UA-29881888-1

Avertir le modérateur

12/01/2010

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles

Prendre des mesures

Les urbanitasmagories de Winter le 12 Janvier 2010

   http://www.leprincejean.fr/

«Oui mais lesquelles ?»

En ces périodes de perte de repère, le princejean est heureux de vous offrir cette petite table de correspondance, à avoir toujours sur soit pour les moments difficiles.

On remarquera, à la lecture de ce tableau, que ce sont toujours les mêmes qui exagèrent, et que, déjà au moyen age, il vaut mieux aller acheter son tissus à Constantinople ou en Egypte qu'en Italie, en Espagne ou en Belgique.

 

Désignation

Détail

Partie

(en rapport à la toise

Long

Doucle

du chatelet)

en cm

Pied

Le Pied d'Archimède

 0 Pied, 8 Pouces, 2 Lignes, 6 Parties

986

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,222425

0,444849

Le Pied de Bruges

 0 Pied, 8 Pouces, 5 Lignes, 3 Parties

1013

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,228515

0,457031

Le Pied Naturel

 0 Pied, 9 Pouces, 2 Lignes, 0 Partie

1100

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,248141

0,496282

Le Pied de Heidelberg

 0 Pied, 10 Pouces, 2 Lignes, 0 Partie

1220

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,275211

0,550422

Le Pied de Madrid

 0 Pied, 10 Pouces, 3 Lignes, 7 Parties

1237

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,279046

0,558092

Le Pied de Munich

 0 Pied, 10 Pouces, 8 Lignes, 0 Partie

1280

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,288746

0,577492

L'ancien Pied Romain

 0 Pied, 10 Pouces, 10 Lignes, 6 Parties

1306

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,294611

0,589223

Le Pied de Prague

 0 Pied, 11 Pouces, 1 Ligne, 6 Parties

1336

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,301379

0,602758

Le Pied de Berlin

 0 Pied, 11 Pouces, 2 Lignes, 0 Partie

1340

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,302281

0,604562

Le Pied de Florence

 0 Pied, 11 Pouces, 2 Lignes, 5 Parties

1345

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,303409

0,606818

Le Pied de Nuremberg

 0 Pied, 11 Pouces, 2 Lignes, 6 Parties

1346

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,303635

0,607269

Le Pied de Londres

 0 Pied, 11 Pouces, 3 Lignes, 1 Partie

1351

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,304763

0,609525

Le Pied Grec & Ptolémaïque

 0 Pied, 11 Pouces, 4 Lignes, 4 Parties

1364

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,307695

0,615390

Le Pied de Leyde

 0 Pied, 11 Pouces, 6 Lignes, 2 Parties

1382

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,311756

0,623511

Le Pied de Leipsick

 0 Pied, 11 Pouces, 7 Lignes, 7 Parties

1397

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,315139

0,630279

Le Pied de Vienne en Autriche

 0 Pied, 11 Pouces, 8 Lignes, 0 Partie

1400

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,315816

0,631632

Le Pied de Paris

 1 Pied, 0 Pouce, 0 Ligne, 0 Partie

1440

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,324839

0,649679

Le Pied Arabe

 1 Pied, 0 Pouce, 4 Lignes, 0 Partie

1480

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,333863

0,667725

Le Pied de Vérone

 1 Pied, 0 Pouce, 7 Lignes, 0 Partie

1510

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,340630

0,681260

Le Pied de Chine,
Tribunal des Mathématiques

 1 Pied, 0 Pouce, 8 Lignes, 3 Parties

1523

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,343563

0,687126

Le Pied Babylonique

 1 Pied, 0 Pouce, 10 Lignes, 6 Parties

1546

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,348751

0,697502

Le Pied Macédonien

 1 Pied, 1 Pouce, 0 Ligne, 7 Parties

1567

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,353488

0,706977

Le Pied Grec Phylétérien

 1 Pied, 1 Pouce, 1 Ligne, 7 Parties

1577

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,355744

0,711488

Le Pied de Cracovie

 1 Pied, 1 Pouce, 2 Lignes, 0 Partie

1580

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,356421

0,712842

Le Pied de Varsovie

 1 Pied, 1 Pouce, 2 Lignes, 0 Partie

1580

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,356421

0,712842

Le Pied Hébraïque

 1 Pied, 1 Pouce, 7 Lignes, 7 Parties

1637

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,369279

0,738558

Le Pied de Sienne

 1 Pied, 1 Pouce, 11 Lignes, 4 Parties

1674

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,377626

0,755252

Le Pied de Padoue

 1 Pied, 3 Pouces, 9 Lignes, 9 Parties

1899

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,428382

0,856764

Le Pied Egyptien

 1 Pied, 4 Pouces, 0 Ligne, 0 Partie

1920

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,433119

0,866238

Le Pied de Constantinople

 2 Pieds, 0 Pouce, 8 Lignes, 6 Parties

2966

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,669079

1,338158

 

15:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : banque, bonus, europe, mesure, pied du roy, du roi | | |  Facebook

01/12/2009

Crédit Mutuel. Electrique avant tout.

Le Credit Mutuel : Une banque qui vous veut du bien

Les urbanitasmagories de Winter le 30 Novembre 2009   http://www.leprincejean.fr/

«Votre banquier ne vous avait pas mis au courant ?»

Un grand merci à cette agence de pub qui a commis cette très belle production, sponsorisée par les économies des clients du crédit mutuel, et pour une assurance vie en plus…

Claude François doit en rigoler dans sa tombe...

SNV80684.JPG

C'est sur que marcher sur un fil électrique, des fois, cela peut être douloureux, voir mortel.

On ne vous parle même pas du fait de respirer de l'argon, cela ne doit pas être terrible....

.... Un peu comme un entretien avec un conseiller du crédit mutuel, peut-être ?

C'est peut être cela le sens profond du message.

SNV80685.JPG

09:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : credit mutuel, banque, claude françois, edf, électrocution | | |  Facebook

01/03/2009

BNP Elysée : petits arrangements entre amis

mai 2012

Winter Le 1er Mars 2009

 

François Pérol a été « nommé » par Notre Bon Suzerain à la tête du futur groupe Caisse d’épargne- banque populaire.

François Pérol s’était précédemment illustré dans la quasi faillite de Natixis, mais on ne change pas une équipe qui gagne : Notre Bon Suzerain, telle une vraie caricature d’un patron de business unit - s’arrange pour mettre aux postes clefs des personnes qu’il peut tenir.

Certes, on ne comprend plus très bien comment dans une société de droit privé, le gouvernement peut « nommer » son patron, mais cela, c’est un détail : Mitterrand à fait la même chose avant lui, et de toute évidence, cela à toujours été ainsi…

La commission de déontologie n’a pas été réunie : pas le temps. Cela se fera plus tard. Efficacité avant tout : Efficace, on doit être efficace.

De la même manière, Sarkozy nomme le responsable de la haute autorité audio-visuelle : cela a en fait toujours été comme cela, et pour être efficace, ce n’est pas la peine de faire semblant.

Alors, au nom du pragmatisme et de l’évidence, il est inutile de s’embarrasser des détails techniques, car finalement, l’esprit de la loi étant la  mise en place de garde-fous pour ceux qui souhaiteraient de manière perverse la contrecarrer, ceux qui font la loi ont-ils vraiment à s’en embarrasser ? Car de  toute évidence, il est stupide de penser qu'à des fins malicieuses le gouvernement lui même pourrait contourner la loi…

Tout ceci devient particulièrement lamentable.

La politique, ce n’est pas qu’une succession d’arrangements, même si ceux-ci sont sans doute incontournables, c’est avant le service d’une vision. Plus on avance dans le règne de Notre Bon Suzerain, moins on voit la vision et plus on voit les arrangements.

A tous ceux qui – répondant à ce type de critiques – arguent avec moults exemples à la clef, que Mitterrand à fait largement pire - que ceci soit vrai ou non n’étant par ailleurs pas le problème - pensez vous qu’il soit légitime qu’au motif que l’on a déjà attrapé la peste, d’attraper le choléra ?

 

11:47 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bnp, caisse d'épargne, pérol, ump, elysée, déontologie, banque | | |  Facebook

12/02/2009

Le bonheur est dans l'assiette

Winter Le 12 Fevrier 2009

http://urbanitasmagories.blog.20minutes.fr/

 

« Du bon usage de l’effet d’assiette»

Pour sortir de la crise, le gouvernement a proposé et voté un plan de 26 milliards d’euros.

Afin de sauver le système, nos politiques nous expliquent qu’il est nécessaire &  indispensable, de renflouer les banques ; Ainsi 40% (soit 10,5 milliards) de cette enveloppe ira – avec l’aval de Bruxelles - à nos amis les banquiers : une somme proprement colossale dont il est évident quelle sera payée à terme par des impôts supplémentaires.

(On peut - au passage & pour relativiser - comparer cette somme avec le montant des bénéfices engrangé pas Total au titre de l'activité du groupe pétrolier en 2008 : quasiment 14 milliards d'Euros....).

En économie, on appelle cela « l’effet d’assiette » : plus l’assiette est grande, moins il y a à manger dedans.

En Chine, lorsque des industriels frelatent du lait entrainant par là le décès de personnes innocentes, la réponse du gouvernement est simple : on les zigouille.

Mais la Chine est une dictature communiste, c’est bien connu.

En France, lorsque des banquiers véreux tapent allégrement dans la caisse tout en traficotant sans scrupule les chiffres, achetant, bricolant et revendant des produits financiers dont ils ignorent ou feignent d’ignorer la putridité du contenu , entrainant par leur incurie la banqueroute de milliers de PME, mettant des milliers de personnes sur le carreau, avec pour tout souper une assiette vide, la réponse du gouvernement, Notre Bon Suzerain en tête, est simple : « Attention les enfants, ce n’est pas bien ce que vous faites et vous n’aurez pas de bonus ».

Car la France est une démocratie libérale.

Si l’on prenait modèle sur le système chinois, en commençant se débarrasser de la chienlit qui a corrompu le système financier, le libéralisme y gagnerait.

Les périodes de crise sont salvatrices car elles permettent de faire du neuf sur du vieux.

En passant à côté de cette opportunité, la France risque de rater le train déjà en marche de la révolution du système libéral, système dont chaque année qui passe montre qu’il n’est viable que pour quelques uns.

Hors, un « système » qui ne fonctionne que pour quelques uns ne devrait pas s’appeler « système », mais « arrangement ».

Peu de gens comprennent que le temps des « arrangements » est révolu et afin d’accéder à la sérénité, les « arrangeurs » de tous poils devraient commencer à placer leurs économies sur la planète Mars : Grâce à ce prodigieux outil qui est la mondialisation, de toutes parts les fourches des jacques-bonhommes sont en train de quitter leurs terres natales,  incomparablement plus nombreuses & mieux fourbies qu’elles ne le furent naguère.

C’est également cela, l’effet d’assiette…

 

Ceci toutefois ne représente que  403 euros par foyer français.

13:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise, banque, moralité, capitalisme, famine, bonus, plan de relance | | |  Facebook

31/01/2008

Bouton court toujours

Winter le 31 Janvier 2008 http://urbanitasmagories.20minutes-blogs.fr/

Bandit manchot, mais pas cul-de-jatte

« Nous subissons cette perte gigantesque, mais l’entreprise est tellement forte que nous sommes restés bénéficiaires »

M. Bouton, PDG de la Société Générale

Je traduis pour ceux qui n'auraient pas compris le sens de la phrase 

«Nous vous enfilons depuis des années, et nous allons essayer de continuer»

Juste une question taquine à Monsieur Bouton

La générale a perdu 5 milliards (une paille, monseigneur, une paille…)

Qui les a gagnés ?

Ce serait  marrant que ce soit la BNP qui aurait ainsi des capitaux pour mener à bien son rêve. Du reste, si on regarde de près, une part de la cagnotte est sans doute partie à la BNP.

Pendant ce temps les don quichottes cherchent des sous pour loger les sans-abris

Il y a en France des personnages qui donnent envie de rétablir les travaux forcés... Bouton en fait partie. Il devrait être condamné à gérer sa banque jusqu'à la fin de ses jours.

07:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : BNP, Société Générale, Bouton, Banque | | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu