UA-29881888-1

Avertir le modérateur

12/02/2009

Le bonheur est dans l'assiette

Winter Le 12 Fevrier 2009

http://urbanitasmagories.blog.20minutes.fr/

 

« Du bon usage de l’effet d’assiette»

Pour sortir de la crise, le gouvernement a proposé et voté un plan de 26 milliards d’euros.

Afin de sauver le système, nos politiques nous expliquent qu’il est nécessaire &  indispensable, de renflouer les banques ; Ainsi 40% (soit 10,5 milliards) de cette enveloppe ira – avec l’aval de Bruxelles - à nos amis les banquiers : une somme proprement colossale dont il est évident quelle sera payée à terme par des impôts supplémentaires.

(On peut - au passage & pour relativiser - comparer cette somme avec le montant des bénéfices engrangé pas Total au titre de l'activité du groupe pétrolier en 2008 : quasiment 14 milliards d'Euros....).

En économie, on appelle cela « l’effet d’assiette » : plus l’assiette est grande, moins il y a à manger dedans.

En Chine, lorsque des industriels frelatent du lait entrainant par là le décès de personnes innocentes, la réponse du gouvernement est simple : on les zigouille.

Mais la Chine est une dictature communiste, c’est bien connu.

En France, lorsque des banquiers véreux tapent allégrement dans la caisse tout en traficotant sans scrupule les chiffres, achetant, bricolant et revendant des produits financiers dont ils ignorent ou feignent d’ignorer la putridité du contenu , entrainant par leur incurie la banqueroute de milliers de PME, mettant des milliers de personnes sur le carreau, avec pour tout souper une assiette vide, la réponse du gouvernement, Notre Bon Suzerain en tête, est simple : « Attention les enfants, ce n’est pas bien ce que vous faites et vous n’aurez pas de bonus ».

Car la France est une démocratie libérale.

Si l’on prenait modèle sur le système chinois, en commençant se débarrasser de la chienlit qui a corrompu le système financier, le libéralisme y gagnerait.

Les périodes de crise sont salvatrices car elles permettent de faire du neuf sur du vieux.

En passant à côté de cette opportunité, la France risque de rater le train déjà en marche de la révolution du système libéral, système dont chaque année qui passe montre qu’il n’est viable que pour quelques uns.

Hors, un « système » qui ne fonctionne que pour quelques uns ne devrait pas s’appeler « système », mais « arrangement ».

Peu de gens comprennent que le temps des « arrangements » est révolu et afin d’accéder à la sérénité, les « arrangeurs » de tous poils devraient commencer à placer leurs économies sur la planète Mars : Grâce à ce prodigieux outil qui est la mondialisation, de toutes parts les fourches des jacques-bonhommes sont en train de quitter leurs terres natales,  incomparablement plus nombreuses & mieux fourbies qu’elles ne le furent naguère.

C’est également cela, l’effet d’assiette…

 

Ceci toutefois ne représente que  403 euros par foyer français.

13:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise, banque, moralité, capitalisme, famine, bonus, plan de relance | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu