UA-29881888-1

Avertir le modérateur

04/12/2011

Bolloré, de marchand de bois à vendeur de piles

Winter, le 4 décembre  2011

www.mai2012.fr

«La voiture électrique»

On commence à parler sérieusement de la voiture électrique. Les performances de certaines batteries permettent maintenant d’envisager des parcours au delà de 200 kms. Qui s’intéresse à la motorisation ne peut que constater le rendement dérisoire des moteurs à explosion, incomparable avec celui du moteur électrique. Tout e cette énergie qui se perd, on le retrouve en poussière, en résidus de graisses, en bruit etc… dans nos villes. Le moteur électrique est propre, infiniment plus puissant et plus servile…

Reste le problème du stockage de l’énergie électrique, qui sera l’enjeu majeur du siècle à venir. Toujours la même histoire depuis que l'homme est homme : c'est la guerre du feu...

Bolloré l’a bien compris. En vrai industriel, il a construit une stratégie sur ce concept. Pourquoi ?

A la base, c’est un marchand de bois. Avec le bois, on fait du papier.  La maitrise de la technologie du process continu qu’est l’industrie papetière l’a conduit à faire du film plastique.

Mais que peut on faire avec du film à part emballer les bottes de paille dans les champs ?

Et bien, des batteries … car une batterie LMP ( lithium-metal-polymere) de Bolloré n'est ni plus ni moins qu’une sorte de sandwich de cinq films traités spécialement et pliés en accordéon ! Et les batteries, cela représentera dans le futur un budget mensuel par foyer aussi important que l’est aujourd’hui le budget carburant. Il faut donc être présent sur ce marché le premier.. Et pour cela, il faut vendre des batteries…

Mais pour vendre ces batteries, il faut faire des voitures… Et Bolloré a concu la Blue Car…

Le raisonnement industriel est particulièrement intéressant, mais il pourrait être compromis

Les batteries du futur ne fonctionneront sans doute  pas comme aujourd’hui où la batterie LMP est une reproduction améliorée de l’accumulateur classique au plomb : Il est plus vraisemblable qu’au lieu qu’elles soient des produits fabriqués à partir de process continus, elle seront faites de nano-condensateurs, donc des produits issus d’un croissement entre l’électronique et les nano-technologies. Et là, il s’agit d’une toute autre technologie.

 Mais entre temps, Bolloré aura sans doute acquis la maitrise de tout de qu’il y a autour de la batterie…

Etonnant, non ?

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu