UA-29881888-1

Avertir le modérateur

01/03/2009

BNP Elysée : petits arrangements entre amis

mai 2012

Winter Le 1er Mars 2009

 

François Pérol a été « nommé » par Notre Bon Suzerain à la tête du futur groupe Caisse d’épargne- banque populaire.

François Pérol s’était précédemment illustré dans la quasi faillite de Natixis, mais on ne change pas une équipe qui gagne : Notre Bon Suzerain, telle une vraie caricature d’un patron de business unit - s’arrange pour mettre aux postes clefs des personnes qu’il peut tenir.

Certes, on ne comprend plus très bien comment dans une société de droit privé, le gouvernement peut « nommer » son patron, mais cela, c’est un détail : Mitterrand à fait la même chose avant lui, et de toute évidence, cela à toujours été ainsi…

La commission de déontologie n’a pas été réunie : pas le temps. Cela se fera plus tard. Efficacité avant tout : Efficace, on doit être efficace.

De la même manière, Sarkozy nomme le responsable de la haute autorité audio-visuelle : cela a en fait toujours été comme cela, et pour être efficace, ce n’est pas la peine de faire semblant.

Alors, au nom du pragmatisme et de l’évidence, il est inutile de s’embarrasser des détails techniques, car finalement, l’esprit de la loi étant la  mise en place de garde-fous pour ceux qui souhaiteraient de manière perverse la contrecarrer, ceux qui font la loi ont-ils vraiment à s’en embarrasser ? Car de  toute évidence, il est stupide de penser qu'à des fins malicieuses le gouvernement lui même pourrait contourner la loi…

Tout ceci devient particulièrement lamentable.

La politique, ce n’est pas qu’une succession d’arrangements, même si ceux-ci sont sans doute incontournables, c’est avant le service d’une vision. Plus on avance dans le règne de Notre Bon Suzerain, moins on voit la vision et plus on voit les arrangements.

A tous ceux qui – répondant à ce type de critiques – arguent avec moults exemples à la clef, que Mitterrand à fait largement pire - que ceci soit vrai ou non n’étant par ailleurs pas le problème - pensez vous qu’il soit légitime qu’au motif que l’on a déjà attrapé la peste, d’attraper le choléra ?

 

11:47 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bnp, caisse d'épargne, pérol, ump, elysée, déontologie, banque | | |  Facebook

31/01/2008

Bouton court toujours

Winter le 31 Janvier 2008 http://urbanitasmagories.20minutes-blogs.fr/

Bandit manchot, mais pas cul-de-jatte

« Nous subissons cette perte gigantesque, mais l’entreprise est tellement forte que nous sommes restés bénéficiaires »

M. Bouton, PDG de la Société Générale

Je traduis pour ceux qui n'auraient pas compris le sens de la phrase 

«Nous vous enfilons depuis des années, et nous allons essayer de continuer»

Juste une question taquine à Monsieur Bouton

La générale a perdu 5 milliards (une paille, monseigneur, une paille…)

Qui les a gagnés ?

Ce serait  marrant que ce soit la BNP qui aurait ainsi des capitaux pour mener à bien son rêve. Du reste, si on regarde de près, une part de la cagnotte est sans doute partie à la BNP.

Pendant ce temps les don quichottes cherchent des sous pour loger les sans-abris

Il y a en France des personnages qui donnent envie de rétablir les travaux forcés... Bouton en fait partie. Il devrait être condamné à gérer sa banque jusqu'à la fin de ses jours.

07:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : BNP, Société Générale, Bouton, Banque | | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu