 75 ans un algérien célèbre nommé Abd-el-Kader, tandis qu’au début du cinquième siècle de notre ère, un autre algérien célèbre – St Augustin -  mourrait  à l’âge de 76 ans.

Il y a 600 ans, mourrait à l’âge de 78 ans l’alchimiste célèbre, Nicolas Flamel.

Même si ces dates sont sujettes à controverse, on retiendra que tout ce fut sans pénicilline, sans antibiotique, sans défibrillateur & sans vaccin.

Ainsi ces quelques personnages piochés dans l’histoire montrent qu’il y a déjà fort longtemps, il était possible de vivre fort vieux, d’où il ressort que ce que la science a apporté, ce n’est pas - contrairement aux évidences -  un allongement de la durée de vie aussi spectaculaire qu’on l’imagine, mais plus simplement et de manière indiscutable, au moins pour les pays développés, la possibilité pour le plus grand nombre d’utiliser le plus longtemps possible ce qui ressemble fort à un capital relativement immuable, ce qui n’est en rien pareil.

Car si la formulation de ce constat est simplissime, la réflexion qu’elle amène est puissante tant est savamment entretenue par le système l’illusion que la course au progrès repousse toujours plus loin les limites physiques de l’homme, l’ultime d’entre elles étant l’échéance finale.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu