UA-29881888-1

Avertir le modérateur

03/03/2012

Guéant, fidèle serviteur de la République

http://www.mai2012.fr/.
Winter, le 2 mars 2012


«Messire Gueant pourfeng l’estranger»


« Chacun comprend que si on reçoit moins d'immigrés, les choses se passeront mieux », a indiqué Claude Guéant, dans le cadre d’un propos sur vote des étrangers.


Ainsi Claude Guéant ouvre tout grand le débat, prédisant même que bientôt, à cause de tous ces français étrangers , il n’y aura plus que de la viande hallal dans les cantines.


Claude Guéant, en bon serviteur de la République Française, collectionne les propos dont l’objectif est de dresser une partie de la population contre l’autre. Pourquoi ? Cela est-il nuisible au débat politique ? Non ! Car la République, la vraie, une et indivisible, ne peut se construire que la douleur, les larmes & le sang ; et Claude Guéant, en fin stratège de Notre Bon Suzerain, l’a compris avant tout le monde.

Si Claude Guéant pouvait également nous aider à chasser les Bretons hors du Montparnasse, cela nous permettrait de rendre l’ile de France aux vrais français, ceux qui étaient là avant que Le Pen ne vienne courtiser la veuve Lambert, je pense aux Véliocasses, aux Aulerque, aux Eburovices et autres Lexoviens


Alors, crions tous avec Guéant : "Que Bécassine retourne à la Trinité sur Mer !"


Pourchassons, l’étranger de partout, puisque, comme nous l’explique notre fidèle serviteur de la République, Chevalier de la Légion d’Honneur & Commandeur de l’Ordre National du Mérite, les choses se passeront mieux. Chacun peut le comprendre : ce n’est pas très compliqué. Exit les Rachida Data, les Rama Yade et autres estrangères qui viennent manger le porte-feuille ministériel de nos français !


Mais il y a un souci : avec les mélanges de générations, et sans ces petits signes distinctifs tellement pratiques dont nos ancêtres teutons avaient le secret, on a de plus en plus de difficulté à repérer un vrai français d’un immigré. C’est tellement vrai que parfois, l’on va même jusqu’à élire un fils d’émigré Président… Alors, on peut se poser la question : Claude Guéant, avec sa tête couperosée de près et ses idées de dernier de sa race , est-il vraiment aussi français qu'on le pense ?


Pour le savoir, le plus simple serait de l’ouvrir….

 

11/12/2008

Il pleut il pleut bergère, rentre tes blancs moutons

Winter Le 11 Décembre 2008  http://urbanitasmagories.blog.20minutes.fr/

« La liberté de chacun s’arrête ou commence celle des autres ». Signé, l'Ange Gabriel.

 

Le 7 décembre, c’était l’Aid el Kebir.

Pour ceux qui ne seraient pas allé au cathéchisme, à la synagogue, à l’école du dimanche, ou à la mosquée, l’Aid c’est la commémoration du sacrifice d’Abraham.

Déjà, qui était Abraham ? Commençons par le début :

Au début des temps , il y avait Adam et Eve, dans le jardin d’Eden, le paradis terrestre. Installés confortablement par Dieu, ils pouvaient faire tout ce qu’ils voulaient sauf toucher à l’arbre de la connaissance, symbolisé par un pommier.

Les femmes étant ce qu’elles sont, Eve tenta Adam qui prit une  des pommes et depuis, chassés du paradis par Dieu couroussé ,  en guise de châtiment, l’homme est obligé de travailler pour gagner sa vie.

Jusqu'à là, tout est vrai.

1056 ans après la création d’Adam par Dieu, Noé naquit.

C'est alors que la terre connu une période de chaos et de grande corruption ; Dieu se mit en colère et décida de noyer tout le monde. Noé, malin, eu l’info avant tout le monde et construisit sa célèbre arche sur laquelle en contrepartie de la vie sauve, et à la demande de Dieu, il embarqua un couple de chaque espèce vivante.

Ainsi, ce raz de marée fut une remise à zéro

Noé eu trois fils, Sem, Cham et Japhet, et sans doute des filles, mais cela ne compte pas, vu le précédant provoqué par Eve.

En bon navigateur, Noé était robuste et vécu jusqu’à l’âge honorable de 175 ans.

On retrouve à peu près la même histoire dans le Coran, preuve du peu d’imagination du Prophète.

Et pour preuve du peu d’imagination des juifs, on retrouve aussi la même histoire de la Genèse dans l’épopée de Gilgamesh. (- 2600 avant JC)

Là, les dates deviennent un peu confuses, mais le fond y est.

Donc, nous y arrivons, Abraham est un des descendants de Sem, un des trois fils de Noé.  On est au temps de la Mésopotamie l’actuel Irak, pays de sauvages, comme disent les américains.

Abraham à 99 ans et depuis longtemps ne lutine plus sa femme Sarah. Il avait déjà eu un fils, Ismael, et voila pas que Sarah est de nouveau enceinte. Ce sera Isaac.

Pour de sinistres questions d’argent, Abraham renvoie de la maison Ismael et son épouse, et du coup Isaac devient son fils unique.

Dieu, pour mettre à l’épreuve Abraham, lui demande de sacrifier son fils (Isaac chez les juifs et peut être Ismael chez les musulmans) , et alors que Abraham va s’exécuter en l’exécutant, l’ange Gabriel retient la main servile d’Abraham et lui propose de sacrifier à la place du fiston un bélier.

mêhhhhh ???? y a pas d'mêhhhh répond l'ange 

Les juifs commémorent cet holocauste (c’est le terme exact) lors de la fête de Rosh Hashana, les mahométans par l’Aid el Kebir et les chrétiens font ce qu'ils veulent.

Donc pour résumer, l’Aid c’est la fête de la soumission totale, inconditionnelle et de la foi aveugle et absolue.

Adam et Eve ont été mis à la porte du paradis terrestre parce qu’ils voulaient acquérir la connaissance qui devait rester seule propriété de Dieu ; Isaac est épargné car Abraham en étant prêt à lui sacrifier son fils unique. à fait allégeance totale et absolue à Dieu.

Allez après cela expliquer à vos enfants végétariens qu'il y a des vitamines B12 dans la viande.

 

11:19 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aid el kebir, mouton, abraham, boucherie, holocauste, végétalien, b12 | | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu