UA-29881888-1

Avertir le modérateur

23/06/2009

Allumer le feu à la Poste

Dans la serie « pas de petits profits »

Winter le 23 JUIN  2009   http://urbanitasmagories.blog.20minutes.fr/

«Elle vendait des cartes postales…. puis aussi des crayons

Car sa destinée fatale

C’était d’vendr’ des crayons »

Tout le monde connait cette petite ritournelle tristounette de notre Bourvil national.

 SNV86137.JPG

 SNV86142.JPG

 SNV86141.JPG

 

Voila. Maintenant, c’est la crise. L’union des banques suisses est dans la tourmente. Les disques ne se vendent plus.

Cela touche tout le monde, y compris  sans doute notre Johny Halliday national – qui rappelons - sur le millier de chanson de son répertoire, en a quand même repompé environ un tiers. Cela reste quand même un artiste à part entière… ou au deux tiers, selon le point de vue.

Bon, alors de quoi s’agit-il.

Et bien oui, à l’instar de la pauvresse de la chanson de Bourvil, notre Jean Michel Smet national lui aussi s’est mis à vendre des cartes postales.

Ainsi vous pourrez acheter à votre buraliste préféré des timbres postes à l’effigie de Mister Smet.

Bon, d’accord, au lieu de les payer 5,60  € les 10, il vous faudra débourser presque trois fois plus, précisément 14,90 €.

Mais bon, quand on aime on ne compte pas…

Moi, personnellement j’aimais bien les timbres à 0,56 centimes avec Marianne dessus, parce que Marianne, pour moi, représente la liberté, l’égalité et la fraternité. Smet, lui,  pour moi, c’est plutôt (pas le chien) le bling bling, le show biz, les rolex et le bouclier fiscal.

Mais il faut bien vivre avec son temps, n’est ce pas ?

Et aujourd’hui, c’est la crise.

« Elle vendait des cartes postales, et aussi des crayons »

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu