UA-29881888-1

Avertir le modérateur

08/09/2011

Coca Cola veut politiser les gosses !

 http://www.mai2012.fr/

Winter, le 8 Septembre 2011

 «Boycotter Coca Cola ?»

La France cherche de l’argent. Désespérément. Tous les coups sont permis. Un député a eu une riche idée : Taxer les sodas. Pourquoi ? Ne cherchez pas de logique dans la course à l’échalotte… Les taxes stupides ne sont pas une invention de l’UMP.  

Rappelez vous : L’impôt sur les chiens, institué le  2 mai 1855 ; l’impôt sur les bicyclettes, instituée en 1893 et supprimée.. en 1959. En 1872 fût imposé le monopole sur …les allumettes, monople taxé jusqu’en 1992. En 1798 fût instauré l’impôt sur les portes et fenêtres, impôt supprimé … en 1926 !

Et aujourd’hui, nous avons la tva spécifique sur le chocolat blanc, la taxe spécifique sur les boissons non alcoolisées de 0,58 € par hectolitre d’eau minérale, la taxe de 2% sur poissons, crustacés, mollusques et autres invertébrés (sauf huitres et moules, allez comprendre pourquoi), les taxes municipales sur les loisirs de neige, la taxe de 2010 de 9,5% sur les appels téléphoniques passés dans le cadre des jeux téléphoniques, la taxe de 1976 de 3,25% sur les imprimantes et photocopieurs. La liste est longue puisqu’on recense plus de deux cent taxes diverses dont certaines totalement farfelues ou injustes.

Bref, on va donc taxer les sodas. Réaction immédiate de la firme Coca Cola qui annonce suspendre un investissement 2012 de 17 millions d’euros dans une usine des Bouches du Rhône.

Cette taxe sur les sodas devrait produire environ 120 millions d’euros de recette.

Bien qu’il y ait  quelque chose d’outrancier à taxer sans cesse la consommation, force est de reconnaitre que cette taxe a quelque chose de bon : Elle va forcer les français à réfléchir sur le fait que toutes ces boissons qui désaltèrent ne sont pas vraiment des alliées de la bonne santé, et qu’il vaut mieux se remettre à boire de l’eau.

Par ailleurs, la réaction de Coca Cola qui prétend boycotter les investissements qu’elle prévoyait faire dans le sud de la France en représailles à la politique fiscale française peut avoir un effet collatéral amusant : Elle risque de politiser un débat qui touche une population qui n’est pas politisée : les jeunes, ceux qui fréquentent le fast food et les super-marchés. L’effet boomerang peut être stupéfiant.

Il sera intéressant de voir si le gouvernement a suffisamment de cran pour ne pas céder au chantage de la multinationale. En tous cas, il est tentant de penser à boycotter Coca Cola afin de leur faire comprendre que la fiscalité ne doit pas être votée par les industriels mais par les représentants du peuple, pour autant qu'ils le représentent vraiment.


 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu