UA-29881888-1

Avertir le modérateur

10/02/2010

Mon ami Veolia me veut du bien

Mon ami Veolia m'aime, moi et mon argent.

Les urbanitasmagories de Winter le 10  février 2010

  http://www.leprincejean.fr/

«Ma planète à moi, elle est bleue»


J’ai reçu ma note mensuelle d’eau hier, concomitamment, une fois n’est pas coutume,  à celle d’électricité, ce qui m’a valu le rapprochement objet de la présente notule . Pour un cocktail  sans fondement, comptez un bon 75 euros de jus pour environ 170 euros de fraiche, rajoutez un doigt de fée (la fée électricité), secouez, et vous obtenez un petit verre de fin de mois difficile.

 Il est  vrai qu’à part dans l’anisette, je ne suis guère ami de l’eau et cette note adorée m’a donné le la : c’est facile – elle me le rend bien : on m’embourbe.

A maintes reprises mon métier m’a donné l’opportunité d’explorer quelques sites nucléaires, visiter quelques stations d’épuration. J’ai eu moult fois commerce, en tout bien tout honneur, si tant est qu’il en existe encore - pas du bien, de l’honneur - avec des ingénieurs de la COGEMA et des égoutiers de VEOLIA,  et sans débourser plus avant, la conclusion s’est naturellement offerte à moi : Il est quand même BEAUCOUP plus simple – donc moins dispendieux - de fabriquer de l’eau plutôt que du courant et c'est sans doute à cela que l'on doit de les vils salaires en usage dans les milieux de l'épuration (Je ne parle de l'après guerre)

Alors  - n’en déplaise à mes amis bobo-écolos qui n’ont pas encore compris que le but de l’écologie c’est avant tout de donner de la valeur à des choses qui en sont dépourvues pour servir les intérêts de ceux qui n’en ont pas contre ceux qui n’en veulent pas – l’eau est une ressource infinie : Dame, on l’a tous appris à la petite école, vous savez, le fameux cycle évaporation, condensation, précipitation, ruissellement, infiltration. Ainsi, quand je laisse couler mon robinet de manière fort incivique en me brossant les dents  (runing water is wastfull) l’eau qui part vers l’égout retourne gentiment à la nature et la seule dépense inutile est l’énergie qui faudra pour traiter mon incivilité, pas l'eau en elle-même.

Tandis que l’uranium lui est une matière fossile : Parler de quelque chose comme d’une matière fossile, c’est une manière de maquiller de qui vous coute les yeux de la tête.

 Oui, je sais, c’est un peu compliqué, mais tout cela mérite une lecture attentive.

Car  la terre, si on l’appelle la planète bleue c’est qu’elle est pleine d'une eau qui absorbe de telle manière les rayons lumineux qu’elle apparait au final comme bleue. Si elle était pleine d’uranium – qui est également un rayonnement -  on l’appellerait sans doute autrement, non ?

Tout ceci pour dire que lorsqu'on aura fait boire la tasse à ces brigands qui vendent n'importe quoi, on aura fait un grand pas en avant.

Les élections locales sont là pour cela.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu