UA-29881888-1

Avertir le modérateur

14/04/2012

La bonne gouvernance

http://www.mai2012.fr/.

Winter, le 14 Avril 2012

«De la réalité de la crise».

On ne gouverne bien que sous la peur. Qu’ils soient démocrates ou tyrans, tous les politiques qui se sont succédé depuis que l’homme est homme le savent, et Notre Bon Suzerain nous fait au quotidien une exceptionnelle démonstration de la permanence de ce principe.

S'il fallait ne prendre qu'un seul exemple, ce serait l'évocation du fait qu'en France, il y a plus de 27 millions de personnes qui n'ont jamais connu autre chose dans leur vie que le plan vigi-pirate, régime d'exception mis en place par Giscard, qui n'a d'autre vocation que d'imposer un ordre policier à notre société «moderne».

C’est l’appétit d’autre chose qui fait le génie de l’Homme, et qui permet de faire évoluer la société. Mais « évolution » ne va pas de paire avec « gouvernance », car l’évolution est l’antichambre de la révolution.

Ainsi l’homme politique, par définition conservateur, n’a jamais manqué d’imagination pour inventer des peurs propres à juguler l’appétit d’autre chose de ses congénère, depuis Vigipirate, crise financière,bâle iii,mai 2012,ump,sondages,calendrier,présidentielles,1er tour,victoire de mélenchon,victoire de sarkozyl’invention de « l’Exode », en passant par celle de « Jésus », des religions et esprits malins divers, jusqu’au réchauffement climatique, et, aujourd’hui, « la Crise. », dont le traitement doit être notre nouvelle religion.


Certes, la remarque peut paraitre déplacée lorsque des millions de personnes se retrouvent sans rien pour manger, et l’on pourrait me rétorquer que la crise est là et bien réelle. Mais « réelle » ne veut pas dire « naturelle » : la nature ne vit que par rééquilibrages successifs, tandis que l’homme politique n’a d’autre obsession que d’entretenir des déséquilibres permanents, les seuls qui lui permettent de justifier sa position de prédateur.


Tous les événements économiques que nous vivons ne sont que billevesées dont l’unique objectif est d’asservir les gens pour faire une société docile.

Le prochain président aura-t-il le courage de faire cet aveu ?

Rien n’est moins sur. C'est pour cela qu'il ne nous sert pas à grand chose.

 


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu