UA-29881888-1

Avertir le modérateur

17/04/2010

Pontoise, la Guerre et le French Cancan

Les urbanitasmagories de Winter le 17 Avril 2010

  http://www.leprincejean.fr/

«Pontoise, La Guerre et le French Cancan»

A Pontoise, il est un quai qui porte le nom de « Eugène Turpin », et lorsqu’on se promène dans le  cimetière, SNV80987.JPGune tombe dont il est difficile d’ignorer la magnificence lui est consacrée.

Mais qui était donc ce personnage pour avoir un tel monument ?

Eugène Turpin est né en 1843 à Paris et mort à Pontoise en 1927.SNV80988.JPG

En 1885, ce chimiste inventa  la « mélinite », produit ultra explosif qui devait remplacer très avantageusement la poudre noire des obus et bouleverser la conception-même que les militaires avaient jusqu’alors des lignes de défense. Ainsi, la Nation doit à cet homme un service incommensurable dans l’accroissement de son pouvoir de destruction, et, en 1893, « le petit journal » s’interrogeait devant l’Etat qui ne l’avait fait « que » chevalier de la légion d’honneur. Car la mélinite, c’était un peu la bombe atomique de l’époque : Elle autorisait désormais tous les rêves d’invincibilité…caradec_jane_avril.jpg

Quatre  ans après cette invention, lorsque Charles Zidler ouvre a Paris un cabaret qu’il appellera le Moulin Rouge, il y embauche une jeune fille de 21 ans, Jane Avril, qu’on surnommera « Mélinite », car elle est particulièrement instable, et c’est une vraie petite bombe … Le french Cancan était né.

Jules Vernes quand à lui s’est inspiré de Turpin pour créer en 1896  le personnage du savant fou dans son roman feuilleton « Face au drapeau ».

Il convient à ce point de préciser que Turpin quelques temps avant avait été accusé d’avoir vendu son invention aux allemands et qu’il fut condamné et, avant  d’être innocenté - essentiellement sous la pression d’une campagne médiatique menée par « le petit journal » - fit vingt trois mois de prison à Etampes. Mais était-il vraiment innocent ?

001[1].jpgEn tous cas, d’avoir été illustré de manière si peu glorieuse l’incita à ester en justice : il ne put pourtant obtenir une condamnation de Jules Vernes - qui était néanmoins totalement coupable comme l’Histoire le révèlera ultérieurement - ce dernier ayant pour redoutable avocat un certain Raymond Poincarré.

Turpin tentera vainement de breveter son invention. Il ne pourra obtenir de l’Etat et à la condition de renoncer à toute réclamation ultérieure quand à l’usage de la mélinite qu’une somme de 251  000 francs, ce qui a l’époque permettait sans doute de se payer une belle et vaniteuse tombe.

29/12/2008

En Irak, ah ! ça ira, ça ira

Winter Le 30 Décembre 2008  http://urbanitasmagories.blog.20minutes.fr/

« Les aristocrates à la lanterne.»

Le 30 décembre, c’est la veille du 31.

Cela fera aussi deux ans que Saddam Hussein aura été pendu en place publique, au nom de la liberté du peuple irakien.

Petit retour rapide sur l’histoire

20 Mars 2003 : les USA déclarent la guerre à l’Irak, afin d’éradiquer des armes de destruction  massives. Le 1er mai, Georges Bush déclare la fin des combats. Finalement, la guerre, c’est pas plus dure que ça.

… Quelques dizaines (centaines ?) de milliers de morts pour rien plus tard, le 16 novembre 2008, le gouvernement irakien planifie le retrait des forces américaines pour fin 2011…

C’est que dans ce coin de la planète, tout prend toujours plus de temps qu’ailleurs…

Entre temps, les vendeurs d’armes de la planète et leurs actionnaires se seront bien gobergés.

Finalement, si l’on avait commencé par les pendre eux plutôt que Saddam Hussein, on serait sans doute allé plus vite en besogne.

Des leçons à méditer pour la prochaine.

15:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : irak, saddam, bush, guerre, pendaison, 30 décembre 2006 | | |  Facebook

17/03/2008

Mort du dernier poilu

Winter le 17 Mars 2008 http://urbanitasmagories.20minutes-blogs.fr/ 

Le dernier poilu est mort ; les raseurs de tout poil font la gueule.

Les autres n'ont pas d'opinion...

Plus prosaïquement, c'est juste une pensée pour ces hommes sans lesquels il n'y aurait pas de pacifistes aujourd'hui.

Ainsi que j'ai vu marqué étant jeune sur un monument aux morts du plateau de mille-vache, sortant de la bouche d'un enfant, monument devant lequel chaque année aux cérémonies officielles, les militaires rompent le pas : "Que maudite soit la guerre, car je n'ai plus de père".

Pas une association d'idée provocatrice, une pensée également pour tous ces kamikazes envoyés avec une ceinture d'explosif à la taille qui, bientôt  100 ans plus tard sont manipulés de la même manière que nos grands-parents le furent sur le chemin des dames, et reproduisent les mêmes erreurs, et laissent les mêmes orphelins et les parents en pleure...

La comparaison est peut être osée, mais elle est tellement présente dans mon esprit et fait vibrer en moi l'espoir secret que ces jeunes qui se font exploser au Liban, en Israel, en Palestine, en Irak ou ailleurs aujourd'hui seront peut être - comme nos  grands parents le furent pour l'Europe - peut être le ferment du pacifisme mondial. L'histoire à cette facheuse tendance à se répéter.

19:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Palestine, Israel, Kamikaze, Dernier poilu, 14-18, Verdun, Guerre | | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu