UA-29881888-1

Avertir le modérateur

21/06/2010

Foot : L’important c’est de participer

Les urbanitasmagories de Winter le 21 Juin 2010

http://www.mai2012.fr/

«Un esprit sain dans un corps sain»

Depuis les Romains et leurs jeux du cirque, les Athéniens et leurs compétitions, l’esprit sportif porte quelques unes des valeurs-phare de la société moderne : Compétition, Equité, Régularité, et que le meilleur gagne.

En France comme dans toutes les nations modernes, le sport reste un phénomène d’éducation des masses, et le foot à ce titre un véritable culte.

Rappelez vous : 1998, 1 million de personnes sur les champs Elysées pour fêter la victoire des bleus : un véritable bol d’air dans un univers en crise.

Mais voilà, c’était sous l’air Chirac.

Aujourd’hui, on a l’impression que tout, absolument tout, se barre en couille, y compris dans des domaines aussi futiles que le foot : une équipe nationale qui refuse de s’entrainer, c’est un peu comme si la Garde Républicaine refusait d’encadrer la Présidence : cela n'a strictment aucun sens.

Quoi que, si l’on réfléchit bien, quel est le message de fond envoyé par l’équipe nationale, à travers l’indigente expression publique de Franck Riberi, à la nation française ?

« Quand on a un leader qui ne tient pas la route – quelle que soit sa légitimité - alors il faut reprendre le pouvoir ».

C’est sans doute donc pour cela que – fidèles au caractère démonstratif de l’esprit sportif –  les bleus avant même la grande grève nationale du 24 Juin donnent l’exemple

Voila, pour ce petit caprice, cette équipe de branquignoles, si l’on peut parler d’équipe, se fera faire un chèque de 300 000 euros par tête.

Comment peut on en arriver là ?

Et bien, c’est très simple : En allant recruter, sous prétexte qu’ils sont habiles à taper la balle, des gens qui savent à peine lire et écrire, qui n’ont rien dans le citron, et qui ont pour livre de chevet Akim Color, et en les maintenant sciemment dans cette indigence intellectuelle car on les juge ainsi plus faciles à manipuler, et bien on obtient une équipe nationale à l’image de la société : Dans les cités, c’est plus facile de gagner de l’argent en vendant du shit plutôt qu’en travaillant : le raisonnement ne serait il pas le même au sein de l’ équipe de France : pourquoi taper dans la balle pour respecter son contrat quand un copieux chèque nous attend à l’arrivée ?

Là encore, l’équipe nationale donne l’exemple : elle n’est que le reflet de ce qu’est devenu la société, rien de plus.

On ne peut désormais qu’espérer que ce soit par l’Afrique du Sud que l’esprit sportif revienne dans les stades français : cela serait une belle revance de la démocratie...

 

11/05/2010

H1N1 : Le bonjour de Roselyne

Bien le bonjour de Roselyne

Les urbanitasmagories de Winter le 11 Mai 2010

http://www.mai2012.fr/

« H1N1»

L’épidémie de grippe H1N1 a frappé en septembre 2009. Puis le vent d’hiver a balayé les feuilles. Le printemps est arrivé avec ses bourgeons. Voici le mois de mai et ses saints de glace. A Cergy, au détour d’un feu tricolore, un souvenir défraichi & fugace de Roselyne Bachelot ressort du néant.

SNV81038.JPG

09:14 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cergy, pontoise, bachelot, h1n1, grippe a | | |  Facebook

22/04/2010

Voile intégral et toile de tante

Les urbanitasmagories de Winter le 22 Avril 2010

  http://www.leprincejean.fr/

«Jamais sans ma burqua»

Notre Bon Suzerain a donc tranché : il y aura une loi qui interdira sur le sol français le port du voile intégral.

Il est indéniable que le voile intégral est un instrument de dissimulation, d’asservissement. C’est de plus un instrument de contrainte qui peut devenir rapidement un instrument de contention.

voile-integral[1].jpg

Néanmoins, cette mesure laisse très perplexe, pour tout un ensemble de raisons :

Ce phénomène ne concerne que très peu de personnes :

Prenons l’exemple de l’alcool, distribué aux poilus de 14-18 avant d’aller à la boucherie, aux ouvriers dans les fonderies avant d’aller au four, aux cadres dans les repas de fin d’année avant de leur annoncer comment ils seront croqués… Alors, si l’on considère l’alcool pour ce qu’il est , c'est-à-dire un instrument d’asservissement et de contention, les populations ciblées sont infiniment plus nombreuses. Et pourtant, le zèle de l’Etat à éradiquer le phénomène ne semble pas à la hauteur.

Y a-t-il matière a créer un symbole

Au fait qu’il ne concerne que peu de personnes,   on répondra que c’est précisément en cela que c’est un symbole et que la République a le devoir , en ces temps de trouble, d’accoucher de symboles.

Ceci est juste.

Quand Jésus s’adressant à Pierre, premier évêque de Rome lui dit « Tu es Pierre et sur cette pierre je batirai mon eglise », notre Bon Suzerain, lui,  tente de planter des symboles un peu dans tous les campings.

Car à vouloir ériger des symboles sur des populations fragiles, le risque est grand de construire un édifice de pacotille.

La sagesse des nations nous dit que l’habit ne fait pas le moine

Le voile intégral est un uniforme contraignant et symbolique de l’oppression des femmes par les hommes.

La minujupe des années 70 était l’exacte contrepied de ce symbole.

Et pourtant, si l’on regarde la société 40 ans plus tard, les femmes sont toujours exploitées, elles travaillent plus qu’elles ne l’ont jamais fait, avec sans doute plus d’incertitudes sur leur futur qu’elles n’en ont jamais eues, et se retrouvent souvent à élever, en plus de leurs enfants, ceux de leurs époux successifs : Notre Bon Suzerain le sait bien, lui qui a déjà été marié trois fois. Les femmes ont converti leur rôle d’épouse paysanne en celui d’ouvrière, de maitresse, de mère multiple etc… C’est en définitive sur cet état de fait que renvoie le symbole de la minijupe, qui faisait hurler au nom d’une morale peusdo conservatrice dans les années 70.

Le rôle « uniforme » du voile intégral est rigoureusement le même que celui de l’uniforme militaire : il permet de supprimer l’individualité au profit de la masse, il permet de lisser les comportements déviants.

Cela est-il une raison suffisante pour tenter d’en ériger son élimination en symbole ?

Les djhiadistes du 11 septembre 2001 ne portaient pas leur uniforme, mais le notre, costume, attache-case, cravate, car n’importe quel barbouze de bas étage sait que moins on est visible, mieux on peut agir.

Pourquoi stigmatiser quand il faudrait réunir ?

Dans l’opinion, « Voile intégral » est assimilé à « Islam Radical» « Islam Radical » est assimilé à « Musulman » et « Musulman » à « Arabe » ou « Immigré qui ne s’intègre pas », au choix.

Le raisonnement est stupide mais il est bien-là, profondément ancré au fond de chacun d’entre nos concitoyens . C’est un peu comme si on m’assimilait à un paroissien de St Nicolas du Chardonnet parce que j’ai une médaille du Pape Pie X pour remplacer la tirette de la navette de la fermeture à glissière de mon chandail : C’est un raccourci  contre lequel il convient d’avoir de la réflexion, ce que est un luxe.

En revanche il est évident qu’en légirérant sur le port du voile intégral, on pointe de l’index le musulman (l’arabe, l’immigré…) et on le désigne comme étant tortionnaire, ceci au moment-même ou les forces de police par faute de moyen se retirent des banlieues sensibles.

La République a-t-elle vraiment quelque chose à y gagner là-dedans : les seuls bénéficiaires en seront les agences de sécurité et les vendeurs de caméra de surveillance. Mais c’est peut être l’effet recherché ? Notre Bon Suzerain tente-il de faire avec ses petits moyens pour JC Decaux ou autre fournisseurs ce que Georges Bush père fit, avec l’envergure propre aux américains et le succès que l’on sait, pour Halliburton ?

Comment s’appliquera cette loi ?

Nous avons hâte de voir les visites officielles de quelques grands émirs, et les courses place Vendôme, chez Boucheron ou Cartier : Cela risque d’être amusant.

Quid des musulmans français d’origine française d’islam français?

Si cette loi sur le port du voile concerne quelque centaines de personnes en métropole, on oublie facilement qu’il existe sur le territoire de notre République Française une terre dont les habitants sont à 95% de culture islamique. Hé oui. De même qu’on oublie souvent qu’il existe quelques très officielles royautés de droit divin  au sein de notre même République laïque, mais c’est une autre histoire. Pour l’heure, parlons de Mayotte : environ 200 000 habitants français, à 95% de tradition musulmane , sans qu’on interdise pour autant aux chrétiens largement minoritaires les flagellations du vendredi saint. Qu’un seul pourcent de ces deux cent milles personnes tourne à l' intégriste,  et cela nous ferait tout de suite autant de femmes voilées en outre mer qu’en métropole.

Du reste, la mission parlementaire sur le port du voile intégral nous réconforte  (http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i2262.asp#P...) : sur une population française de culture très largement musulmane, elle ne dénombre en 2009  que 20 personnes portant le voile inttégral , quand elle en dénombre 250 sur l'ile de la Réunion où les pratiques cultuelles sont pourtant très variées entre chrétiens, indouistes, boudistes, mulsulmans et ou la population est un peu plus de trois fois plus importante qu'à Mayotte.

Le législateur doit-il intervenir sur ce type de questions ?

Et quel est l'effet recherché ? On peut vraiment se poser la question. L’effet « symbole » risque d’être totalement  contre-productif. L’effet « atteintes aux libertés » risque d’être désastreux. Sur le plan technique, ce texte risque d’être recalé par différentes instances. Quand à l'explosion de haine que cela ne manquera pas de provoquer dans les banlieues, ce sont pas les élèves de Henri IV ou Louis Le Grand qui auront à en pâtir...

On se demande vraiment ce que cherche Notre Bon Suzerain : Pourrir dans l’œuf Jean-François Coppée qui pourrait un jour ou l’autre faire un président tout à fait crédible en lui tendant une énorme peau de banane ? Ou divertir le peuple ?

Vos avis seront les bienvenus pour éclairer ma lanterne ! 

16:21 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voile, intégral, bourqua, burqa, hidjab, niqab, tchador, coppée, ump, islam, mayotte, wallis | | |  Facebook

19/04/2010

changement dans le ciel

Quelque chose de changé

Les urbanitasmagories de Winter le 19 Avril 2010

  http://www.leprincejean.fr/

«Un rien»

Ce Lundi midi, sous la douceur précoce de ce 19 avril, en levant les yeux en l’air, SNV81019.JPGje vis instantanément que quelque chose avait changé dans le ciel parisien, un petit rien, imperceptible, fugace, indiscernable, indéfinissable et insaisissable à la fois, un petit rien du tout, qui me rappelait qu’on peut oublier très rapidement  les choses les plus évidentes et que – à l’opposé de ce que veulent nous vendre les politiciens ainsi tous ceux qui vivent du commerce du conservatisme - notre esprit s’acclimate finalement incroyablement rapidement à des situations nouvelles.

Mais qu’était donc ce petit rien ?

 

14:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nuage, cendre, island, volcan, air france, avion, sncf, grève, transport, paralysie | | |  Facebook

10/03/2010

Affaire Soumaré. Un arrière goût...

Les urbanitasmagories de Winter le 9 Mars 2010

  http://www.leprincejean.fr/

« un arrière gout »

Un ami me racontait cette longue histoire, que je vais essayer d’abréger pour aller directement au sujet : Deux amis se retrouvent après des années. Habits de luxe, Rolex ; Porsche décapotée :  tout y est.

-        Dis donc, tu as bien réussi fait le premier

-       Toi aussi, fait le second, tu fais quoi ?

-        Moi je suis dans la boucherie, Rungis, les halles, dix magasins, ça roule

-        Moi dit le second, j’ai développé un nouveau processus industriel. Dans le cadre du développement durable, je fais des steaks hachés, mais uniquement avec un tout petit peu de soja et surtout de la merde. Ca marche du feu de dieu

-       Ah ? fait le premier interloqué, avec de la merde, c’est possible ?

-       Si tu veux, viens visiter mon usine, tu comprendras

Il l’emmène au jour-dit. Visite du site. En amont, la station d’épuration : Des bacs immenses remplis de merde. Ca fouette à plein nez. Puis la chaine de conditionnement. La chaine d’emballage  et des quais d’expéditions avec dix  camions qui attendent prêts à partir. Dix mille steaks à l’heure. ISO9002, Ultra moderne, entièrement aux normes. Du top.

Notre boucher est sceptique aussi l’industriel lui propose une dégustation

-        tu verras, tu as des appréhensions, mais c’est aussi bon que du charolais

On va aux cuisines, on déguste

-       c’est vrai, c’est étonnant, on croirait du charolais

-       tu vois, qu’est ce que je t’avais dis

-       mais..

-      

-       mais…il y a quand même un arrière goût, je me trompe ?

Après un silence, notre industriel répond, affirmatif :

-       quand même…

(fin de l’histoire. Comprend qui peut, comme chantait Lapointe)

Voila. Dans l’affaire Soumaré, sans qu'on sâche trop où est le charolais, c’est strictement pareil : avec Axel Poniatowski, puisque de son propre aveu c'est lui l'initiateur, il y a quand même un arrière goût de merde.

Quand même.

26/02/2010

Le calendrier des éboueurs

Les urbanitasmagories de Winter le 26 février 2010

  http://www.leprincejean.fr/

«Probité ? Mon cul !»

Avec l’affaire Soumaré, qui selon les dires-mêmes d’ Alexandre Poniatowski  est un coup posté dès décembre 2009 avec l’affranchissement de Valérie Pécresse, le tarif du timbre est donné pour la campagne des élections régionales  .

Dans la foulée, (http://www.jeanpaulney.com/DOCS/Petit_Varois-1965DevedjianetMadelin_2_.pdf ) un quidam nous rappelle le passé obscure d’anciens bousons noirs, ci-devant ex-ministres de la République.

Ce n’est sans doute que le début. Faut il ou non laisser sourdre ces effluents nauséabonds ? A tout dire, notre plume est sur ce point musardière.

Tout homme a droit à la rédemption : C’est le sens de la notion de prescription. Néanmoins chacun doit assumer son   passé, tout spécialement lorsqu’il sollicite un mandat pour affronter notre avenir, Soumaré comme Madelin, Devedjian où les autres.

Malheureusement, que ce soit à la cantine de la rue de Solférino ou au 55 rue La Boëtie, on a un peu l’impression de rentrer « Chez Clément ».

Alors, on comprend pourquoi cette affaire gêne.

Comme l’enseignement, la politique de devrait elle pas être davantage sacralisée ? Si l’on répond par l’affirmative, alors le  droit à la prescription devrait  s’apprécier à la lumière de ce qu’on entend promouvoir comme modèle.

06/02/2010

Ca bouge en Haïti

Haïti, parce que je le vaux bien.

Les urbanitasmagories de Winter le 6 février 2010

  http://www.leprincejean.fr/

«Et hop»

En Haïti la terre a secoué tout le monde. La nature est ainsi : Sans doute 200 000 morts, peut être plus, pour une population totale d’à peine 9 millions. Les chiffres sont confus. C’est un peu normal, dans un pays où tout est par terre.

Les chiffres, on en est rempli tous les jours, alors on finit par ne plus savoir ce que cela représente.

Verdun. 1914-1918. Tous le monde s’entretue, sur le chemin des dames. On a du mal à compter les cadavres. Entre 100 000 et 200 000 pour ce seul champs de bataille, comme quoi avec un peu de bonne volonté, le génie humain peut faire aussi bien que la nature.

Après la guerre, les profiteurs de toute sorte seront présents. Après avoir aidé à fabriquer des armes, ils seront là pour reconstruire.

L’histoire bégaie en Haiti. A ce jour, les dons recensés par l’ONU dépassent les 2 millards d’euros.

Encore un de ces chiffres dont on ne sait plus trop ce qu’ils représentent…

Si l’on veut comprendre l’étendue de l’enveloppe, il faut se souvenir qu’en Haiti, le revenu moyen par habitant  et par an c’est moins (c'était moins) d’un euro par jour (322 euros/an), c'est-à-dire que pour que tout le monde tente de manger tous les jours, sur un an, il faut un peu moins de 3 milliards d’euro. En 2008 le PIB d’Haiti c’était environ 5 milliards d’euros.

Si on donnait à chaque Haitien une brouette en tôle, une pelle, dix sac de ciments, dix sacs de semence, quelques bottes de paille et une vache, on serait assuré d’avoir de voir émerger en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire une nouvelle civilisation.

Mais comme dans chaque guerre, les profiteurs sont toujours là. Les deux milliards versés par on ne sait trop qui ne seront pas perdus pour tout le monde. Les exemples abondent, je n’en retiendrai qu’un :

L’Oréal a fait ce geste extraordinaire : la société offre 500 000 euros et chaque fois qu’un employé mettra dans la cagnotte 1 euros, l’Oreal fera pareil.

Fabulous, isn’t it ?

A y regarder de plus près, c'est extraordinaire : En fait, les employés de l’Oréal - qui chacun à son niveau est mis sous la pression  morale de son supérieur -  pourront ainsi financer les prises de positions de leur patronne dans les entreprises de reconstruction, style Bouygues ou autres, qui doivent donc obtenir quelques marchés juteux en retour, pas financer des brouettes.

 On vit une époque formidable.

17:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : haïti, haiti, reconstruction, 14-18, chemin des dames, bouygues, l'oréal | | |  Facebook

29/01/2010

Au temps pour moi

Autant pour  moi, au temps en emporte levant.

Les urbanitasmagories de Winter le 29 Janvier 2010-01-29  

http://www.mai2012.FR/

«L’erreur commune fait la loi»

Ma fille se fait tancer à l’école car elle a écrit « autant pour moi » au lieu de « au temps pour moi ». Comme elle est têtue comme son père, elle soutient mordicus qu’elle a raison…

... et , à moi qui aime connaitre l’histoire des mots,  me lève un problème, car il était m'évident depuis 50 ans que la graphie de l'expression était « autant ».

Après quelques rapides recherches, l’Académie – à laquelle nous devons quand même une foultitude de choses fulminantes - préconise « au temps… », avançant la fameuse explication du commandement militaire. « au temps pour toi » , indiquant à un militaire qui a rompu le pas ou le mouvement qu’il doit reprendre au temps (de musique) suivant. « Au temps pour moi » signifierait donc : «Je me suis trompé, je recommence, au temps suivant ».

J’ai pris pour habitude de me méfier des explications trop belles, car la logique de l’évolution des mots et expressions ne coïncide que rarement avec celle des histoires.

En fouillant un peu plus le sujet,  je m’aperçois que ce débat passionne beaucoup de gens, sans qu’on puisse de quelconque manière trancher, l’origine de l’expression semblant être perdue.

 « Autant pour moi » & « au temps pour moi » ne peuvent renvoyer vers les mêmes notions, en sorte que graphie de l’expression est importante.

Vous me direz certes que mon opinion ne vaut pas lourd, mais dans mon esprit, la graphie « autant » est évidente…. Mais pour quelles raisons ?

Prenons un exemple :

Je cuis un peu trop une tarte qui sort carbonisée du four. Mon convive m’en fait la remarque avec un soupçon de réprobation, « autant pour moi », je n’ai pas fais attention au thermostat, je n’ai plus qu’à recommencer : sous entendu : « Ok, je me suis trompé, la quantité de travail effectuée est perdue, mais comme je dois le faire, je recommence, sinon vous n’aurez rien à manger ».

Je comprends l’expression dans le sens « j’en ai pris autant pour mon grade, je me suis fait prendre par des événements extérieurs, j’ai été trompé ». Il y a dans cette formulation non seulement l'expression de quantité gâchée et que l’on doit remettre dans la balance, mais également une sorte d'aveux de culpabilité. Il n'y a pas dans cette expression de sous-entendu de rapport hiérarchique.

Répondre dans ce cas « au temps pour moi » n’a pas le même sens, car il faudrait que ce soit une injonction de mon locuteur, qui devrait alors me dire « refais cuire une nouvelle tarte, au temps pour toi ».

On pourrait éventuellement accepter de dire « au temps pour toi », mais cela n’a pas grand sens de dire « au temps pour moi » : comme j’écoute la musique, je sais pertinemment à quel temps je dois recommencer, et sauf à souffrir de confusion mentale, je sais que pour me remettre en musique, c’est au prochain temps que je dois redémarrer.

Par ailleurs, lorsqu’on dit  «autant pour toi », on ne renvoie pas réellement sur une idée de recommencer, ce qui n’est pas le cas avec l’expression « au temps pour toi »

Le terme « Au temps » renvoie non pas à une notion de quantité, d’évaluation, mais à un constat d’arythmie. Et dans ce cas, l’idée de culpabilité disparait de l’expression, au profit d’un simple constat d’échec. Car pour qu’il y ait une reconnaissance de culpabilité, il faut que celle-ci puisse être appréciée, évaluée par un tiers, ce qui est le cas si l’on utilise une forme quantitative (« autant ») et ne n’est plus si l’on utilise une simple auto-injonction « au temps »). Ainsi, dans le cas « autant », il y a un jugement de valeur qui est quantifié, alors que dans la forme « au temps », il y a juste un constat d’erreur.

Si la bonne graphie était « au temps », l’expression ne porterait pas cette charge affective que chacun peut reconnaitre.

Les deux expressions ne peuvent donc être équivalentes.

Donc, pour ce que me concerne, s’il est vrai que cette expression est plus souvent écrite « au temps » que « autant », cela sent bon l’évolution graphique due à une plume pédante qui a pensé que cela faisait mieux écrit « au temps » plutôt que « autant».

Je me trompe ?

 

12/01/2010

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles

Prendre des mesures

Les urbanitasmagories de Winter le 12 Janvier 2010

   http://www.leprincejean.fr/

«Oui mais lesquelles ?»

En ces périodes de perte de repère, le princejean est heureux de vous offrir cette petite table de correspondance, à avoir toujours sur soit pour les moments difficiles.

On remarquera, à la lecture de ce tableau, que ce sont toujours les mêmes qui exagèrent, et que, déjà au moyen age, il vaut mieux aller acheter son tissus à Constantinople ou en Egypte qu'en Italie, en Espagne ou en Belgique.

 

Désignation

Détail

Partie

(en rapport à la toise

Long

Doucle

du chatelet)

en cm

Pied

Le Pied d'Archimède

 0 Pied, 8 Pouces, 2 Lignes, 6 Parties

986

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,222425

0,444849

Le Pied de Bruges

 0 Pied, 8 Pouces, 5 Lignes, 3 Parties

1013

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,228515

0,457031

Le Pied Naturel

 0 Pied, 9 Pouces, 2 Lignes, 0 Partie

1100

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,248141

0,496282

Le Pied de Heidelberg

 0 Pied, 10 Pouces, 2 Lignes, 0 Partie

1220

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,275211

0,550422

Le Pied de Madrid

 0 Pied, 10 Pouces, 3 Lignes, 7 Parties

1237

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,279046

0,558092

Le Pied de Munich

 0 Pied, 10 Pouces, 8 Lignes, 0 Partie

1280

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,288746

0,577492

L'ancien Pied Romain

 0 Pied, 10 Pouces, 10 Lignes, 6 Parties

1306

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,294611

0,589223

Le Pied de Prague

 0 Pied, 11 Pouces, 1 Ligne, 6 Parties

1336

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,301379

0,602758

Le Pied de Berlin

 0 Pied, 11 Pouces, 2 Lignes, 0 Partie

1340

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,302281

0,604562

Le Pied de Florence

 0 Pied, 11 Pouces, 2 Lignes, 5 Parties

1345

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,303409

0,606818

Le Pied de Nuremberg

 0 Pied, 11 Pouces, 2 Lignes, 6 Parties

1346

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,303635

0,607269

Le Pied de Londres

 0 Pied, 11 Pouces, 3 Lignes, 1 Partie

1351

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,304763

0,609525

Le Pied Grec & Ptolémaïque

 0 Pied, 11 Pouces, 4 Lignes, 4 Parties

1364

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,307695

0,615390

Le Pied de Leyde

 0 Pied, 11 Pouces, 6 Lignes, 2 Parties

1382

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,311756

0,623511

Le Pied de Leipsick

 0 Pied, 11 Pouces, 7 Lignes, 7 Parties

1397

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,315139

0,630279

Le Pied de Vienne en Autriche

 0 Pied, 11 Pouces, 8 Lignes, 0 Partie

1400

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,315816

0,631632

Le Pied de Paris

 1 Pied, 0 Pouce, 0 Ligne, 0 Partie

1440

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,324839

0,649679

Le Pied Arabe

 1 Pied, 0 Pouce, 4 Lignes, 0 Partie

1480

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,333863

0,667725

Le Pied de Vérone

 1 Pied, 0 Pouce, 7 Lignes, 0 Partie

1510

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,340630

0,681260

Le Pied de Chine,
Tribunal des Mathématiques

 1 Pied, 0 Pouce, 8 Lignes, 3 Parties

1523

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,343563

0,687126

Le Pied Babylonique

 1 Pied, 0 Pouce, 10 Lignes, 6 Parties

1546

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,348751

0,697502

Le Pied Macédonien

 1 Pied, 1 Pouce, 0 Ligne, 7 Parties

1567

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,353488

0,706977

Le Pied Grec Phylétérien

 1 Pied, 1 Pouce, 1 Ligne, 7 Parties

1577

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,355744

0,711488

Le Pied de Cracovie

 1 Pied, 1 Pouce, 2 Lignes, 0 Partie

1580

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,356421

0,712842

Le Pied de Varsovie

 1 Pied, 1 Pouce, 2 Lignes, 0 Partie

1580

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,356421

0,712842

Le Pied Hébraïque

 1 Pied, 1 Pouce, 7 Lignes, 7 Parties

1637

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,369279

0,738558

Le Pied de Sienne

 1 Pied, 1 Pouce, 11 Lignes, 4 Parties

1674

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,377626

0,755252

Le Pied de Padoue

 1 Pied, 3 Pouces, 9 Lignes, 9 Parties

1899

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,428382

0,856764

Le Pied Egyptien

 1 Pied, 4 Pouces, 0 Ligne, 0 Partie

1920

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,433119

0,866238

Le Pied de Constantinople

 2 Pieds, 0 Pouce, 8 Lignes, 6 Parties

2966

 /

1440

 x

0,324839385

=

0,669079

1,338158

 

15:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : banque, bonus, europe, mesure, pied du roy, du roi | | |  Facebook

03/09/2009

Blue-jean ou burqa, même combat ?

Faut il abolir le port du blue-jean

Winter le 4 Septembre 2009   http://urbanitasmagories.blog.20minutes.fr/

«Ainsi l’on n’aurait pas le droit à la Burqa mais le   blue-Jeans serait acceptable ? »

Il y avait peu de règle à respecter, lorsque  Dieu installa Adam & Eve dans le  maquis du Jardin d’Eden, maquis qui pour autant divin qu’il fût,  n’empêcha pas ces géniteurs d’une longue lignée d’enfants incestueux d’en enfreindre la principale, savoir : croquer les fruits de l’arbre de la connaissance ; Avec pour conséquence l’expérience douloureuse du courroux du Créateur, lequel en guise de punition condamna solidairement les époux originels à enfanter dans la douleur pour l’un et à travailler durement pour gagner ses 5 fruits et légumes quotidiens pour l’autre.

C’est du moins ce que relate la presse de l’époque, ajoutant que c’est seulement après cet épisode que le couple diabolique vit qu’ils étaient nus.

Et il faut toujours croire la presse.

Environ cinq mille huit cent cinquante trois ans plus tard, probablement en hommage à ce côté laborieux de l’homme, Oscar Levi Strauss acquis une célébrité mondiale en popularisant le fameux « blue jeans », symbole de l’homme qui se tue au travail.

Et c’est aujourd’hui dans un élan ostentatoire d’allégeance à  l’infidélité de l’espèce humaine qu’une grande partie de l’humanité laborieuse masque sa nudité dans ce célèbre pantalon qui  porte toujours le nom de son créateur.

S’il devait exister une seule raison à  la banalisation du port de la burqa, ce serait sans doute celle-là.

On me dit régulièrement que j’exagère. Là, je reconnais.

Mais quand même, vu comme ça, cela ne donne-t-il pas à réfléchir ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu