UA-29881888-1

Avertir le modérateur

17/08/2011

Le cannabis, une drogue dure dans un monde de brut

 http://www.mai2012.fr/

Winter, le 3 juillet 2011

«Dépénalisation du cannabis»

feuille.gifIl y a un problème avec ce problème : Les gens qui font les lois sont des vieux, qui raisonnent à l'aune de ce qu'ils ont vécu étant jeunes. Dominique de Villepin, dans son plaidé pour la dépénalisation du cannabis, est un bon exemple de ces hommes politiques à côté de la plaque.

Le cannabis vendu de nos jours  n'a malheureusement plus rien à voir avec le produit qui se consommait dans les années 80, et il est aujourd'hui plus proche des acides de ces années-là  que du produit que l'on fumait il y a trente ans

Le produit fini est souvent recoupé avec tout un tas de bazars, amphétamines, antidépresseurs, bref, un peu tout ce que les margoulins peuvent avoir sous la main, jusqu'à du verre pilé ou du sable fin afin de faire croire aux acheteurs qu'il est bourré de cristaux de THC,  le tétrahydrocannabiol, un des principes actifs du cannabis.

Les malversations sur la qualité touchent aussi bien le hashich (la résine de cannabis) que l'herbe brute elle-même. Ceci est simplement lié à la professionnalisation de ce marché, et le cannabis, comme toutes les denrées, suit exactement la même évolution que d'autres aliments très élaborés, comme le poulet, le veau, le poisson etc... C'est à dire que les industriels font absolument n'importe quoi pour augmenter le poids du produit à moindre coût et son aspect visuel ainsi que les effets du produit.

Le cannabis en l'état actuel est très loin d'être une drogue douce : c'est devenu un produit très dangereux, abrutissant, dont la composition est la plupart du temps inconnue... Même les plants que quelques baba font pousser dans leur jardin ou dans leur cave sous des lampes à sodium à partir de graines achetées en hollande sur internet pour se faire leur pétard n'ont plus rien à voir avec l'herbe qui existait dans les années 60 à 80, ceci à cause du génie génétique qui a travaillé pour la sélection de plantes à très forte teneur en THC .

Outre les dangers réels pour les poumons et le système vasculaire, le résultat est que lorsqu'on fume, on se retrouve le lendemain avec une belle tête de compteur à gaz, une incapacité à se rappeler ce que l'on a fait et une belle gueule de bois. Quand à ceux qui fument de manière régulière, on les reconnait vite à leur incapacité à faire preuve d'un peu de nervosité...

La question de la dépénalisation du cannabis est très mal posée par les hommes politiques qui raisonnent de travers par mécompréhension de la situation actuelle :  Compte tenu du nombre de personnes qui en fume, il faudrait, avant que cela ne devienne un vrai problème de santé publique,  légiférer avec pour objectif principal de pouvoir contrôler la qualité de ce qui circule sous le manteau.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu