UA-29881888-1

Avertir le modérateur

24/09/2011

La physique nous change de la politique. Là au moins, ça bouge...

http://www.mai2012.fr/

Winter, le 23 Septembre 2011

 «Vitesse de la lumière»

Mai 2012 est en route, et par les temps moroses que nous traversons, une nouvelle étonnante nous arrive : Des chercheurs auraient mis en évidence que dans certaines circonstances, certaines particules pourraient aller plus vite que la vitesse de la lumière.

 

Conférence de presse de Dario Autiero, de l’institut de physique nucléaire de Lyon, en direct au cern, ce 23 septembre : Il présente un résultat connexe d’une expérience menée depuis 2006. Il s’agit d’émettre des neutrinos, des toutes petites particules tellement légères qu’on a du mal à les capturer, et de tenter de les attraper après une distance de 732  kilomètres. C'est l'objectif initial de l'expérience. Mais, du coup, on mesure leur vélocité. Et ô surprise, ce n’était pas vraiment ce qu’on cherchait : le nutrino prend 60 nano secondes d’avance sur un parcours de 2,4 milli-secondes à la vitesse de la lumière. C’est énorme. Et théoriquement impossible.  Du coup, on s’attelle à vérifier les paramètres de mesure sur les 15 000 détections de neutrinos. Après plusieurs mois de calculs, les incertitudes diverses et variées sur l’expérience cumulent à 10 nano-secondes. Six fois moins que l’écart mesuré… c’est simplement énormissime.

Ce résultat est tellement improbable que le cadre méthodologique a intérêt à être un peu bétonné : Le problème est « simple » :

Einstein a découvert, il y a pas loin d’un siècle, une formule un peu magique qui révolutionna le monde des hommes et celui des guerriers : e = Mc2. Cette élégante équation nous dit que l’énergie d'une particule élémentaire est liée à sa  masse par une constante « c » qui est la vitesse de la lumière dans le vide.

Cette formule s'inscrit dans le cadre d'une théorie de physique fondamentale, " la relativité restreinte" , qui nous enseigne également que la vitesse et le temps sont les deux propriétés d’un même espace qui devient désormais l’ « espace-temps ». Il faut donc, pour circonscire notre espace, non plus trois mais quatre dimensions, avec pour conséquence, certes plus pour les atomes que pour les hommes, que plus on va vite, plus le temps se « rétrécie », et que  « c » est la vitesse limite d’un corps possédant une masse :

 On ne peut l’atteindre, ni même la dépasser, car autant dire que cela deviendrait le bazar : la logique – immuable depuis que l’homme est homme – est que les choses vont du passé vers le futur, dans un temps « relativement » immuable, et non le contraire : c’est qu’on appelle « la flèche du temps ». On peut imaginer que le temps se rétrécisse. C’est un peu compliqué, mais imaginable ; Que le temps ne s’écoule pas, est assez compliqué à se représenter, puisque notre raisonnement lui-même s'inscrit dans le temps... mais qu'il puisse aller à rebrousse-poil défie l’imagination.

 

Or, la conséquence directe de cette découverte, si elle était confirmée, c'est que soit il faut revoir la théorie, inébranlée depuis bientôt 100 ans, soit, en envoyant des trains de neutrinos , on envoie de l'information vers le passé... Cela est proprement inconcevable.

Si l’expérience n’est pas biaisée, cela signifie que « c » n’est pas la constante de la formule d’Einstein, ou que cette formule n’est pas suffisante, ou n’est pas la bonne, ou alors qu’il se passe quelque chose qui ne colle pas dans le voyage des neutrinos. Une  paille, monseigneur car cette formule n’a jamais été démentie depuis presque un siècle.

 

On peut aussi imaginer que le voyage des neutrinos n'est pas celui prévu, qu'ils ont pris un raccourci spacio-temporel  pendant ces 720 kilomètres... et que cette distance, mesurée à grand renfort de précausion méthodologique à 20 centimètres près n'est pas le chemin emprunté par ces particules. Peut être également les neutrinos émis ne sont pas ceux qui sont mesurés à la réception, qu'il s'est passé quelque chose entre le départ et l'arrivée... Toutes les spéculations même les plus farfelus sont permises...

Conclusion de Datio Autiero , après 4 ans d’expérience avec des précautions méthodologiques hors du commun et 6 mois d’analyse des résultats : « Nous ne comprenons pas nos résultats».

Si l’expérience n’est pas biaisée, une nouvelle page de la physique fondamentale s’est ouverte le 23 septembre 2011. Cela devient une date historique.

 

15/01/2008

La lessive qui lave plus blanc que blanc

Winter le 15 Janvier 2008 http://urbanitasmagories.20minutes-blogs.fr/

Dans le journal gratuit « métro » du 14 Janvier 2007,  on apprend cette information particulièrement dépitante :

« Pierre Chevalier, qui le crâne rasé et l’anneau à l’oreille, a incarné dans les années 80 le très charismatique ‘Monsieur Propre ‘ dans les publicités télévisées,, est menacé de devoir quitter sa caravane, jugée trop sale, dans un camping de Saint-Chéron (essonne) »

Pour vous, monsieur Propre, cela ne vous dit pas grand-chose, mais pour moi, c’est un peu l’égal d’une sorte de superman, le symbole absolu de cette attente de l’avènement d’un monde immaculé, où la propreté intégrale règnerait aux cieux, sur terre et dans les flots, le monde parfait sans microbe et souillure d’aucune sorte .

Bel  homme, ce monsieur Propre, avec sa boucle en or pendant au lobe de son oreille . Chauve et tout en muscle, le torse bombé, les bras croisés sur ses poings de manière à faire discrètement ressortir les biceps,  il a , à n’en pas douter,  inspiré kyrielle  de personnes dont vraisemblablement Jean Paul Gaultier avec son omniprésent personnage du marin viril et tatoué .

Dans les années 80, j’avais une vingtaine d’années : c’était les années Coluche . « tous ensemble pour leur mettre au cul » disait il sans sa profession de foi publiée lors de sa tentative d’accès à la candidature aux élections présidentielles . Dans les années 80, on allait voir les inséparables Font et Val . Font laissait aller son délire pédophile en public . On était tous pliés de rire, surtout au moment ou Font parodiant une chanson de marin, parlait de monter sur la dunette, pour enculer les mouettes,  et que toute la salle à faisait « huihui » à l’unisson . Dans ces années-là, Font et Val étaient encore amis . Val n’avait pas encore renié son incomparablement plus talentueux frère de scène, celui qui repousserait plus tard les limites de ses fantasmes jusqu’à l’obtention d’une belle paire de bracelets chromés .

Ainsi font, font, font…

Dans les années 80, on se disait tous que M . Propre allait pouvoir venger la mère Denis (Vedette : « c’est vrai, ça ! »), vous savez, celle qui s’était fait complètement lessivée  par les machines à laver Vedette .

Monsieur Propre, Mère Denis . Une époque terrible, avec des personnages terribles . Pas seulement l’époque de mes vingt ans, mais aussi l’époque des radio libres (liberté qui en vérité n’a duré que quelques mois seulement dans les années 1982, avant que tonton n’arrive) . De ce point de vue, on a compris ou menait la liberté : à la merde, avec pour seul vestige radiophonique Radio Nova, la sono mondiale qui a su conserver un ton authentiquement impertinent & novateur dans sa musique .

Alors quand j’ai lu cet article sur M . Propre, c’est encore une partie de cette époque qui s’est effondrée :  L a mère Denis n’est plus, ou du moins je le suspecte . Coluche est à Montrouge et à son tour, Monsieur Propre vit sans doute plus de l’air du temps que des royalties sur son image quelque part dans un camping en Ile de France .

Décidemment, les lessiviers sont de biens tristes  voyous, assassins de rêves et briseurs de fortune . Dans quel monde tragique vivons nous ! Ce monsieur, qui a créé des ponts d’or aux lessiviers habite désormais dans une caravane qui, de surcroît, est sale . On veut l’en chasser .

Monde Cruel . Monde Tragique . Comédie de la vie .

En dernier symbole de l’ironie d’un monde moderne en train de vasciller, pendant que Notre Bon Suzerain projette de convoler en juste noce avec sa chanteuse italienne  entre deux séjours sur dans le Falcon de Vincent Bolorré, Monsieur Propre doit rester dans sa caravane, son dernier espace de liberté .

2008 sera vraisemblablement l’année du dernier poilu . Avec lui s’éteindra la mémoire vivante des horreurs d’une guerre terriblement meurtrière méticuleusement organisée par les hommes politiques  dépravés, marionnettes d’une société industrielle qui n’avait trouvé comme moyen de déployer la machinisme agricole et les crédits allant avec vec

Monsieur Propre, dernier témoignage d’une société qui se barre complètement en vrille, ne pourrait assumer sa crasse dans sa caravane .

Ne laissons pas la propreté envahir notre vie . Monsieur Propre doit rester . Mobilisons nous pour que cet  homme qui a porté haut et fort les couleurs du blanc immaculé des pollueurs que sont les lessiviers puisse rester dans son antre crasseuse .

Faites circuler ce message tout autour de vous, pour qu’un raz de marée de messages et de lettres de soutien envahisse la mairie de Saint Chéron, (Essonne) afin qu’un comité de soutien à monsieur Propre se mette en place . N’hésitez pas à envoyer un message au maire de Saint Chéron : jpdelaunay.maire@wanadoo.fr

 

12:40 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Lessive, lessivier, propre, Saint chéron, pub, sdf | | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu