UA-29881888-1

Avertir le modérateur

28/04/2012

Vrais travailleurs & électeurs fictifs

http://www.mai2012.fr/.

Winter, le 28 Avril 2012

 «La fête du VRAI travail».

Notre Bon Suzerain nous a proposé de nous réunir le 1er Mai pour une fête du « VRAI » travail.

Ainsi, il y aurait des « vrais » travailleurs, ce qui veut dire fatalement qu’il existe des faux travailleurs. Qui sont les vrais, qui sont les faux. La tentative de notre  Bon Suzerain de glorifier le « vrai » travailleur est à comparer à celle de Hitler, qui avait fait de l’image déjà complètement désuette en son temps du travailleur laborieux glorifié par la sueur et la larmes - la mécanisation arrivant à toute vitesse - son cheval de bataille. Il s’agissait d'ensenser le travail pour casser la lutte des classes. « Nous labourons la terre éternelle », pouvait on lire sur les images de propagande du troisième Reich. Regardons la déclaration de Sarkozy ici : "Le premier mai (...) on défendra le vrai travail. Pas le statut"

Alors, au-delà de la provocation désespérée qui confine à la bêtise de notre Représentant Suprême de rallier les électeurs de Marine Lepen, et qui est en rupture avec la promesse n°15 qu'il fit en 2007 "Fier d'être Français", on peut aujourd’hui se poser la question : Qui sont les vrais travailleurs. Que veut dire cette expression ? Sarkozy s’est rendu compte de l’énormité de ses propos ?  ; il a tenté comme il a pu de colmater la brêche ouverte, mais c’était trop tard, le coup était tiré : Il a dévoilé son vrai visage, celui d'un homme près à écorcher la France, ma France, pour s'accrocher au pouvoir.

Dans une France laminée par une crise orchestrée par l’internationale de l’anti-travail, c'est-à-dire la finance, qui sont donc ces vrais travailleurs ? Les employés fictifs de la mairie de paris qui ont servi à financer la compagne du RPR sont ils des vrais travailleurs ? On serait tenté de dire oui, puisque les cotisations sociales ont bien été versés pour ses fantômes, tandis que les vrais immigrés qui travaillent et transpire sang et eau, non déclarés, pour les chantiers parfois publics (hé oui, c’est monnaie courante, avec la complicité de l’inspection du travail) sont ils vraiment des vrais travailleurs ?

Et les banquiers qui ruinent le pays sans apporter la moindre valeur ajoutée sont ils des faux travailleurs ?

Les députés qui dorment sur les bancs du parlement entre deux déjeuners sont ils des vrais travailleurs ?

Même s'il confont souvent idéologie et démonstration commerciale, Notre Bon Suzerain nous a posé là une vraie question. 

Il est important qu’on y réponde.

Il est donc important que le 1er mai, on lui fasse un VRAI défilé, avec de VRAI électeurs, pas des ELECTEURS FICTIFS…

Chiche ?


 

12:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fret, transilien, pontoise, sncf, carf, train, marchandises, serqueux, gisors | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu