UA-29881888-1

Avertir le modérateur

28/08/2013

Putain d'camion

 Les urbanitasmagories de  Marcel Renard

le  26 Août 2013

 «Mon cœur saigne».

Putain d’camion

Fred remercié, voici que le camion explose.

Jamy continuera, sans son binôme.

Comme si un chandelier pouvait éclairer pareil avec une seule branche.

« C’est pas sorcier » : exit… On en aura tellement appris en vingt ans d’émission. Si mon fils dans quelques jours va être confronté au lycée à son premier cours de physique, ses premières élèves, c’est que le camion y est pour au moins autant que le furent ses meilleurs profs.

Cela, ça n’a pas de prix.

Enfin pour moi… pour toi aussi, petit homme, qui aura peut être un jour mon fiston comme prof… car se sera un bon prof, tu peux me faire confiance ; il saura te faire découvrir la matière, le monde dans ce qu’il a de plus intime, ses lois, ses interactions pour ton plus grand bonheur.

Peut être aussi pour toi, chef d’entreprise, qui devra recruter un ingénieur aguerri pour faire de la veille technologique.c'estpascorcier, pontoise

Ou pour toi, sénateur, député, qui devra t’entourer d’un « sachant » pour décrypter le monde de tes électeurs.

Mais ce prix visiblement est trop élevé pour un monde de la communication dont l’objectif est de promouvoir Nabila sur Einstein : Nous sommes dans un univers de lessiviers qui ne comprennent pas qu’à transformer le monde en liquidité, le concept de tension superficielle va nécessairement migrer de la boule de lessive vers la sphère du politique.

Cela n’est bon pour personne.

Enfin. On aura eu vingt ans de plaisir, de découverte, de surprises, d’ amusement, d’étonnement.

Cela finalement, ça n’a pas de prix. Merci aux camionneurs !

26/02/2012

Le Pen plus bête que la moyenne

Mai 2012.

Winter le 26 Fevrier 2012

«Viande Bovine & Viande halal»

Marine Le Pen casse les pieds des français en expliquant qu’en Ile de France, on ne mange que de la viande Halal.

Outre le fait que cela n’a strictement aucun intérêt, c’est totalement faux. Mais dans la famille de l’extrême droite française, on n’en est pas une approximation près.

Le seul intérêt de cette polémique est d’expliquer que les arabes nous envahissent, car pour le pékin moyen, musulman égal arabe égal viande halal égal immigration égal étranger qui vient voler le pain des français.

Alors, rappelons à Marine que l’immigration est la seule manière pour nous autres bon français de nous faire payer nos retraites quand nous ne pourrons plus travailler… Mais c’est sans doute trop compliqué à expliquer.

Mais puisque Marine Le Pen a lancé le débat sur la viande, remettons sur la table la vraie, la seule, l’unique question :

Pour créer un kilo de viande de bœuf, il faut 13 500 litres d’eau ! Vous avez bien lu ! 13 tonnes d’eau pour produire seulement un kilo de bœuf. A titre de comparaison, pour faire 590 litres d’eau pour produire un kilo de blé et seulement 25 litre pour faire un litre de bière. Cette eau est prélevée dans l’environnement. Et l’on comprend bien que pour pomper dans la nappe de quoi faire une bête de 600 à 700 kilogrammes, il faut qu’une pompe qui produirait 1000 litres à l’heure tourne 24h/24 pendant un an : Même si ces chiffres sont approximatifs, cela fait quelques litres de gaz-oil !

Rappelons aussi que sur notre planète, il y a presque 7 milliards d’habitants, et que sur ces 7 milliards (6,8 milliards), beaucoup ne mangent pas de viande, soit par orientation religieuse, soit pour des raisons économiques. Juste en Inde, environ 500 millions de personnes ne mangent jamais de viande, ni hallal, ni catholique, ni casher...

Alors, on comprend bien que manger de la viande tous les jours n’a pas grand sens. Les messages qui consistent à dire qu’il faut manger des produits laitiers tous les jours, de la viande tous les jours etc.. sont des inventions des industriels.

Donc, pour répondre aux idioties de Marine Le Pen, le seul problème c’est de manger des produits animaux de manière raisonnable. Le reste ne sert qu’à monter une partie des français contre l’autre.

Et ce n’est pas très glorieux.

 

04/12/2011

Bolloré, de marchand de bois à vendeur de piles

Winter, le 4 décembre  2011

www.mai2012.fr

«La voiture électrique»

On commence à parler sérieusement de la voiture électrique. Les performances de certaines batteries permettent maintenant d’envisager des parcours au delà de 200 kms. Qui s’intéresse à la motorisation ne peut que constater le rendement dérisoire des moteurs à explosion, incomparable avec celui du moteur électrique. Tout e cette énergie qui se perd, on le retrouve en poussière, en résidus de graisses, en bruit etc… dans nos villes. Le moteur électrique est propre, infiniment plus puissant et plus servile…

Reste le problème du stockage de l’énergie électrique, qui sera l’enjeu majeur du siècle à venir. Toujours la même histoire depuis que l'homme est homme : c'est la guerre du feu...

Bolloré l’a bien compris. En vrai industriel, il a construit une stratégie sur ce concept. Pourquoi ?

A la base, c’est un marchand de bois. Avec le bois, on fait du papier.  La maitrise de la technologie du process continu qu’est l’industrie papetière l’a conduit à faire du film plastique.

Mais que peut on faire avec du film à part emballer les bottes de paille dans les champs ?

Et bien, des batteries … car une batterie LMP ( lithium-metal-polymere) de Bolloré n'est ni plus ni moins qu’une sorte de sandwich de cinq films traités spécialement et pliés en accordéon ! Et les batteries, cela représentera dans le futur un budget mensuel par foyer aussi important que l’est aujourd’hui le budget carburant. Il faut donc être présent sur ce marché le premier.. Et pour cela, il faut vendre des batteries…

Mais pour vendre ces batteries, il faut faire des voitures… Et Bolloré a concu la Blue Car…

Le raisonnement industriel est particulièrement intéressant, mais il pourrait être compromis

Les batteries du futur ne fonctionneront sans doute  pas comme aujourd’hui où la batterie LMP est une reproduction améliorée de l’accumulateur classique au plomb : Il est plus vraisemblable qu’au lieu qu’elles soient des produits fabriqués à partir de process continus, elle seront faites de nano-condensateurs, donc des produits issus d’un croissement entre l’électronique et les nano-technologies. Et là, il s’agit d’une toute autre technologie.

 Mais entre temps, Bolloré aura sans doute acquis la maitrise de tout de qu’il y a autour de la batterie…

Etonnant, non ?

14/11/2011

Le bilan carbone expliqué à mes enfants

http://www.mai2012.fr/

«Nationale 7, c’est une route qui fait recette»

Taxe carbone : le montant a été fixé à 17 euros la tonne. Cela ne signifie pas grand-chose pour la plupart des gens, car le carbone, c’est quelque chose d’assez impalpable.

Prenez l’exemple des publicités pour les voitures : une voiture « propre », ce serait une voiture qui rejetterait 150 gramme de CO2 par kilomètre. Qu’est ce que cela veut dire ? Et la compensation carbone ?

Quand on brûle un arbre, il reste un gros tas de cendre. Les forgerons et autres métallurgistes savent depuis toujours que pour fondre un acier de qualité, ni trop mou, ni trop cassant, il faut doser très soigneusement la quantité de cendre qu’on apporte dans le mélange, car la cendre de bois, c’est du carbone. arbre%20eucalyptus[1].jpg

Un arbre, c’est pour presque moitié du carbone, le reste étant de l’oxygène, un tout petit peu d’hydrogène et un doigt d’azote, et, pour faire des approximations, un stère de bois sec, c’est environ ½ tonne qui représente environ 250 kilo de carbone.

Donc, quand on dit qu’une voiture « propre » rejette 150 grammes de carbone au kilomètre, c’est exactement comme si pour aller de Dunkerque à Madrid, vous aviez embarqué dans le coffre de la Laguna break un stère de bois. (Pour bien chauffer sa maison toute l’année, compter en général un stère par mois d’hiver)

Et quand vous prenez la voiture pour faire 100 kilomètres, c’est comme si vous aviez mis dans le vide-poche 4 ou 5 belles grosses buches de poirier bien sec, qui nous donneront 15 kilo de carbone.

Votre intuition de bucheron vous dit que c’est beaucoup : c’est normal. Le moteur à explosion a un 18941_1833oRDF3Hh5OSRK#15884[1].jpgrendement tellement lamentable qu’on se demande pourquoi il existe encore. En d’autres termes, la quantité de « bois sec » qu’il vous faudra mettre dans la « chaudière » pour avancer d’un kilomètre ne vaut vraiment pas le coup ; Cette absurdité arrange toutefois très bien les vendeurs de pétroles, ainsi que les états qui prélèvent la taxe intérieure sur les produits pétroliers. (1)

Mais attention, le raisonnement inverse est vrai : C'est-à-dire que pour compenser les émissions de carbone, il suffit de planter des arbres. Et là, ô surprise, un arbre « tout petit », avec un tronc de 35 centimètres de diamètre, qui sortira péniblement un stère de bois absorbera en fait environ une tonne de carbone, c'est-à-dire de quoi faire Paris le Caire, aller / retour - car on peut faire un parallèle direct entre le poids de l’arbre et la quantité de carbone qu’il a absorbé - et ceux qui ont assisté à la tempête de 1999 savent qu’un arbre, quand ça tombe, ça peut peser très lourd…

En conclusion, quand vous choisissez votre voiture, évaluez bien la taille du coffre pour y stocker les stères de bois (d’où l’intérêt de la Laguna break).

On ajoutera toutefois que les savants et experts des bilans carbone ne nous disent pas combien de tonnes de CO2 le volcan islandais Eyjafjöll a envoyé il y a quelques temps dans l’atmosphère, mais selon des estimations pas burlesques,  volcan_panache[1].jpgchaque jour qui a passé a du correspondre à une file d’un demi milliard de véhicules dits « propres » faisant le trajet de Paris à Marseille. (2)

Nationale 7…

Ce qui paradoxalement nous conforte dans l’idée que la problématique du réchauffement climatique pour autant avérée qu’elle soit est avant tout un business issu d’un événement sur lequel l’action de l’homme est assez vaine.

 

Notulettes :

(1) Le montant de la TIPP c'est en gros celui de l'Impôt Sur la Fortune  et la Taxe Professionnelle réunis, alors forcément, moins on consomme d'essence, car les voitures sont moins sales ou parcequ'on n'a plus de sous pour faire le plein, plus il faut payer ailleurs, car nos président, ministres & députés - eux -  ne réduisent pas la taille de leurs voitures.

(2) En faisant l'hypothèse - sans doute totalement  fausse - que des 750 tonnes de gaz rejetées toutes les secondes il y a surtout du CO2 !

 

25/10/2011

7 Milliards sur la planète en 2011 ?????

«La presse gratuite et les conneries quotidiennes»

http://www.mai2012.fr/ Winter, le 25 octobre 2011

La presse gratuite est toujours une source inépuisable d’étonnement.

En général, elle cherche les titres qui font peur : Viol, catastrophes, crimes etc… Quand il n’y a rien d’intéressant en magasin, alors, on parle du réchauffement climatique. C’est toujours parfait, le réchauffement climatique.

L’objectif est simple : Pour vendre quelque chose aux gens, il faut leur faire peur ; Pour les contrôler, il faut leur faire peur, et tout est bon pour cela. Aujourd’hui, Direct Matin a innové : La prochaine catastrophe, c’est nous, puisque selon les experts – mondialement reconnus - de direct Matin, nous serons Sept milliards d’habitants sur la planète fin 2011 (c'est-à-dire dans trois mois ; trembez, gens de France ! ) et la croissance de la population pose le problème du tarissement des ressources. ( c’est dit comme cela, je n’invente pas, lisez vous-mêmes)

Prenons donc d’autres chiffres drôles : Sur 56 réacteurs nucléaires au Japon, 11 seulement rentent en fonction : Je vous laisse calculer ce qu'il manque en électricité nucléaire... Une paille monseigneur… Pourtant, les ascenseurs continuent de fonctionner dans les tours de Tokyo… Donc, que faut il penser des ressources de la planète ?

Projetons nous à l’époque des dinosaures. Si l’on considère qu’un dinosaure mange comme un homme – en proportion – il faut presque un demi millers de gros bonshommes pour consommer comme un dinausore, car que l'on parle d'essence ou d'herbage, on en revient toujours à des consommations de produits qui peuvent devenir en quantité finie, en fonction de la manière dont on consomme le stock... En proportion, 7 Milliards d’hommes feraient une population d’un milliard et demi de dinosaures. Certes, il n’y en a sans doute jamais eu autant, mais 100 fois moins, c’est peut être imaginable…

Et les bougres, ils ont mangé chacun comme 500 hommes, mais pendant une période de 200 à 300 millions d’années, à comparer avec notre aire industrielle sur-consommatrice qui ne dure que depuis deux siècles…

Donc, pour les dinosaures, c’est réglé : la terre a pu les nourrir assez grassement, et pendant assez longtemps…. Mais les dinosaures, ce n’est rien du tout. Prenons la population des fourmis, des chenilles, des insectes : Chacun ne mange pas beaucoup, mais c’est qu’ils sont nombreux, les bougres…. Ce n’est pas pour rien si sur la terre, la plus grande quantité de protéïne est portée par la race des insectes, pas par celle des vaches ! Et pourtant, cela fait quelques millions d’années que toutes ces petites bestioles se nourrissent, parfois assez copieusement, si l’on prend le cas des chenilles qui sont capables de foutre en l’air tout un potager en une seule nuit….

Pour l’énergie, on a vu : En s’arrangeant, on y arrive.

Pour la nourriture, il suffit de faire comme les dinosaures ou les fourmis, deux races qui se caractérisent par un longévité hors norme de leur lignée, si l'on veut faire une projection avec l'espérance de vie de l'espèce humaine…

Donc, cela veut bien dire que non seulement la terre peut nourrir plein d’êtres vivants, mais elle peut aussi donner de l’énergie à beaucoup plus de monde qu’on l’imagine usuellement… Prenons un autre exemple, caricatural : L’eau, qui semble être la ressource la plus rare de notre planète qu'on appelle pourtant "bleue". Le problème des ressources est un faux problème, même si comme dans la fable de la fontaine, c’est "un beau sujet de guerre" : On est capable de faire venir du gaz du fin-fond de la Sibérie, du pétrole de l’autre bout de la terre par des tuyaux de taille assez modeste, mais faire venir de l’eau du nord de la pologne jusqu'en Israel, cela semble totalement impossible… Sans doute l’eau ne coute-elle pas encore assez cher pour cela…Il faudra qu’elle soit hors de prix pour qu’on se décide à construire des golfs en pleine bande de Gazha…

A mon humble avis, la terre est immense.

Elle peut accueillir une collection assez impressionnante d’être animés : Un entomologiste rapportait il y a peu cette anecdote : Si vous tendez en plein centre de Paris un drap d’un mètre sur un mètre, éclairé par un spot la nuit, au petit matin vous récupérerez deux cent espèces d’insectes différents au pied de votre écran… Il y a du monde, sur terre. On peut vivre très nombreux, sans doute infiniment plus nombreux que ce qu’on imagine : Cela dépend de ce que l’on veut manger…

 

 

24/09/2011

La physique nous change de la politique. Là au moins, ça bouge...

http://www.mai2012.fr/

Winter, le 23 Septembre 2011

 «Vitesse de la lumière»

Mai 2012 est en route, et par les temps moroses que nous traversons, une nouvelle étonnante nous arrive : Des chercheurs auraient mis en évidence que dans certaines circonstances, certaines particules pourraient aller plus vite que la vitesse de la lumière.

 

Conférence de presse de Dario Autiero, de l’institut de physique nucléaire de Lyon, en direct au cern, ce 23 septembre : Il présente un résultat connexe d’une expérience menée depuis 2006. Il s’agit d’émettre des neutrinos, des toutes petites particules tellement légères qu’on a du mal à les capturer, et de tenter de les attraper après une distance de 732  kilomètres. C'est l'objectif initial de l'expérience. Mais, du coup, on mesure leur vélocité. Et ô surprise, ce n’était pas vraiment ce qu’on cherchait : le nutrino prend 60 nano secondes d’avance sur un parcours de 2,4 milli-secondes à la vitesse de la lumière. C’est énorme. Et théoriquement impossible.  Du coup, on s’attelle à vérifier les paramètres de mesure sur les 15 000 détections de neutrinos. Après plusieurs mois de calculs, les incertitudes diverses et variées sur l’expérience cumulent à 10 nano-secondes. Six fois moins que l’écart mesuré… c’est simplement énormissime.

Ce résultat est tellement improbable que le cadre méthodologique a intérêt à être un peu bétonné : Le problème est « simple » :

Einstein a découvert, il y a pas loin d’un siècle, une formule un peu magique qui révolutionna le monde des hommes et celui des guerriers : e = Mc2. Cette élégante équation nous dit que l’énergie d'une particule élémentaire est liée à sa  masse par une constante « c » qui est la vitesse de la lumière dans le vide.

Cette formule s'inscrit dans le cadre d'une théorie de physique fondamentale, " la relativité restreinte" , qui nous enseigne également que la vitesse et le temps sont les deux propriétés d’un même espace qui devient désormais l’ « espace-temps ». Il faut donc, pour circonscire notre espace, non plus trois mais quatre dimensions, avec pour conséquence, certes plus pour les atomes que pour les hommes, que plus on va vite, plus le temps se « rétrécie », et que  « c » est la vitesse limite d’un corps possédant une masse :

 On ne peut l’atteindre, ni même la dépasser, car autant dire que cela deviendrait le bazar : la logique – immuable depuis que l’homme est homme – est que les choses vont du passé vers le futur, dans un temps « relativement » immuable, et non le contraire : c’est qu’on appelle « la flèche du temps ». On peut imaginer que le temps se rétrécisse. C’est un peu compliqué, mais imaginable ; Que le temps ne s’écoule pas, est assez compliqué à se représenter, puisque notre raisonnement lui-même s'inscrit dans le temps... mais qu'il puisse aller à rebrousse-poil défie l’imagination.

 

Or, la conséquence directe de cette découverte, si elle était confirmée, c'est que soit il faut revoir la théorie, inébranlée depuis bientôt 100 ans, soit, en envoyant des trains de neutrinos , on envoie de l'information vers le passé... Cela est proprement inconcevable.

Si l’expérience n’est pas biaisée, cela signifie que « c » n’est pas la constante de la formule d’Einstein, ou que cette formule n’est pas suffisante, ou n’est pas la bonne, ou alors qu’il se passe quelque chose qui ne colle pas dans le voyage des neutrinos. Une  paille, monseigneur car cette formule n’a jamais été démentie depuis presque un siècle.

 

On peut aussi imaginer que le voyage des neutrinos n'est pas celui prévu, qu'ils ont pris un raccourci spacio-temporel  pendant ces 720 kilomètres... et que cette distance, mesurée à grand renfort de précausion méthodologique à 20 centimètres près n'est pas le chemin emprunté par ces particules. Peut être également les neutrinos émis ne sont pas ceux qui sont mesurés à la réception, qu'il s'est passé quelque chose entre le départ et l'arrivée... Toutes les spéculations même les plus farfelus sont permises...

Conclusion de Datio Autiero , après 4 ans d’expérience avec des précautions méthodologiques hors du commun et 6 mois d’analyse des résultats : « Nous ne comprenons pas nos résultats».

Si l’expérience n’est pas biaisée, une nouvelle page de la physique fondamentale s’est ouverte le 23 septembre 2011. Cela devient une date historique.

 

19/08/2011

Mauvaise nouvelle pour les plus pauvres

Winter, le 19 Août  2011

www.mai2012.fr

«Les petites lois scélérates des vacances»

Publié au journal officiel du 31 Juillet 201, avec application immédiate : tous les achats de ferraille doivent être réglés en chèque, carte ou virement et comptabilisés, quel qu’en soient le montant. Par ailleurs, les vendeurs doivent déclarer annuellement au fisc ces ventes.

photo1-ferrailleur-gratuit-se-deplace-dans-toutes-la-belgique_ferrailleur-lyon-2xdxdx1w852599[1].jpgCela permettra de savoir qui vole les câble en cuivre de la SNCF. Mais ce n’est pas vraiment le but, car le vol de câbles profite avant tout à de grands industriels qu’on laisse en paix : La réalité, c’est de recouper le fichier des ferrailleurs avec celui des bénéficiaires de minima sociaux, afin de pouvoir défalquer desdits minimas les sommes provenant de la biffe, d'une part et de l'autre c'est de tenter de fiscaliser un marché estimé à un milliard d'euro pour lequel l'état pense perdre chaque année 100 million de recette fiscale.

Mais ne pensez pas que cela ne concerne que les manouches : Lorsqu’un kilo de cuivre vaut 4,80 euros, il existe pas mal de veolia, dechetterie, biffin, achat de metaux, ump, mai 2012, élections présidentielles, FN, UMP, PS, PC, PCF, hollande, royale, aubry, sarkozy, juppepetites gens qui font les fonds de leur cave pour allez revendre leur vieux métaux chez le biffin. C’est un peu moins stupide qu’aller les donner  à la déchetterie VEOLIA, non ? (A ce propos, lorsque vous perdez deux heures et un litre d’essence pour aller mettre 50 kilos – et c’est vite fait - de vieux journaux pour lesquels vous avez déjà payé des éco-taxes diverses  à la déchetterie, vous perdez , en plus du prix de l’essence, 3 euros 80. Mais je vous rassure, ils ne sont pas perdus pour tout le monde)

La conséquence de cette loi est évidente ; elle est triple :

1)     Il existe toute une frange assez fragile de la population qui vit de la biffe : les voyageurs, les manouches, les romano, … - appelez les comme vous voulez mais n’oubliez pas que c’est la frange de la population française (la plupart sont plus français que vous et moi…) qui a l’espérance de vie la plus courte – qui va se retrouver encore plus fragilisée par cette loi et sans doute se rabattre vers des commerces « moins honorables »

2)    Cela va alourdir considérablement les charges administratives des marchands de métaux et renchérir le prix des matières premières

3)    Enfin et c’est sans doute le pire, il va se créer un marché parallèle des métaux et de la récupération,  encore moins contrôlable que le marché actuel.

Accessoirement, on peut se demander comment vont réagir les banques qui vont voir se multiplier les chèques de un ou deux euros, car beaucoup de gens se font payer de très petites valeurs...

Et puis, surtout, rappelez vous bien : On ne valorise pas quelque chose qui n’a pas de valeurmedia98264[1].jpg car la multiplication par zéro donne toujours zéro : Lorsque vous portez gracieusement vos produits usagés à la déchetterie, cela n’a rien à voir avec l’écologie : c’est un don  que vous faites aux grandes multi nationales ; Vous verrez que, crise aidant, le biffin repassera bientôt devant chez vous en criant « habit chiffon ferraille à vendre… ». Il vous payera alors en chèque…

17/08/2011

Le cannabis, une drogue dure dans un monde de brut

 http://www.mai2012.fr/

Winter, le 3 juillet 2011

«Dépénalisation du cannabis»

feuille.gifIl y a un problème avec ce problème : Les gens qui font les lois sont des vieux, qui raisonnent à l'aune de ce qu'ils ont vécu étant jeunes. Dominique de Villepin, dans son plaidé pour la dépénalisation du cannabis, est un bon exemple de ces hommes politiques à côté de la plaque.

Le cannabis vendu de nos jours  n'a malheureusement plus rien à voir avec le produit qui se consommait dans les années 80, et il est aujourd'hui plus proche des acides de ces années-là  que du produit que l'on fumait il y a trente ans

Le produit fini est souvent recoupé avec tout un tas de bazars, amphétamines, antidépresseurs, bref, un peu tout ce que les margoulins peuvent avoir sous la main, jusqu'à du verre pilé ou du sable fin afin de faire croire aux acheteurs qu'il est bourré de cristaux de THC,  le tétrahydrocannabiol, un des principes actifs du cannabis.

Les malversations sur la qualité touchent aussi bien le hashich (la résine de cannabis) que l'herbe brute elle-même. Ceci est simplement lié à la professionnalisation de ce marché, et le cannabis, comme toutes les denrées, suit exactement la même évolution que d'autres aliments très élaborés, comme le poulet, le veau, le poisson etc... C'est à dire que les industriels font absolument n'importe quoi pour augmenter le poids du produit à moindre coût et son aspect visuel ainsi que les effets du produit.

Le cannabis en l'état actuel est très loin d'être une drogue douce : c'est devenu un produit très dangereux, abrutissant, dont la composition est la plupart du temps inconnue... Même les plants que quelques baba font pousser dans leur jardin ou dans leur cave sous des lampes à sodium à partir de graines achetées en hollande sur internet pour se faire leur pétard n'ont plus rien à voir avec l'herbe qui existait dans les années 60 à 80, ceci à cause du génie génétique qui a travaillé pour la sélection de plantes à très forte teneur en THC .

Outre les dangers réels pour les poumons et le système vasculaire, le résultat est que lorsqu'on fume, on se retrouve le lendemain avec une belle tête de compteur à gaz, une incapacité à se rappeler ce que l'on a fait et une belle gueule de bois. Quand à ceux qui fument de manière régulière, on les reconnait vite à leur incapacité à faire preuve d'un peu de nervosité...

La question de la dépénalisation du cannabis est très mal posée par les hommes politiques qui raisonnent de travers par mécompréhension de la situation actuelle :  Compte tenu du nombre de personnes qui en fume, il faudrait, avant que cela ne devienne un vrai problème de santé publique,  légiférer avec pour objectif principal de pouvoir contrôler la qualité de ce qui circule sous le manteau.

 

13/08/2011

faire pousser des plantes vertes pour se changer les idées...

 http://www.mai2012.fr/

Winter, le 13 Aout 2011

 «Botanique»

Des amis nous ont offert une drôle de plante, que nous avons aussitôt mise en terre soigneusement dans le jardin, une plante bien curieuse qui ressemble à de la rhubarbe, avec des sortes d’épines sur les tiges.

J’arrose du mieux que je peux (je ne suis pas vraiment jardinier)

Mais la plante pousse. Tiens, aujourd’hui elle à deux feuilles. Je pensais qu’elle n’en n’avait qu’une .. Puis deux jours plus tard… Tiens elle a quatres feuilles, il me semblait qu’elle n’en avait que trois… Je ne ma rappelle plus… Je ne sais plus très bien. C’est curieux comment ces feuilles semblent robustes…

Et c’est étonnant comme elle pousse, cette drôle de plante. Cela fait un peu comme jack et le haricot magique. D’une petite plante minuscule, j’ai maintenant des feuilles au format A4…La croissance a été étonnement rapide !

Je demande le nom à gauche, à droite, afin d’en replanter, car c’est plaisant, une plante qui pousse aussi vite. Personne ne sait ce dont il s’agit. Finalement une recherche sur internet me donne le nom de cette plante qui grossit si vite… La Gunnera.

Finalement, je vais peut-être me contenter d’un seul pied…

ump,ps,pc,npa,cap21,eelv,fn,lo,pg, Mai 2012, élections présidentielles

15:49 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

22/06/2011

Nucléaire à Fukushima : arrêtons la psychose !

 http://www.mai2012.fr/

Winter, le 21 Juin 2011

«Nucléaire : arrêtons la psychose»

On voit un peu partout fleurir des  images alarmistes. La fin du monde. Les bébés contaminés. L'eau contaminée. L'océan qui se mettrait à charrier des vagues de Césium 137. Tokyo qui serait à moitié en train de mourir. Du thé qui serait contaminé. Des pièces de rechange qui seraient impropres à la consommation...

Arrêtons la psychose !

lauvergeon,ump,accident nucléaire,fukushima,besson,areva,nucléaire,eelv,énergie nucléaire,kwh,le vrai coût du nucléaire,edfTout d'abord, la plupart des gens ignorent tout du nucléaire : Nous baignons dans les rayons ionisants, depuis notre naissance jusqu'à notre mort, voir même après...

Ensuite, il y a une désinformation systématique du lobby anti-nucléaire, qui ne comprend pas grand-chose aux phénomènes physiques, parfaitement gérés par les ingénieurs.

De temps à autre, se lèvent quelques courageux qui disent tout haut ce que tout le monde pense tout bas : Eric Besson est de ceux-là : Lorsque nous maitriserons pleinement le sujet, nous nous apercevrons qu'on nous a fait prendre des vessies pour des lanternes. Car ce qu'il faut retenir, c'est qu'avec un gramme d'uranium on produit autant d'énergie que deux tonnes de pétrole. Le calcul est vite fait.

Vite ? Pas si sur, car le seul hic, c'est qu'avec quelques grammes d'uranium, on peut foutre en l'air pour quelques siècles pas mal d'hectares. Et qu'il vaut mieux sans doute mieux pour la planète que chaque année des milliers de chinois meurent dans les mines de charbon plutôt que quelques hectares soient irradiés.

Cela, Eric Besson, sans doute trop affairé qu'il est par des choses autrement plus sérieuses, tout cela, Eric Besson l'a oublié.

Voila : L'énergie nucléaire, c'est une énergie qui n'est pas chère , et qui sur le papier est un miracle. Mais dès que l'on doit prendre en compte le coût réel, incluant le risque des accidents, le démantellement des centrales, le traitement des déchets, le risque terroriste, le risque naturel, le risque écologique, le risque lié au transport des déchets, le risque lié à la nécessaire stabilité politique qu'implique ces installations complexes dans un monde en ébullition et toutes ces petites bricoles autour, là, on ne joue plus du tout, mais alors pas du tout dans la même cour : un gamin sortant du CM2 comprend qu'on a affaire à une énergie ruineuse. Visiblement Eric Besson  - en bon premier de la classe -  a sauté le CM2.

Le hic, c'est que ces coûts cachés - dissimulés par le lobby pro nucléaire - un jour ou l'autre il faudra les montrer. C'est ce qui est en train de se passer au Japon, où TEPCO, l'opérateur de la centrale de Fukushima, est de facto en faillite tant l'ardoise est salée quand bien même nous n'en sommes qu'aux prémices : On parle quand même d'une entreprise qui doit faire dans les 51 milliards d'Euros de chiffre d'affaire, soit sensiblement autant qu'EDF.

Imaginez que demain on nous dise qu'EDF ne peut plus fonctionner...

Tous ces gens sont fous à lier. Le monde se portera mieux lorsqu'on aura - dans un grand élan de solidarité fraternelle -  envoyé tous ces technocrates opportunistes faire les poussières à Fukushima.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu