UA-29881888-1

Avertir le modérateur

22/10/2008

Boléro de Ravel et Gilet de Sécurité

Winter Le 21 octobre 2008  http://urbanitasmagories.blog.20minutes.fr/

« Du port du gilet »

Depuis le premier octobre 2008, il est obligatoire d’avoir dans la cabine de la triangle.

En soi, c’est une bonne mesure, compte tenu du nombre et de la dangerosité des sur-accidents.

On peut ensuite discuter des modalités pratiques d’application, et du risque qu’il y a à courir en bord d’autoroute sur 30 metres pour aller poser un triangle, mais ceci n’est que technique et mon propos n’est pas là.

Ce qui m’intéresse dans cette mesure c’est l’aspect sociologique qu’elle revêt.

Je vais prendre un exemple vécu.

En centre ville, une petite mamie tombe en panne au feu rouge et ne peut redémarrer. Elle sort rapidement de sa voiture, enfile son gilet, et tente de déplier le triangle.

Nous sommes dans les bouchons du centre ville. La mamie étant à coté de moi, je m’arrête pour tenter de l’assister.

Elle m’explique que c’est la première fois qu’elle utilise le triangle, c’est compliqué, elle n’y arrive pas. Il faut qu’elle appelle son mari pour qu’il vienne la dépanner, mais elle n’a pas de téléphone et il faut quelle trouve une cabine etc etc… Ma petite mamie est un peu en mode « panique ».

 Etant un peu boiteux, je ne peux l’aider à déplacer son véhicule. Je lui prête mon téléphone. Elle appelle son mari qu’elle attend ensuite sur le trottoir du centre ville, avec son gilet jaune et sa voiture qui bloque une file sur les deux du carrefour.

Je file ensuite à mes occupations.

Analyse :

Dans un monde normal, deux costauds se seraient arrêtés  pour déplacer la voiture de 10 mètres, et ma petite mamie aurait attendu gentiment ; cela aurait résorbé le bouchon naissant et tout serait rentré dans l’ordre.

Dans le monde de Nicolas Sarkozy, on individualise le problème. La panne n’est plus un problème commun (en l’espèce la moitié du trafic ne peut passer), mais un problème individuel qu’il faut traiter de manière individuelle. Sous le prétexte au demeurant sans doute avéré de se protéger soit même, à travers la dramatisation d’une situation qui reste quand même pour la plupart du temps assez banale – panne d’essence, arrêt divers - on ancre au plus profond du citoyen l’idée que le danger est partout que les seules personnes qui peuvent venir à notre secours sont les autorités.

Derrière cette mesure aux apparences plutôt sympatiques, se cache un mécanisme particulièrement pervers d’individualisation des réflexes sociaux : puisque ma petite mamie a mis son gilet et son triangle, pourquoi m’arrêterais-je puisque tout est en ordre ? Et finalement, on en vient à oublier que le vrai problème n’est pas de mettre son gilet et son triangle mais de dégager la circulation et raccompagner la petite mamie chez elle.

Cette mesure est à rapprocher de la proposition récente de Xavier Bertrand de supprimer la cotisation des séniors aux  caisses de chômage. (voir mon article sur le sujet)

Je pourrais également vous raconter l’anecdote totalement véridique survenue à un gars du coin, arrêtée par la Police alors qu’il était en train d’uriner en rase campagne sur le bas côté sans gilet ni triangle… Cette personne a eu toutes les peines du monde à expliquer qu’elle prenait des diurétiques et qu’elle était malheureusement obligée de s’arrêter toutes les dix minutes, et que donc, le temps qu’elle mette son gilet, mette son triangle etc… il fallait qu’elle s’arrête de nouveau, ce qui ne lui permettrait alors pas de faire beaucoup de kilomètres dans la journée….

 

05:07 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gilet, triangle, securite routiere, prevention, jaune | | |  Facebook

20/10/2008

Chat noir, chat blanc

Winter Le 20 octobre 2008  http://urbanitasmagories.blog.20minutes.fr/

Chat noir, Chat blanc, d’Emir KUSTURICA - Yougoslavie/France 1998  avec Bajram Severdzan, Srdan Todorovic, Branka Katic, Forijan Ajdini, Ljubica Adzovic, Zabit Memedov, Sabri Sulejmani, Jasar Destani... Scénario de Gordan MIHIC.

« un film indispensable »

Je ne connaissais rien de KUSTURICA

J’ai découvert ce film déjà ancien, 1998, un véritable  bijou, totalement indispensable, et à voir absolument, inconditionnellement et sans aucune réserve.

L’histoire se passe chez les gitans. Matko vit de combines foireuses avec les Russes, sur le bord du Danube, et il se fait en général rouler.

Son fils Zare en a un peu marre de ces plans qui se terminent mal, mais un jour, Matko a l’idée géniale, l’idée du siècle, celle qui va enfin le rendre pété de fric : il s’agit de détourner un train rempli d’essence entre la frontière turco-bulgare.

Le plan nécessite des moyens financiers que Matko n’a pas, et s’en va trouver Grga Pitic, un ami de son père et un caid du milieu des gitans, afin d’obtenir la mise de fond.

Bien évidemment, le plan foire, et Matkjo se fait doubler par Dadan, un bandit qui tourne à la coke, auprès duquel il se retrouve in fine avec une ardoise difficilement réglable.

Pour solder le compte, Dadan propose – impose – que le fils de Matko, un joli petit jeune homme de 17 ans, épouse sa sœur, ce qui permettra au gangster d’accomplir le dernier vœux qu’il a promis à son père. Le seul soucis, c’est que Ladybird, la sœur de Dadan, que la nature a doté d’une taille minuscule qui lui fait de voir affecter dans son dos le délicat sobriquet de « gnomette » ne rêve que de l’homme de sa vie, qu’elle imagine dans ses rêves comme étant un gaillard costaud de deux mètres de haut.

Dadan ne veut pas négocier et impose le mariage

La suite est totalement sur-réaliste.

C’est du grand cinéma. Il fallait les trouver les gueules, les lieux, l’ambiance, les poules, les canards et les jars et également ce scénario complétèment loufoque.

On se retrouve projeté dans un univers totalement décalé, pétillant  de vie.

Un grand bol d’air en ces temps de morosité omniprésente.

20:29 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kusturica, gitan, danube, yougoslavie, cinéma | | |  Facebook

19/10/2008

AU SECOURS, COLUCHE REVIENS !

Winter Le 19 octobre 2008  http://urbanitasmagories.blog.20minutes.fr/

« Un pour tous, tous pourris »

Xavier Bertrand a proposé ce jour une exonération des cotisations de chômage pour le salarié de plus de 60 ans et l’entreprise qui l’emploie.

Ainsi, l’employé ne cotiserait plus au chômage, mais à sa retraite.

Ma foi, l’argument est qu’il n’est pas normal qu’une personne qui part en retraite prochainement cotise pour un service qu’elle ne recevra probablement jamais.

Quelle belle mesure, généreuse, et qui a tout l’air de quelque chose de fort sympathique. Voilà qui va permettre l’emploi des séniors et relancer le pouvoir d’achat ! C’est bon pour les vieux, c’est bon pour la France.

Mais est-ce suffisant ?

Non, il faut aller plus loin, plus vite et plus fort, et dès à présent imaginer la France de demain.

Aussi, je suggère que les jeunes, qui  seront fatalement plus utilisateurs des assedic que leurs ainés cotisent dans les mêmes proportions : quatre, cinq, six fois plus. Ce ne serait que justice. C’est vrai que cela réduirait un peu leur salaire, mais c’est aussi cela, la justice sociale.

De la même manière, certaines professions ne sont pas exposées au chômage : Boulanger, Entreprise de pompe funèbre, employé des assédic etc…, l’insee aurait tôt fait de nous faire un barême à partir duquel on pourrait  aisément moduler les cotisations.

Allons plus loin encore : Concernant l’assurance maladie, pourquoi payer alors que l’on est en bonne santé ? Nicolas Sarkozy, qui avait promis lors de son élection de publier son bulletin de santé ne le fait pas : Il a raison, vu qu’il est en bonne santé. De mon côté, il est peut probable que j’attrape un jour le sida : je suis très peu homosexuel, peu transfusé et n’utilise quasiment jamais de seringues souillées : Ainsi, pourquoi payerai-je  pour la tri-thérapie fort onéreuse de mon voisin ?

Et puis je pensais aux assurances voiture. Depuis maintenant 30 ans que je conduis, pas un seul accident de voiture. Alors, pourquoi devrais-je m’assurer et dépenser ainsi de l’argent qui pourrait être mis utilement à contribution dans la consommation et ainsi relancer la machine économique ?

Voilà des pôles de réforme et de gain de pouvoir d’achat. Allons-y, profitons et fonçons dans les réformes.

Le plus dramatique, c’est que sur une proposition de cette nature, où il n’y a pas à négocier une seule minute tant la mesure met en exergue la vacuité de la boite crânienne de Xavier Bertrand, les syndicats lui rendant le change se proposent d’étudier la mesure.  Peut être même que Bernard Henry Levy pourrait trouver à disserter sur le sujet.

Au secours, Coluche, reviens !

La prochaine fois, je vous parlerai de l’obligation de porter triangle et gilet et ce que cela représente au plan sociologique.

12:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : xavier bertrand, chomage, coluche, assedic, ump, seniors, retraite | | |  Facebook

03/10/2008

Bling Bling, Bang Bang

Winter Le 3 octobre 2008  http://urbanitasmagories.blog.20minutes.fr, /

Rien de neuf aujourd’hui.

Pas le moindre avion pour couper le vol de notre bon suzerain, pas le moindre vol de scooter.

Siné a bien lancé ce qui s’apparente quand même à un appel au meurtre dans l’éditorial du numéro 4 de siné hebdo. Même pas censuré, et aucune réaction chez nos politiques, ni chez leurs portent-serviette. Tout fout le camp. Comme quoi, le jeter d’idées est en France un sport moins populaire que celui de coq en plâtre dans les piscines de porto vecchio.

Décidément, on est vraiment rentré en récession.

C’est triste.

Comme disait ma grand-mère (pet à son âne) , fervente admiratrice de De Gaulle et de Charles Aznavour (les oreilles et la taille, les premières pour entendre la musique militaire, la seconde pour se planquer derrière son voisin), « il leur faudrait une bonne guerre ».

22:44 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fillon, avion, sarkozy, falcon 900, clavier, azerty, yuiop | | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu